CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

  • Visioconférence

  • Languages Disponibles

  • Richard Stallman

  • Le Logiciel Libre

  • Priorité au Logiciel Libre!

  • L’ Agenda du Libre région PACA

  • Mobilizon Chapril

  • Chapril Mumble

  • Articles récents

  • Le Manchot

  • Écoutez

  • Lsdm liste des Gulls

  • Toolinux

  • Mastodon CercLL

  • Méta

  • créer un sondage

  • Un éditeur de texte collaboratif en ligne libre

  • Communication collaborative

  • Framatalk Visioconférence

  • Herbergement d’images

  • Suivez nous sur Diaspora

  • Ordinateur recyclé sous Debian

  • Nombres de visites sur ce site

    • 84 099 Visites
  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 223 autres abonnés

  • RSS CERCLL

  • Archives

Linux poursuit son ascension sur Microsoft Azure

Posted by CercLL sur 3 novembre 2017

La plateforme Cloud de Microsoft ne pourrait vivre sans Linux. L’éditeur annonce que 40% des machines virtuelles exécutées sur Azure sont aujourd’hui des instances Linux, contre un tiers un an auparavant. Et c’est pas fini !

 

40% de l’ensemble des machines virtuelles sur le Cloud Azure de Microsoft sont aujourd’hui sous Linux. L’éditeur l’a annoncé par le biais de son compte twitter Microsoft Developer UK, vraisemblablement en lien avec la conférence Future Decoded qui se tenait à Londres jusqu’au 1er novembre.

Ce chiffre permet de comprendre encore un peu plus l’intérêt témoigné par Microsoft à l’égard de Linux et ses contributions à l’open source. D’ailleurs, la firme emblématique du logiciel propriétaire ne fait pas mystère de ses motivations, avant tout pragmatiques. Adieu le cancer de Steve Ballmer et les menaces de poursuites.

Jamais sans Linux

Microsoft répond en effet aux attentes de ses clients. Pour rivaliser avec AWS, Google Cloud et les autres plateformes, Azure se devait de supporter les instances Linux. Et les résultats sont là. En juin 2016, les dirigeants annonçaient officiellement qu’un tiers des VM Azure étaient sous Linux.

La progression se poursuit donc. Et rien ne s’oppose a priori à ce que la place des instances Linux continue de croître. Si en 2008, Azure a été lancé comme un service PaaS, il s’est enrichi en 2012 du volet IaaS, et à cette occasion du support de Linux.

La plateforme Cloud du géant américain du logiciel prend en charge différentes distributions Linux sous forme de VM, dont CentOS, CoreOS, Debian, Oracle Linux, Red Hat Enterprise Linux, SUSE Linux Enterprise, openSUSE, et Ubuntu.

Et depuis cette semaine, les clients Azure créant des machines virtuelles dans leurs laboratoires peuvent opter pour une image Kali Linux. Kali Linux est une distribution Linux dérivée de Debian conçue pour les analyses forensics et les tests de pénétration.

Source zdnet.fr

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :