CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

Linux : Pas encore l’année du desktop, mais sur le Cloud tout va bien

Posted by CercLL sur 29 août 2015

Si l’avènement de Linux se fait attendre sur le marché du desktop, les distributions de l’OS libre se portent bien sûr le Cloud : Ubuntu est ainsi largement majoritaire sur la plateforme de Cloud public Amazon Web Services, avec 135.000 instances déployées, loin devant Windows et ses 17.7731 instances selon des chiffres publiés par Cloud Market.,

Ubuntu a amorcé un tournant important vers le Cloud et celui-ci semble payer : en effet, la distribution de Canonical domine largement le Cloud public d’Amazon avec 135.000 instances déployées, loin devant Windows et ses 17.7731 instances selon des chiffres publiés par Cloud Market.

Ubuntu domine, mais les différentes distributions Linux cumulées dominent largement sur la plateforme de Cloud public Amazon Web Services : ainsi CentOS représente 8400 instances tandis que Red Hat Enterprise Linux (RHEL) rassemble 5600 instances. La seconde place est néanmoins trustée par la distribution Linux proposée par Amazon, Amazon Linux AMI qui totalise 54.000 instances déployées sur AWS.

Linux règne sur l’infrastructure Cloud

Ubuntu domine chez AWS, mais la distribution proposée par Canonical dispose également d’une large avance au sein de l’environnement Openstack, la technologie permettant de déployer une plateforme Cloud. Ubuntu caracole là aussi en tête : selon des chiffres tirés d’un sondage publié par l’Openstack Foundation, un peu plus de 50% des instances déployées sur les différentes implémentations d’Openstack fonctionnent sous Ubuntu, suivi par CentOS à un peu plus de 29%, puis RHEL et Debian en troisième et quatrième position.

En 2014, Linus Torvalds rappelait qu’il était toujours attaché à l’idée de voir un jour Linux dominer le secteur du desktop, pour l’instant largement passé sous la coupe de Microsoft. Ubuntu a pendant longtemps été présenté comme le bon candidat de cette transition, mais l’OS de Canonical a depuis plusieurs années accentué son effort en direction des services Cloud. Force est de constater que ce choix stratégique semble avoir payé, au moins sur AWS et OpenStack, qui restent deux acteurs majeurs de ce marché.

Source zdnet.fr

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :