CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

Tor Browser 6.5 et la distribution Tails 2.10 renforcent leur sécurité

Posted by CercLL sur 25 janvier 2017

Les développeurs du réseau Tor viennent de publier plusieurs nouvelles versions de leurs produits. Tails 2.10 est ainsi disponible, de même que Tor Browser 6.5. L’équipe en profite d’ailleurs pour publier la première version alpha de Tor Browser 7.0.

image dediée

La distribution Linux Tails, dédiée à l’anonymat sur Internet, revient dans une mouture 2.10. Les nouveautés sont assez nombreuses, avec notamment le lot habituel des nouvelles versions des composants et paquets : Tor 0.2.9.9, Tor Browser 6.5, noyau Linux 4.8, Icedove 45.6.0 ou encore le remplacement de l’extension Adblock plus par uBlock Origin.

AMDGPU, exFAT et services Onion dans APT

Certains changements plus importants sont également présents. Par exemple, l’installation du pilote libre AMDGPU fait maintenant partie du démarrage du système, ce qui devrait aider le support des GPU AMD plus récents. Tails intègre en outre le support du système de fichiers exFAT, configure le gestionnaire de paquets APT pour tirer parti des services Onion et modifie les entrées de l’amorce. Dans cette dernière, « Live » fait maintenant place à « Tails », tandis que « failsafe » est remplacé par le nettement plus clair « Troubleshooting Mode », dans le cas où la distribution aurait des soucis lors du démarrage.

Notez également que Tails 2.10 installe dorénavant OnionShare, un outil consacré à l’anonymisation des partages de fichiers. Elle active également la vue « circuit » pour Tor Browser. Cette dernière permet d’afficher, via le bouton Tor dans le navigateur, les trois relais utilisés pour le site ouvert dans l’onglet en cours.

D’importantes améliorations pour Tor Browser 6.5

L’équipe de développement indique dans son billet de blog que la nouvelle version 6.5 du navigateur est à considérer comme majeure. On y retrouve le lot classique des mises à jour internes, notamment Firefox 45.7.0 ESR, OpenSSL 1.0.2j, HTTPS-Everywhere 5.2.9 et NoScript 2.9.5.3.

Plus généralement, Tor Browser 6.5 comporte des améliorations importantes pour la sécurité. Il bloque ainsi les fichiers JAR (Java) distants, supprime le support des pins SHA-1 HPKP, intègre certains changements introduits par Firefox – notamment le marquage des pages JIT comme non-exécutables – l’isolation des requêtes de script SharedWorker au domaine principal ou encore la correction d’un bug dans la version Windows, qui pouvait entrainer une fuite d’information sur le fuseau horaire de l’utilisateur.

Tor Browser 6.5 est également l’occasion de revoir en partie l’interface, en particulier pour le rangement des fonctionnalités. La réglette de sécurité se veut plus évidente à comprendre et ses explications plus claires sur les différents niveaux. De nombreux réglages figurant dans le bouton Tor ont été déplacés dans ceux de Firefox pour en finir avec une trop grande séparation. L’équipe indique d’ailleurs que ces déplacements permettent d’en finir avec certains problèmes graphiques, en particulier durant un redimensionnement de la fenêtre.

Une première version alpha pour Tor Browser 7.0

Dans une moindre mesure, la première version alpha de Tor Browser 7.0 est également disponible. Dans les grandes lignes, elle reprend toutes les améliorations de la mouture 6.5, mais intègre également Snowflake dans la version Linux. Il s’agit d’un module de transport qui permet de faire circuler les données via des proxys temporaires en utilisant WebRTC.

 Source nextinpact.com
Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :