CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

  • Languages Disponibles

  • Priorité au Logiciel Libre

  • L’ Agenda du Libre région PACA

  • Articles récents

  • EricBlog

  • Toolinux

  • Le Manchot

  • Méta

  • Priorité au Logiciel Libre!

  • créer un sondage

  • Un éditeur de texte collaboratif en ligne libre

  • Communication collaborative

  • Framalistes Environnement de listes de diffusion

  • Framatalk Visioconférence

  • Herbergement d’images

  • Suivez nous sur Diaspora

  • Ordinateur recyclé sous Debian

  • Nombres de visites sur ce site

    • 42,746 Visites
  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 18 autres abonnés

  • Archives

Ubuntu : cap sur la rentabilité pour Canonical, qui met fin à Unity et à la convergence

Posted by CercLL sur 7 avril 2017

Surprise, Canonical vient d’annoncer l’abandon de l’environnement d’Unity au profit de GNOME dans Ubuntu. Dans la foulée, la société indique qu’elle stoppe également ses efforts de convergence afin de se concentrer sur de nouvelles opportunités.

image dediée

Ce n’était pas une nouvelle attendue, et pourtant : Canonical ne s’appuiera bientôt plus sur Unity, proposé dans Ubuntu depuis plusieurs années. Un environnement dans lequel l’éditeur investissait largement, avec l’objectif affiché de produire notamment une interface tout terrain, capable de s’adapter aux ordinateurs, tablettes et smartphones.

Une décision radicale

Du choix de Canonical découlent plusieurs conséquences. Il faut dire que même si le travail sur Unity 8 était intensif – la version qui devait apporter la convergence – elle n’a pas tenu toutes ses promesses, notamment en termes de stabilité. Jusqu’à présent, on ne la trouvait ainsi que sous forme d’une session d’essai. De fait, son abandon entraine le retour vers GNOME, dont les moutures se sont enchainées sur un rythme de métronome depuis la cassure majeure de la version 3.0.

L’arrêt d’Unity entraîne celui de Mir, le serveur d’affichage que Canonical développait pour accompagner son environnement. La conséquence est logique pour tout habitué des environnements Linux sur les dernières années : une bascule vers Wayland. Rappelons que ce dernier prend peu à peu le pas sur l’ancien serveur X.org, avec de nombreux bénéfices. À ce jour, seule la distribution Fedora a osé utiliser Wayland par défaut.

Source nextinpact.com

Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :