CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

  • Visioconférence

  • Languages Disponibles

  • Richard Stallman

  • Le Logiciel Libre

  • Priorité au Logiciel Libre!

  • L’ Agenda du Libre région PACA

  • Mobilizon Chapril

  • Chapril Mumble

  • Articles récents

  • Le Manchot

  • Écoutez

  • Lsdm liste des Gulls

  • Toolinux

  • Mastodon CercLL

  • Méta

  • créer un sondage

  • Un éditeur de texte collaboratif en ligne libre

  • Communication collaborative

  • Framatalk Visioconférence

  • Herbergement d’images

  • Ordinateur recyclé sous Debian

  • Nombres de visites sur ce site

    • 84 299 Visites
  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 223 autres abonnés

  • RSS CERCLL

  • Archives

Archive for 22 octobre 2015

La version « liberté » de PrimTux, la distribution GNU/Linux légère basée sur Debian, Est disponible pour les écoliers

Posted by CercLL sur 22 octobre 2015

primtuxUne nouvelle version de PrimTux nommée « liberté » est disponible. Cette distribution GNU/Linux basée sur Debian Jessie 8.2, intuitive et légère, est développée pour les enfants de trois à dix ans par des passionnés du logiciel à but non commercial dans l’éducation, pour favoriser l’autonomie des élèves et un travail individualisé.

Primtux rassemble de nombreuses applications créées par des enseignants depuis une vingtaine d’années, dispersées sur la toile, y compris des logiciels libres conçus pour Windows, compatibles Linux grâce à Wine. Des cartes heuristiques sont fournies pour guider l’intégration du numérique à l’école. Des marque-pages pour la préparation de la classe sont intégrés au navigateur. Un handymenu-primtux a été configuré pour les écoliers.

Depuis la version du mois de mai 2015, criblée par Cyrille Borne, des adaptations ont été sollicitées par les membres du forum utilisateurs dans les écoles ou à la maison. Cette nouvelle version ne porte pas un numéro mais le nom d’un monument, celui de la statue de la liberté.

Les points forts logiciels

  • Mise à jour vers Debian 8.2 ;
  • LibreOffice avec l’interface http://libreofficedesecoles.free.fr/ remplace OOo4kids ;
  • Ajout de Goldendict et du Conjugueur ;
  • Ajout de Synapse, lanceur d’applications sémantique ;
  • Intégration d’Osmo (organiseur personnel), de Xournal (annotation de fichiers PDF), de Xnview (explorateur, éditeur de fichiers graphiques), de Openshot (éditeur vidéo) ;
  • Intégration de Gigolo (explorateur réseau) ;
  • Choix du clavier français, belge, canadien intégré (merci à Yanatoum) ;
  • Intégration de Wine-development et des exe supplémentaires nécessaires au fonctionnement de Clicmenu et de raconte-moi à tous les utilisateurs ;
  • Ajout de l’outil « system-config-samba » qui permet de partager facilement des dossiers dans un réseau local ;
  • Ajout de la gestion des imprimantes ;
  • Ajout du dépôt MultiSystem ;
  • Sources de ftp à debian.net (merci à zoom61) ;
  • Installation de ntp pour la mise à l’heure automatique de l’horloge ;
  • Intégration de Google no porn dans la boîte de recherche de SeaMonkey ;
  • Le filtrage web avec DansGuardian et Webdistitric est activé. Cela consomme 50 Mio de RAM en plus ; soit un total de 150 Mio au démarrage. Pour les regagner et se contenter de google non porn, il suffit de désinstaller DansGuardian.

 

Les points forts ergonomiques

  • LightDM assure la connexion ;
  • Login sans mot de passe ;
  • Le pavé numérique est activé au démarrage ;
  • Simple-clic pour toutes les sessions ;
  • Un curseur de souris avec une patte de Tux comme sablier ;
  • Agrandissement des icônes dans toutes les sessions ;
  • Agrandissement des icônes sous LibreOffice ;
  • Ajout des âges sur les figurines de connexion ;
  • Ajout du bouton de fermeture de session ;
  • Ajout du handymenu-primtux personnalisé pour chaque utilisateur (mini, super,maxi et prof) ;
  • Nouveaux wallpapers avec la mascotte Monsieur Primaud dessinée par Péhä ;
  • Lxpanel est désormais à gauche et masqué automatiquement ;
  • Synapse (lanceur sémantique) est intégré ;
  • La barre Fluxbox est en bas ;
  • Ajout d’un raccourci Lxpanel pour configurer le réseau en session « Prof » ;
  • Ajout d’un script dans le menu flèche => système => applications au démarrage, pour activer ou désactiver le démarrage du handymenu, de lxpanel et pcmanfm.

 

Un dépôt contenant des logiciels optionnels

  • calcul@tice ;
  • chewingword ;
  • clicmenu-mini, clicmenu-super, clicmenu-maxi ;
  • dokeosmind (équivalent plus léger à xmind) ;
  • je lis avec Biba, pepit.be hors ligne, primath ;
  • tbi-suite hors ligne ;
  • Abuledu raconte-moi (version wine) ;
  • kiwix-vikidia-primtux (encyclopédie Vikidia hors ligne) ;
  • En cas de défaillance du serveur mutualisé du dépôt Primtux, les paquets et logiciels optionnels sont également disponibles sur le dépôt Sourceforge.

Systemback pour déployer votre installation personnalisée de PrimTux
Lorsque vous aurez installé PrimTux sur un disque dur, complété la version de base avec les logiciels optionnels au moyen de l’installeur d’applications ou de GDebi, vous pourrez copier de disque à disque ce système complet au moyen de Systemback inclus dans Primtux.

Conclusion
Sur le forum, les retours positifs des utilisateurs sont encourageants. La légèreté de cette distribution GNU/Linux éducative adaptée aux ordinateurs dotés de 512 Mo de mémoire vive, ses menus intuitifs favorisent une appropriation rapide de l’ordinateur par les élèves. Ils peuvent alors travailler avec les outils numériques aussi simplement qu’avec ASRI éducation.

Remerciements
Merci à Steph, professeur des écoles, pour la sélection et l’assemblage de cette panoplie complète de logiciels dans un environnement de bureau léger, ergonomique, simple à prendre en main par des enfants de 3 à 10 ans. Merci à tous ceux qui ont posté sur le forum leurs retours d’utilisation. Merci à la communauté HandyLinux pour son HandyMenu et à tomasi pour l’avoir adapté aux enfants des classes maternelles.

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés sur La version « liberté » de PrimTux, la distribution GNU/Linux légère basée sur Debian, Est disponible pour les écoliers

Consultation « République numérique » : vers une informatique au service du citoyen ?

Posted by CercLL sur 22 octobre 2015

La consultation du gouvernement sur l’avant projet de loi « pour une République numérique » qui s’est terminée ce dimanche 18 octobre montre une véritable tendance de fond en faveur du logiciel libre, d’un internet neutre et des Communs. L’April remercie toutes les personnes qui se sont mobilisées et attend désormais les réponses du gouvernement sur chacune de ses propositions.

Parmi les 10 propositions les plus soutenues, plusieurs sont en lien avec les logiciels libres. En particulier, concernant leur utilisation dans le secteur public, notre proposition de donner la priorité au logiciel libre arrive en troisième place. Devant elle, on trouve la proposition émanant d’un citoyen « Utiliser les logiciels libres & GNU/Linux dans les écoles et les universités » et à la 9e place « Utilisation de GNU/Linux dans l’administration ». La proposition de mettre un terme à la vente forcée ordinateur/logiciels est en 10e position. Plusieurs propositions de La Quadrature du Net se classent également parmi les 10 propositions les plus soutenues.

Notre proposition « Le code source d’un logiciel est un document administratif communicable », visant à consacrer une jurisprudence de la CADA sans entraîner donc de nouvelles obligations pour les administrations, arrive en 7e position. La DGFiP n’ayant toujours pas respecté l’avis de la CADA sur la communication du code source du logiciel simulant le calcul de l’impôt sur le revenu, la réponse du gouvernement à notre proposition est donc attendue avec impatience. L’association se tient bien sûr à disposition du gouvernement pour toute discussion autour de ses propositions.

« Le nombre et la qualité des contributions à la consultation du gouvernement expriment remarquablement l’attente d’une informatique au service du citoyen, et cela passe notamment par l’utilisation du logiciel libre. Il y avait un vrai défi dans cette consultation et je crois qu’il a été largement relevé. C’est maintenant au gouvernement de se montrer à la hauteur et d’étudier scrupuleusement toutes les propositions qui ont été faites », a déclaré Frédéric Couchet, délégué général de l’April.

Les propositions vont désormais être étudiées par le gouvernement et dans quelques jours nous verrons si le gouvernement joue le jeu jusqu’au bout en intégrant des propositions dans le projet de loi déposé au Parlement.

Source april.org

Posted in Uncategorized | Tagué: , | Commentaires fermés sur Consultation « République numérique » : vers une informatique au service du citoyen ?

 
%d blogueurs aiment cette page :