CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

Mozilla n’introduira pas de publicité dans Firefox, enfin pas tout de suite

Posted by CercLL sur 13 mai 2014

Dans un post officiel, un vice-président du navigateur open source annonce que l’intégration de la publicité dans Firefox est suspendue, malgré des tests qui pourraient aller dans ce sens, si l’expérimentation était concluante.

Ce n’est pas une machine arrière. Plutôt l’explicitation de précautions face à une situation où Mozilla pourrait avoir beaucoup à perdre. Dans un post daté du 9 mai sur le blog de Mozilla, Jonathan Nightingale, un des vice-présidents de Firefox, est revenu un peu plus en détails sur l’expérimentation à laquelle le navigateur va se livrer dans les semaines et mois à venir.

En février dernier, Mozilla suscitait l’ire et l’inquiétude de ses utilisateurs et de la communauté en annonçant vouloir mettre en place de la publicité dans l’onglet ouvert par défaut au lancement de son navigateur Web. Un moyen, comme nous l’expliquions, de diversifier les sources de revenus du « renard de feu ».

Rassurer et expérimenter

En ce mois de mai, Jonathan Nightingale se veut rassurant. Face à la crainte de voir « Firefox transformer en un fatras de logos vendus au plus offrant, sans contrôle de l’utilisateur et sans bénéfice pour l’utilisateur », le vice-président rétorque : « cela ne va pas se passer comme ça. Ce n’est pas ce que nous sommes chez Mozilla ». Pour autant, l’expérimentation va devenir réalité très bientôt, « dans les prochaines semaines ».
Les premiers tests seront effectués sur les versions pré-finales afin de voir si les équipes de Firefox « arrivent à faire en sorte que la page du nouvel onglet soit plus utile, en particulier pour les Firefox nouvellement installés, là où nous n’avons pas encore de recommandation à faire en fonction de votre historique de navigation ».
Pendant cette phase d’expérimentation, les utilisateurs de Firefox en version pre-release devraient ainsi se voir proposer des sites de la galaxie Mozilla, ou d’autres sites Web « utiles ». L’objectif, selon Jonathan Nightingale est de « comprendre ce que [les] utilisateurs trouvent utile et ce que [ils] ignorent ou désactivent ».

865680

La publicité annulée ou repoussée ?

Le responsable de Firefox s’empresse de préciser : « ces tests n’ont rien à voir avec les revenus et il n’en sera pas généré » pendant cette phase. Il ajoute alors : la mise en place de « partenariats pourrait être la prochaine étape une fois que nous serons suffisamment confiants dans le fait que nous pouvons apporter une valeur ajoutée à l’utilisateur ». C’est cette dernière phrase qui fait que nombre de sites et d’observateurs pensent que Firefox a abandonné la publicité, alors que d’autres pensent qu’elle arrivera à terme.
Car, derrière Firefox, il y a un enjeu colossal, celui de son existence même et des moyens nécessaires. Le navigateur tient la vague jusqu’à présent en grande partie grâce à Google et aux revenus que ce dernier lui rapporte. Prendre des distances vis-à-vis de cette source quasi unique est donc essentiel et il semble inévitable que prochainement les utilisateurs de Firefox contribuent à l’effort, d’une manière ou d’une autre.

Une voie inéluctable ?

Sur Windows, Firefox utilise désormais un « stub », un contrôleur de téléchargement, depuis une dizaine de versions environ. Le genre d’outil qui permettrait, à terme, de glisser de la publicité, ce que ne fait pas Mozilla actuellement. Pour l’instant, la Fondation doit surtout s’en servir pour obtenir une meilleure visibilité sur la pénétration de son browser. En effet, grâce au stub, il est possible de savoir non seulement combien de fois le navigateur a été téléchargé mais également combien de fois il a été installé. Car tous les téléchargements n’aboutissent pas à une installation. C’est donc un contrôle plus précis de son « parc installé » que s’assure Firefox avec cet outil… tant que la voie de l’intégration publicitaire n’est pas retenue.

865684

L’installeur désormais utilisé par Firefox.

 

Et si la publicité n’était pas un problème ?

L’essentiel étant, comme le dit d’ailleurs Jonathan Nightingale, que Firefox « continue d’écouter les retours et suggestions qui font que cela fonctionne bien » pour les utilisateurs. « Parce que c’est ce que nous sommes chez Mozilla », conclut-il. En définitive, la gratuité sans contrepartie est rare et difficilement conciliable avec le constat de réalité économique auquel l’utilisateur sera confronté tôt ou tard.

De la publicité dans Firefox pourrait ne pas être un problème finalement tant qu’elle est contrôlée, ou mieux désactivable ; tant qu’elle permet à Mozilla de continuer à porter son combat, sans sombrer dans la commercialisation de ses produits aux détriments des utilisateurs.

Source

 

 

 

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :