CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

Archive for décembre 2017

Bonne Année

Posted by CercLL sur 31 décembre 2017

Publicités

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés sur Bonne Année

Joyeux Noël

Posted by CercLL sur 21 décembre 2017

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés sur Joyeux Noël

Firefox Focus s’enrichit de deux nouvelles fonctionnalités, bilan

Posted by CercLL sur 15 décembre 2017

Une nouvelle version de Firefox Focus débarque. Elle apporte de nouvelles fonctionnalités dont un accès plus rapides aux sites les plus consultés.

Cela fait un peu plus d’un an que Firefox Focus est disponible. Proposé son Android et iOS, ce navigateur pour mobile s’enrichit d’un accès plus rapide aux sites que l’utilisateur consulte très souvent. Mozilla présente également une option pour ajouter n’importe quel moteur de recherche. Elle faisait partie des options les plus demandées. A l’occasion de cette annonce Mozilla déclare

« Nous savons que nos utilisateurs veulent du choix et regrettent de ne plus avoir leurs sites et moteurs de recherches favoris au bout des doigts, mais ils ne veulent pas sacrifier leur vie privée pour autant. Depuis le moment où nous avons commencé à développer Focus, notre objectif a été que les utilisateurs puissent accéder rapidement à l’information et autres sites web tout en protégeant leurs données d’un pistage contre leur gré. »

Firefox Focus, ses sites préférés dans la liste personnelle auto-complétée

Firefox Focus Il permet désormais d’ajouter les sites visités fréquemment à la liste personnelle auto-complétée. Ce choix permet de restreindre l’accès puisque l’utilisateur est le seul à pouvoir voire l’URL dans cette liste. Pour consulter le site en question, il suffit de taper les premières lettres et l’auto-complétion se chargera du reste.

Ce navigateur rencontre un certain sucés en raison de sa rapidité. A l’aide d’un blocage automatique de la publicité et des outils de pistage, les pages se chargent plus rapidement. Traduit en 27 langues, il est disponible sur le Google Play et l’App Store.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Firefox Focus s’enrichit de deux nouvelles fonctionnalités, bilan

Véloce, Firefox Quantum attire de nombreux internautes

Posted by CercLL sur 13 décembre 2017

C’est un bon démarrage, se félicite Mozilla. La dernière version du navigateur, conçue pour être celle de la reconquête, attire de nombreux utilisateurs. Une année 2018 chargée attend cependant Mozilla s’il veut confirmer ce départ et convertir téléchargements en utilisation durable.

Avec Firefox Quantum, Mozilla a apporté des changements en profondeur à son navigateur. Et ceux-ci s’imposaient sur un marché dominé par Google Chrome et où Firefox reste invisible sur mobile. Environ un mois après son lancement, l’éditeur estime d’ores et déjà récolter les fruits de ses efforts.

Les téléchargements de Firefox par les utilisateurs de Google Chrome, la référence des navigateurs Web à l’heure actuelle, ont augmenté de 44% par rapport à l’année précédente, fait savoir Mozilla. Au total, 170 millions de personnes ont installé Firefox Quantum, et des millions d’autres les rejoignent chaque jour.

Un effet de halo sur mobile

En outre, ce qui est peut-être aussi important pour l’organisation à but non lucratif, l’utilisation de Firefox sur les terminaux mobiles a augmenté. Sur les appareils Android et iOS, les installations de Firefox ont bondi de 24%, selon Mozilla. Pour les installations de son navigateur Focus centré sur la confidentialité, la hausse est de 48%.

Il est encore trop tôt pour parler de plébiscite, notamment parce que nombre des changements introduits dans Quantum n’ont simplement pas encore été portés sur les téléphones Android – et ne verront jamais le jour sur iPhone en raison des restrictions imposées par Apple.

« Je suis très excité par l’effet de halo sur mobile » se réjouit le vice-président de Firefox, Mark Mayo. Mozilla est utilisé quotidiennement par plus de 100 millions de personnes. Cependant, cet usage porte principalement sur le poste de travail. Or, c’est sur smartphone que se situe le potentiel de croissance.

Mozilla ne peut pour le moment revendiquer une victoire. Convertir une hausse de téléchargements en une augmentation durable des utilisateurs actifs nécessitera bien d’autres investissements. « Nous devrons absolument y parvenir toute l’année 2018 pour observer de véritables changements » reconnaît Mayo.

Coup d’accélérateur et souci de compatibilité

Firefox Quantum, la version 57 du navigateur open-source, se montrerait près de deux fois plus rapide que la version 52 lancée en mars. Et Mozilla ne prévoit pas de s’arrêter là et d’accélérer encore le tempo grâce notamment à la technologie WebRender.

« Nous avons déjà plus d’utilisateurs sur le nouveau système, avec plus d’heures d’utilisation que ce que nous avons eu durant quelques années » souligne le dirigeant de l’éditeur. Firefox Quantum totalise environ un demi-milliard d’heures d’utilisation chaque jour.

Mozilla a connu quelques accrocs, néanmoins prévisibles. Des changements ont en effet été apportés au système d’extensions. Ces logiciels complémentaires ont fait le succès de Firefox dans sa lutte contre Internet Explorer.

Avec Quantum, Mozilla a abandonné sa solution historique d’extensions au profit de Web Extensions, modelée sur la technologie de Chrome.

« La casse des add-ons a été … moindre que ce que nous craignions » commente Mark Mayo. Environ un tiers d’entre nous disposent d’extensions Firefox, mais Mozilla veut porter ce chiffre à deux tiers. « La renaissance d’un écosystème d’extensions dynamique est probablement la chose la plus importante que nous voulions voir se produire avec Quantum. »

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Véloce, Firefox Quantum attire de nombreux internautes

Le logiciel libre en France: une forte croissance, qui devrait se prolonger

Posted by CercLL sur 11 décembre 2017

Deux fois plus dynamique que l’ensemble du marché numérique français, selon l’étude PAC, le marché des logiciels libres et open source devrait créer plus de 4.000 emplois nets par an d’ici 2020.

Le Paris Open Source Summit (POSS) qui vient de se réunir, vitrine de la bonne santé du secteur des logiciels libres en France, est l’occasion de publier une étude sur le poids économique de la filière et son impact sur l’ensemble de l’économie, notamment sur l’emploi et l’innovation.

Effectué à l’initiative de Syntec Numérique, du CNLL (Conseil national du logiciel libre) et de Systematic Paris Region, l’étude a été menée par le cabinet d’études PAC (Pierre Audoin Consultants) et des chercheurs des IAE de Valenciennes et Lyon. Ils ont interrogé 366 entreprises, fournisseurs et utilisatrices de solutions open source, au quatrième trimestre 2017.

Cette étude indique que l’open source est « une filière deux fois plus dynamique que l’ensemble du marché numérique français: avec un taux de croissance annuel moyen de 8,1% entre 2017 et 2020, le marché français du logiciel libre et open source passera de 4,46 milliards d’euros cette année – 4,18 milliards d’euros en services et 278 millions en logiciels – à 5,650 milliards d’euros dans trois ans », selon PAC (un peu moins que prévu il y a deux ans dans la même étude annuelle, qui envisageait 6 milliards d’euros pour 2020).

La France leader européen de l’open source

L’étude souligne aussi que la France est « leader européen de l’open source: avec 23% du marché européen de l’open source, la France conforte ainsi sa place de leader européen. Elle dépasse ses grands voisins en valeur absolue et en part de marché du numérique avec 9,9%, contre respectivement 4,2 milliards d’euros et 6,5% au Royaume-Uni et 4 milliards d’euros et 6,4% en Allemagne.  »

Pour les entreprises utilisatrices interrogées, le logiciel libre est perçu avant tout comme:

– pour 82%, un modèle permettant de mutualiser et réduire les coûts de développement;

– pour 72%, un levier majeur d’innovation dans le numérique;

– pour 70%, un accélérateur stratégique.

45% des fournisseurs interrogés investissent plus de 15% de leur chiffre d’affaires en R&D dans des projets libres et open source. Selon eux, leurs freins principaux restent:

1. le manque de référencement par les directions achats;

2. l’incertitude des clients sur la maintenance et le support;

3. un manque de compétences techniques et juridiques.

Des milliers d’emplois nets créés

L’étude estime que la filière open source emploie actuellement 45.000 personnes, qu’elle créera plus de 4.000 emplois nets par an d’ici à 2020. « Parmi les compétences les plus demandées dans le futur, les profils de développeurs, d’architectes/consultants et d’administrateur système/support sont les plus cités, deux tiers (63%) des profils recherchés étant des bac+5 et plus. »

Les auteurs citent plusieurs figures du secteur.

Philippe Montargès, coprésident du CNLL: « Le secteur de l’open source est créateur d’emplois qualifiés et de proximité, avec très peu de sous-traitance et de recours à l’offshore. »

Marc Palazon, président du comité open source de Syntec Numérique: « Le logiciel open source est essentiellement adopté par les offreurs et entreprises utilisatrices pour réinternaliser et maîtriser leurs SI, mutualiser et rationaliser leurs investissements logiciels et pour accélérer leurs programmes d’innovations stratégiques. »

Stéfane Fermigier, président du groupe thématique logiciel libre au sein du pôle Systematic Paris Region et coprésident du CNLL: « Les entreprises de la filière – en particulier les pure players – partagent pour la plupart les valeurs de transparence, d’ouverture et de collaboration qui fondent le mouvement du logiciel libre et de l’Open Source, estime. Elles sont notamment en première ligne – à la fois en termes de vigilance et de proposition de solutions – sur les sujets de souveraineté numérique, de neutralité du Net et d’interopérabilité et de transparence des algorithmes. »

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: | Commentaires fermés sur Le logiciel libre en France: une forte croissance, qui devrait se prolonger

Linux AIO Ubuntu16.04 LTS est disponible, l’ISO des grandes déclinaisons

Posted by CercLL sur 6 décembre 2017

 

 

La distribution Linux Ubuntu 16.04 LTS est disponible depuis quelques semaines. Il est possible d’avoir sur un seul support l’ensemble des grandes « déclinaisons ». Linux Ubuntu AIO 16.04 LTS est accessible en téléchargement.

 

Ubuntu 16.04 LTS est à la base de la création de pas mal de versions dérivées. Avec Linux AIO Ubuntu 16.04 LTS vous pouvez retrouver l’essentiel sur un seul support, ce qui permet de gagner du temps et de tester rapidement plusieurs distributions.

Linux AIO Ubuntu 16.04 LTS, que propose-t-il ?

L’essentiel d’Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus) dans une seule image ISO propose Ubuntu 16.04 LTS, Ubuntu 16.04 LTS MATE, Kubuntu 16.04 LTS, Xubuntu 16.04 LTS, Lubuntu 16.04 LTS et Ubuntu GNOME 16.04 LTS.

Le support s’accompagne de deux applications pour tester sa mémoire et détecter son matériel. Cet ISO peut prendre place sur une simple clé USB d’installation, un moyen simple de l’emmener partout.

Linux Ubuntu AIO 16.04 LTS est disponible en téléchargement soit directement à partir du site ou via des liens torrents. Il y a trois ISOs correspondants aux versions 32-bit, 64-bit et un mélange des deux.

Linux AIO Ubuntu 16.04 LTS, clé USB ou DVD d’installation

A noter que les restrictions imposées par le site SourceForge ne permet pas de proposer un seul fichier,  Linux AIO Ubuntu 16.04 LTS est donc accessible au travers de deux archives 7z.

La procédure est simple. Il est nécessaire de télécharger ces deux fichiers, de les extraire pour reconstituer l’ISO. Une fois l’opération terminée, l’ISO pour être installé sur un DVD double couche ou une clé USB. Elle doit proposer une capacité de 8 Go.

Pour le téléchargement c’est ici : Linux AIO Ubuntu LTS releases  

Voici comment créer à partir d’un ISO, un clé  USB d’installation pour Ubuntu : Ubuntu 16.04 LTS, comment créer une clé USB d’installation ?

Source ginjfo.com

 

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Linux AIO Ubuntu16.04 LTS est disponible, l’ISO des grandes déclinaisons

Ubuntu 16.04 LTS et Unity 7, Canonical annonce de nombreux correctifs

Posted by CercLL sur 2 décembre 2017

Canonical n’a pas laissé sur le bord de la route sous environnement de bureau Unity 7. La distribution Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus) va profiter d’un ensemble de correctifs.

L’information a été dévoilée par Marco Trevisan, ingénieur logiciel chez Canonical concernant la branche Unity. Dans son intervention, il informe la communauté Ubuntu que la version 16.04 LTS va bientôt profiter de plusieurs correctifs. Au total 27 problèmes sont résolus.

La démarche est rassurante car la récente annonce de Mark Shuttleworth concernant l’arrêt du développement d’Unity a été une source de rumeurs. Certains ont émis l’idée que l’adoption par Ubuntu 17.1 de l’environnement GNOME 3 allait mettre un terme à la maintenance d’Unity 7.

Ubuntu 16.04 LTS, une longue liste de correctifs.

Ceci n’est heureusement pas la vérité. Canonical a rapidement pris une position claire en soulignant qu’Unity Stack allait continuer à profiter de patchs et de correctifs. Les choses deviennent désormais concrètes avec l’intervention de Marco Trevisan. Ubuntu 16.04 LTS va profiter de plusieurs correctifs. A ce sujet il est annoncé

« Dans le cadre de notre travail de maintenance régulier autour d’Unity, nous proposons de nouvelles versions de plusieurs « packages » de Compiz, Nux, Unity et Ubuntu Themes et diverses corrections ».

L’objectif de tout ce petit monde est de rendre l’environnement Unity d’Ubuntu 16.04 LTS plus fiable et stable. Canonical a cependant besoin d’une aide.  Il est demandé, si vous le pouvez, de mettre à jour sa distribution afin d’aider à valider ces patchs. Vous pouvez laisser vos commentaires ici.

Voici la liste complète des correctifs annoncés.

  • Bug 961679: gtkrc is producing light menus from dark elements3
  • Bug 1311316: After locking screen there is no input field to type password for unlock2
  • Bug 1316862: Panel mouse events don’t make the fade-to-blank stop
  • Bug 1321075: It’s impossible to exit from screensaver if a menu or an application grabs the screen
  • Bug 1504870: compiz crashed with SIGSEGV in unity::menu::Manager::Indicators() when trying to switch to full screen game crusader kings II
  • Bug 1530277: gtk-window-decorator incorrectly draws the title bar if GDK_SCALE is set3
  • Bug 1532508: Screen shown briefly after opening closed laptop lid, before even unlocking
  • Bug 1575452: Copy/move dialog cannot be switched to in Xenial
  • Bug 1600389: Keep the screen locked if autologin or nopasswdlogin is enabled
  • Bug 1606369: Compiz ‘Thumbnail Window Previews’ artefacts (further fix +)1
  • Bug 1609845: sudo ubuntu-sdk … open project … click to file right key mouse “Show Containing Folder” . a folder shortcut in unity sidebar is not active
  • Bug 1614597: LIM Menu keyboard navigation is broken when mouse enters in new menu1
  • Bug 1618405: Adjacent menu opens when moving from an indicator icon to its dropdown menu in LIMs and Lockscreen
  • Bug 1622995: /usr/bin/compiz:11:sigc::internal::slot_rep::slot_rep:sigc::internal::typed_slot_rep:sigc::slot1:sigc::slot:unity::launcher::Options::Options
  • Bug 1637991: Force quit dialog is misplaced on hidpi monitors
  • Bug 1645507: Unity crashed on oif::frame::Property::GetProperty1
  • Bug 1649736: unity picks poor hidpi scale factor defaults
  • Bug 1659847: /usr/bin/compiz PluginClassHandler:PluginClassHandler:unity::UnityScreen::OnTerminateSpread sigc::internal::signal_emit0:sigc::signal0
  • Bug 1664205: Copy-paste and text selection doesn’t work when caps-lock is on1
  • Bug 1666359: Lock screen doesn’t cover entire desktop on HiDPI display with draw-user-backgrounds unchecked
  • Bug 1668950: Unity doesn’t provide an easy way to enable/disable the low graphics mode3
  • Bug 1671432: Global application menu does not follow mouse move for displaying submenus in multi-monitor setups
  • Bug 1673950: Tooltips in the Unity launcher have a wrong padding and position1
  • Bug 1680927: Neko mode in Unity is not working anymore since 14.043
  • Bug 1700859: Some effects are still present when low-gfx mode is enabled
  • Bug 1702297: Compiz ignores _MOTIF_WM_HINTS set from xprop1
  • Bug 1702701: If the background file does not exists, the lockscreen draws a transparent background.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu 16.04 LTS et Unity 7, Canonical annonce de nombreux correctifs

Mozilla Common Voice : La fondation publie son premier échantillon de voix

Posted by CercLL sur 1 décembre 2017

Le projet vise à mettre à disposition du plus grand nombre une base de données d’enregistrements de voix afin de faciliter le développement de la reconnaissance vocale.

Au mois de juillet, Mozilla avait donné le coup d’envoi de son projet Common Voice. Celui-ci visait à collecter des échantillons de voix lus par les internautes dans une base de données. L’objectif final de Mozilla était de pouvoir proposer un échantillon de données vocales accompagnées de leurs transcriptions afin d’entraîner les algorithmes de machine learning qui travaillent sur des outils de reconnaissance vocale.

Six mois plus tard, Mozilla présente les premiers résultats de son initiative et annonce la disponibilité d’un premier échantillon de voix. Mozilla explique que plus de 20.000 internautes ont accepté de participer au projet, en enregistrant des phrases sur la plateforme dédiée à Common Voice. La base de données est pour l’instant entièrement composée d’extraits en anglais et compte au total 400.000 extraits de voix, accompagnés de leurs retranscriptions, pour un total de 500 heures d’enregistrement.

Le projet devient donc la deuxième plus grande base de données d’enregistrements audio de discours librement accessibles sur le réseau, la première place étant détenue par le projet LibriSpeech.

Outre la base de données en elle-même, Mozilla publie également le code source de DeepSpeech, un projet parallèle qui vise à implémenter un moteur de retranscription d’enregistrements vocaux. Celui-ci est disponible sur Github pour les développeurs qui souhaiteraient contribuer au code. Mozilla précise que ce projet est l’implémentation d’un concept développé par la société chinoise Baidu dans un livre blanc, également disponible et que le programme s’appuie pour fonctionner sur Tensorflow, une bibliothèque logicielle dédiée au machine learning.

Selon Mozilla, son outil parvient à un taux d’erreur de 6,5% sur la base de données LibriSPeech. Une performance honorable : Google avait ainsi annoncé être à 4,9% de taux d’erreur sur ses outils de reconnaissance vocale. Mais la base de données utilisée pour ces tests n’est pas la même, il est donc difficile de comparer vraiment les deux taux.

Pour le projet Common Voice, le prochain objectif est de s’ouvrir à d’autres langues que l’anglais : Mozilla promet être en train de travailler pour que le projet soit en mesure de collecter des échantillons vocaux de différents langages. Mozilla espère que cette évolution sera déployée dans le courant de l’année 2018.

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Mozilla Common Voice : La fondation publie son premier échantillon de voix

 
%d blogueurs aiment cette page :