CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

Le noyau Linux 4.10 en retard : Linus Torvalds peste contre les nombreuses Release Candidates

Posted by CercLL sur 1 février 2017

L’arrivée du kernel Linux 4.10 sera retardée. Un message de Linus Torvalds hier indique en effet que la Release Candidate 6 était bien plus conséquente que prévu. Il souhaitait que ce soit la dernière ou l’avant-dernière, mais ce ne sera probablement pas le cas.

image dediée

Dans son message envoyé hier soir, Linus Torvalds indique que la fin de semaine dernière s’est révélée surprenante. Tout allait en effet bien depuis la première Release Candidate, avec un lot de modifications à traiter de moins en moins important chaque semaine. Vendredi soir cependant, Torvalds a reçu une quantité énorme de changements à traiter.

La RC6 devait être « petite et calme »

Il n’est pas surpris dans le calendrier des changements proposés. Les développeurs intervenant sur le noyau ont pour habitude d’envoyer le résultat de leurs travaux le vendredi soir, Torvalds jetant un œil ensuite durant le week-end. Par contre, c’est bien la quantité de code envoyé qui sort de l’ordinaire pour une fin de cycle. Au point que la RC6 est devenue d’un coup la plus importante depuis la publication de la RC1. Une bonne part de ces modifications concernent les pilotes réseau et GPU.

Mauvaise nouvelle pour Torvalds qui essayait d’inscrire au programme une limitation à sept Release Candidates par version du noyau. Dans le cas présent, il espérait même en finir avec la RC6. Mais il est évident maintenant qu’il y aura au minimum une RC7, voire une RC8.

Torvalds essaye en vain de limiter le nombre de Release Candidates

Aussi, le père du noyau Linux trouve-t-il la situation « éprouvante », même s’il n’y a rien de catastrophique, lui qui trouvait justement le cycle du noyau 4.10 « assez calme ». Il estime le cycle de chaque noyau visiblement trop long, le nombre de Release Candidates étant trop important, ce qui repousse à chaque fois l’arrivée de la version finale.

Il faut rappeler par ailleurs que ces RC du noyau Linux ne fonctionnent pas forcément comme on peut le voir dans d’autres projets. Une Release Candidate 1 n’est pas réellement une première tentative de diffusion, mais plutôt l’étape suivante dans l’augmentation de la qualité. Ce qui explique le nombre de candidates, certaines pouvant d’ailleurs introduire de nouveaux bugs. Une philosophie très différente de ce que l’on peut trouver autre part, comme chez Mozilla. Ainsi, la RC1 d’une version de Firefox est bien un premier test de publication, le processus suivant son cours si aucun problème bloquant n’est trouvé.

Notez cependant que Torvalds ne donne aucune date pour la version finale du noyau Linux 4.10. Si l’on compte deux RC supplémentaires, il faudra compter encore plusieurs semaines.

Source nextinpact.com

Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :