CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

  • Visioconférence

  • Languages Disponibles

  • Richard Stallman

  • Le Logiciel Libre

  • Priorité au Logiciel Libre!

  • L’ Agenda du Libre région PACA

  • Mobilizon Chapril

  • Chapril Mumble

  • Articles récents

  • Le Manchot

  • Écoutez

  • Lsdm liste des Gulls

  • Toolinux

  • Mastodon CercLL

  • Méta

  • créer un sondage

  • Un éditeur de texte collaboratif en ligne libre

  • Communication collaborative

  • Framatalk Visioconférence

  • Herbergement d’images

  • Ordinateur recyclé sous Debian

  • Nombres de visites sur ce site

    • 84 368 Visites
  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 223 autres abonnés

  • RSS CERCLL

  • Archives

Archive for juillet 2013

Logiciels libres : Bercy, un ministère exemplaire ?

Posted by CercLL sur 18 juillet 2013

Décisions IT : Interrogé, comme tous les autres ministères, sur ses investissements en logiciels libres et propriétaires, Bercy revendique sa « longue expérience des logiciels libres » et évalue à près de 23 millions ses dépenses de support entre 2008 et 2012.

 

La députée écologiste Isabelle Attard a interpellé les différents ministères afin de connaitre les suites données à la circulaire de septembre 2012 relative à l’usage du logiciel libre. Plusieurs d’entre eux ont répondu et détaillé leurs développements dans ce domaine.

 

De nouveaux ministères, dont Bercy et celui de la Ville, ont à leur tour répondu à la députée. Le ministère du redressement productif, rattaché à Bercy, revendique, en préambule, « une longue expérience des logiciels libres », précisant ainsi que la plupart de ses serveurs tournent sous Linux, que sa « messagerie est entièrement composée de logiciels libres » et les postes des agents équipés de suite bureautique et navigateur libres.

 

96,3 millions d’euros de dépenses logicielles en 2011

 

Un engagement qui selon le ministère s’est intensifié du fait de la circulaire : « Les ministères économiques et financiers […] ont notamment apporté leur concours à la conception du socle interministériel de logiciels libres directement inspiré par la circulaire. Les réflexions sur la migration de logiciels propriétaires vers des logiciels libres, déjà largement engagées, ont connu une dynamique accrue dans divers champs du système d’information. »

 

Pour autant, détailler dépenses en logiciels libres et propriétaires se heurte « à d’importants obstacles méthodologiques et pratiques ». Bercy dévoile ainsi des chiffres globaux sur ses dépenses logicielles, évaluées à 96,3 millions d’euros environ en 2011 (79,1 millions en 2008).

 

Les services des finances peuvent malgré tout évaluer une partie de leur contribution financière à l’écosystème du libre : 22,72 millions d’euros, versés entre 2008 et 2012 au titre du marché de support aux logiciels libres.

 

Logement et écologie : 6 millions d’euros par an pour le logiciel propriétaire

 

Tout en rappelant à son tour les difficultés d’évaluation de ces dépenses, le ministère de la Ville répond lui en indiquant que les ministères du logement et de l’écologie consacrent chaque année 6 millions d’euros aux logiciels propriétaires (licences et support).

 

« Une politique volontariste vers le logiciel libre permet d’envisager une baisse constante de ces dépenses au cours des prochaines années » est-il ajouté.

 

Faute de comptabilité analytique, le ministère des Français à l’étranger ne peut lui non plus chiffrer précisément ses dépenses en logiciels libres et propriétaires. Mais il tient néanmoins à faire savoir que « la suite bureautique LibreOffice est installée systématiquement sur les postes de travail informatiques, en parallèle de la suite MS-Office. »

 

Posted in Uncategorized | Tagué: | Commentaires fermés sur Logiciels libres : Bercy, un ministère exemplaire ?

Linux 3.11 joue le clin d’oeil à Windows… et Linus Torvalds critiqué pour sa « violence verbale »

Posted by CercLL sur 17 juillet 2013

Open Source : Vingt ans après la sortie de Windows 3.11, le noyau libre reprend le nom « Linux for workgroups ». Un clin d’oeil bon enfant… qui ne va pas bien à Linus Torvalds, le fondateur ?

 

Linus Torvalds, le créateur du noyau libre Linux, a annoncé ce dimanche la première version de Linux 3.11. Celle-ci aura un surnom qui rappellera quelque chose à certains : Linux for workgroups. Le clin d’oeil, s’il reste bon enfant, est largement ironique : Windows for workgroups 3.11, seconde tentative de Microsoft pour une version de Windows « en réseau », a fait un flop.

 

Publiée en août 1993, Windows for workgroups 3.11 n’est qu’un lointain souvenir – et la douleur liée à son échec a été largement compensée par le succès d’une autre version « réseau » de l’OS, Windows NT. Vingt ans plus tard,  Linux joue donc la nostalgie et se fend même d’un nouveau logo… représentant Tux, le manchot Linux, tenant un drapeau ressemblant étrangement au logo Windows de l’époque.

 

Wind… Linux for workgroups 3.11

 

Notons au passage que ce n’est pas la première fois que Linus Torvalds prend un nom amusant pour une préversion du noyau Linux : nous avons déjà eu droit à « Unicycling gorilla », « Holy Dancing Manatees, Batman » ou même « Jeff Thinks I Should Change This, But To What ? »…

 

Côté nouveautés, le fondateur du noyau Linux a publié comme à son habitude les inclusions dans un message adressé à la liste de diffusion. Il y précise que le noyau est d’ores et déjà disponible pour les testeurs, et détaille quelques avancées :

 

  • une meilleure prise en charge des matériels AMD, notamment pour les cartes graphiques Radeon, grâce à une participation accrue d’AMD au code ;

  • un nouveau pilote « Direct Rendering Manager », également issu de la participation d’AMD ;

  • fes améliorations liées à la prise en charge des processeurs Haswell, apportées par Intel ;

  • un meilleur support pour les processeurs Atom Valley View et Bay Trail d’Intel ;

  • la prise en charge de la virtualisation Xen et KVM sur les architectures ARM 64-bit ;

  • l’inclusion d’un client pour le système de fichiers distribué Lustre, surtout utilisé dans les grappes de serveurs, etc.

 

Si tout semble bien rouler du côté du noyau Linux, une petite polémique a éclaté sur LKML, la liste de diffusion du noyau. Linus Torvalds y est directement mis en cause. Les lecteurs de la liste connaissent son caractère tranchant et parfois cassant, et une développeuse l’a visiblement mal pris.

 

Tyrannique et violent, Linus Torvalds ?

 

Voici ce qu’écrit Sarah Sharp :

 

« La violence, qu’il s’agisse d’une intimidation physique, de menaces verbales ou d’abus de langage, n’est pas acceptable. Restez professionnels sur les listes de diffusion. Discutons de ça au prochain Kernel Summit, où on pourra au moins se crier dessus en direct. Ouais, essayez juste de me crier dessus à ce sujet. Je rugirai en retour, plus fort, pour tous ceux qui perdent leur voix lorsqu’ils se font houspiller par les principaux responsables du maintien du noyau. Je ne serai plus la fille gentille. »

 

L’attaque est claire et les yeux ont vite fait de se tourner vers Linus Torvalds, « principal responsable du maintien du noyau » et sniper patenté de contributeurs qui lui auraient déplu. D’autant que Sarah Sharp, contributrice chez Intel, a dû essuyer une réponse carabinée de l’intéressé, relevée par Slashdot :

 

« Si tu veux que j’agisse « en professionnel », je ne suis tout simplement pas intéressé. Je suis assis dans mon bureau en peignoir. De la même façon que je ne vais pas me mettre à porter des cravates, je ne vais pas *non plus* me mettre à la fausse politesse, au mensonge, aux politiques de bureau, aux coups de poignard dans le dos, à l’agressivité passive, et aux ‘buzzwords’. »

 

Les citations pourraient se succéder, les messages entre les deux développeurs se retrouvant presque tous, très rapidement, en tête des classements des messages les plus lus sur LKML. Il en ressort surtout que Linus Torvalds restera tel qu’il est, et s’assume, et que le message de Sarah Sharp pourrait bien n’être qu’un coup d’épée dans l’eau. « C’est ce qui fait son charme, un charme différent. [Il] est pas comme les autres et c’est bien plus marrant [(c) Ray Ventura, NDLR]. »

 

 

Posted in Uncategorized | Tagué: | Commentaires fermés sur Linux 3.11 joue le clin d’oeil à Windows… et Linus Torvalds critiqué pour sa « violence verbale »

La loi pour la priorité au logiciel libre dans l’enseignement supérieur est votée

Posted by CercLL sur 11 juillet 2013

Technologie : Le lobbying des éditeurs de logiciels a cette fois échoué et le projet de loi sur l’enseignement supérieur et la recherche conserve sa disposition contestée accordant la priorité au logiciel libre. L’April et l’Aful se réjouissent de ce vote, tout comme Linagora.

 

 

Ecartée du projet de loi sur l’école, la priorité au logiciel libre est de retour grâce à la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche. Le lobbying de Syntec Numérique et de l’Afdel, appuyé par le président de l’INRIA, n’a cette fois pas suffi.

 

Les députés ont en effet voté hier l’adoption définitive de la loi Fioraso. Et une disposition du texte tenait particulièrement à cœur aux partisans du logiciel libre puisque instaurant une place privilégiée à cette catégorie d’application :

 

« Art. L. 123-4-1. – Le service public de l’enseignement supérieur met à disposition de ses usagers des services et des ressources pédagogiques numériques.
Les logiciels libres sont utilisés en priorité »

 

Un dossier de 15 ans bouclé par ce vote, pour l’Aful

 

Sur Twitter, le président de l’Aful, Laurent Séguin, se félicite de ce vote : « On peut enfin arrêter ce dossier de 15 ans et mettre notre temps sur ceux plus prospectifs. ».

 

Une autre association du libre, l’April, se réjouit « tout particulièrement de ce vote et félicite les députés et sénateurs d’avoir reconnu l’importance des logiciels libres pour le service public de l’enseignement supérieur, car eux seuls permettent de garantir l’égal accès de tous à ce futur service public.»

 

Dans un communiqué, la SSLL Linagora, membre de Syntec Numérique, approuve elle aussi de l’adoption de cette mesure. « J’appelle à une promulgation rapide de la loi et même à une application par anticipation » écrit notamment son dirigeant, Alexandre Zapolsky.

 

Posted in Uncategorized | Tagué: | Commentaires fermés sur La loi pour la priorité au logiciel libre dans l’enseignement supérieur est votée

La Gendarmerie refuse Microsoft

Posted by CercLL sur 6 juillet 2013

arton1440-9fb62

Après un échange de courriers dont Numerama a pris connaissance, la Gendarmerie a refusé de mettre en place une solution antivirus McAfee achetée par la centrale d’achat public de l’État, parce que Microsoft considérait qu’elle obligeait à acheter une licence client (CAL) de Windows Server pour chaque poste utilisateur, même sous Linux. La Gendarmerie a prévenu tous les ministères, et demande une solution antivirus basé sur un serveur Linux.

L’anecdote va réjouir les partisans du logiciel libre, et vient conforter les positions de la Commission Européenne qui a demandé cette semaine aux états membres de faire des économies grâce aux solutions ouvertes. La semaine dernière, selon des documents obtenus par Numerama, la Gendarmerie Nationale a refusé de mettre en œuvre la solution antivirus McAfee achetée par l’UGAP, la centrale d’achat public chargée de faire réaliser des économies à l’État, en mettant en cause la politique de licences Windows de Microsoft.

Lire la suite

Posted in Uncategorized | Tagué: | Commentaires fermés sur La Gendarmerie refuse Microsoft

Mozilla Firefox

Posted by CercLL sur 1 juillet 2013

781863

 

Le navigateur Web Mozilla Firefox 22 apporte de nombreuses nouveautés. Le navigateur au panda roux supporte dorénavant les animations CSS et améliore l’utilisation de la mémoire. Firefox 22 intègre une fonction de dépistage des sites Web suspect, appelé ‘Do Not Track’, accessible dans les paramètres de configuration de vie privée. Enfin, du côté des modifications esthétiques et pratiques, on remarque l’affichage et la progression des téléchargements directement dans le navigateur, ou encore l’intégration de ‘Panorama’, qui facilite l’organisation et le regroupement des onglets.

 

Télécharger Mozilla Firefox 22 pour Windows (gratuit)

 

Télécharger Mozilla Firefox 22 pour Mac (gratuit)

 

Télécharger Mozilla Firefox 22 pour Linux (gratuit)

 

Télécharger Mozilla Firefox 22 version portable (gratuit)

 

Posted in Uncategorized | Tagué: | Commentaires fermés sur Mozilla Firefox

 
%d blogueurs aiment cette page :