CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

Le noyau Linux 4.8 disponible, nouveaux pilotes et sécurité au programme

Posted by CercLL sur 3 octobre 2016

image dediée

Attendue de pied ferme, la version 4.8 du noyau Linux est disponible au téléchargement depuis cette nuit. Les améliorations sont assez nombreuses, particulièrement sur les pilotes graphiques. Des ajouts importants sont également présents dans la gestion du HDMI.

Le nouveau kernel Linux aura eu une maturation assez lente, avec pas moins de huit Release Candidates. Il est finalement disponible depuis cette nuit pour l’ensemble des utilisateurs, du moins en théorie. Comme toujours avec ce composant central, il faudra attendre en effet que les distributions qui l’utilisent mettent à jour leurs dépôts. Bien que chacun puisse récupérer les sources pour les compiler, l’opération n’est pas destinée à l’utilisateur lambda, qui n’aura peut-être pas d’autre choix que d’attendre la version suivante de son système.

Du beaucoup mieux pour AMD, un peu moins chez NVIDIA

Avec son étrange nom de code « Psychotic Stoned Sheep », le noyau 4.8 comporte une longue liste d’améliorations, comme indiqué par Phoronix. Côté pilotes graphiques notamment, la gestion des GPU AMD présente ainsi deux apports majeurs. D’une part, une prise en charge améliorée de PowerPlay et donc de la gestion d’énergie, qui évitera à certaines cartes d’avoir leurs ventilateurs actifs en permanence. D’autre part, l’arrivée d’OverDrive, pour l’overclocking. L’outil ne fonctionnera cependant qu’en ligne de commande, et uniquement pour les puces supportées par le pilote AMDGPU.

Chez NVIDIA cependant, l’avancée est davantage en demi-teinte. Tout est en place pour un support général des puces Pascal dans le pilote libre Nouveau, mais certaines briques cruciales manquent encore. Les cartes GeForce GTX 1060/1070/1080 ne sont donc pas réellement supportées : NVIDIA doit encore diffuser le code nécessaire pour que le pilote puisse se matérialiser.

HDMI, Raspberry 3, ACPI, Btrfs, sécurité…

Côté HDMI, on note l’arrivée du CEC, pour « Consumer Electronics Control ». La technologie autorise les périphériques connectés en HDMI à être contrôlés par une télécommande unique. Cet apport était en travaux depuis des années.

Comme souvent avec le noyau Linux, de nombreux apports concernent le support de différents matériels. C’est notamment le cas du SoC présent dans le Raspberry Pi 3, le BCM2837 de Broadcom. On y trouvera aussi un support plus fin de l’ACPI (gestion du profil Low-Power Idle), de l’écran tactile multipoint de la Surface 3, de nouveaux pilotes audio ASoC, etc.

Outre des améliorations sur certains systèmes de fichiers – notamment une réduction de la latence pour Btrfs – on notera plusieurs apports importants dans la sécurité. Plusieurs sections du noyau sont ainsi protégées désormais par l’ASLR, qui s’occupe de charger les composants de manière aléatoire dans l’espace mémoire, afin que leur position ne soit pas prévisible. De même, on note une protection renforcée pour les objets copiés depuis et vers l’espace utilisateur.

Compiler ou attendre

Ceux qui souhaitent récupérer les sources pourront le faire depuis le site officiel. Les autres attendront que leur distribution leur propose la mise à jour. Comme indiqué, et en fonction de la politique de chaque système, elle peut n’arriver qu’avec la version majeure suivante.

Source nextinpact.com

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :