CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

  • Languages Disponibles

  • Le Logiciel Libre

  • Priorité au Logiciel Libre

  • L’ Agenda du Libre région PACA

  • Articles récents

  • Le Manchot

  • Écoutez

  • EricBlog

  • Toolinux

  • Mastodon CercLL

  • Méta

  • Priorité au Logiciel Libre!

  • créer un sondage

  • Un éditeur de texte collaboratif en ligne libre

  • Communication collaborative

  • Environnement de listes de diffusion

  • Framatalk Visioconférence

  • Herbergement d’images

  • Suivez nous sur Diaspora

  • Ordinateur recyclé sous Debian

  • Nombres de visites sur ce site

    • 65 795 Visites
  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 161 autres abonnés

  • RSS CERCLL

  • Archives

Archive for juillet 2018

Liste des adoptants de GNU/Linux

Posted by CercLL sur 28 juillet 2018

 

Alors que les gouvernements sont soumis à la pression d’institutions comme l’OMC (Organisation mondiale du commerce) ou l’ IIPA (en), certains ont choisi de migrer vers GNU/Linux ou autres logiciels libres afin d’avoir une alternative peu onéreuse et légale à l’utilisation illégale ou au coût parfois élevés des logiciels privateurs comme ceux de Microsoft, d’Apple et d’autres entreprises.

La diffusion de GNU/Linux (en offrant une option moins chère) permet d’augmenter le pouvoir de négociation des États face à des sociétés des pays développés lors de la négociation des contrats. GNU/Linux permet aussi d’utiliser une voie alternative de développement dans des pays comme l’Inde ou le Pakistan où une partie des citoyens ont des compétences en informatique mais ne peuvent investir dans les technologies aux prix « occidentaux »

 

  • En France, la Gendarmerie nationale a commencé la migration de ses 90 000 postes de Windows XP vers Ubuntu en 2007. Ce choix s’explique par les frais de formation supplémentaires pour migrer à Windows Vista et par le succès rencontré par OpenOffice.org45,46. La migration devrait se terminer en 2015. Cet effort a permis d’économiser environ 50 millions d’euros sur le coût de licences logicielles entre 2004 et 200847,48,49.
  • Une part importante des hôpitaux français migrent depuis 2013 leurs SIH (Systèmes d’Informations Hospitaliers) sur des plateformes GNU/Linux. Ces SIH contiennent notamment les dossiers patients, les informations financières et la gestion des ressources humaines. Les hôpitaux sont poussés dans cette démarche, non pas par le gouvernement, mais par l’abandon, par les principaux éditeurs, des plates-formes unix propriétaires (type AIX) ainsi que par les responsables informatiques internes qui sont de plus en plus sensibles aux logiciels libres.[réf. souhaitée]
  • En France, le ministère de l’agriculture utilise Mandriva Linux50,51

Source wikipedia.org

 

Publicités

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Liste des adoptants de GNU/Linux

Ubuntu 18.04.1 LTS (Bionic Beaver) est disponible, quoi de neuf ?

Posted by CercLL sur 28 juillet 2018

Canonical vient de mettre en ligne sa première grande maintenance de sa distribution Linux Ubuntu 18.04. Ubuntu 18.04.1 LTS est désormais disponible en téléchargement. Elle apporte des mises à jour de sécurité et des updates d’applications.

Ubuntu 18.04.1 LTS (Bionic Beaver)est la première des cinq maintenances prévues pour cette branche de la distribution Linux. Elle profite pour mémoire d’un support sur le long terme, c’est-à-dire cinq ans.

Nous sommes devant un contenu classique sans grande révolution. Il n’y a pas de mise à jour du noyau, ni du gestionnaire graphique. Ubuntu 18.10 (Cosmic Seiche) est encore en développement et devrait être lancé le 18 octobre 2018. L’actuelle version s’appuie toujours sur le même noyau d’Ubuntu 18.04 LTS.

Ubuntu 18.04.1 LTS, stabilité et performance

Canonical propose cependant un programme d’installation amélioré (serveur). Nous retrouvons la prise en charge des configurations LVM, RAID, VLAN et Bonds. Le reste du contenu s’attaque principalement à des mises à jours du contenu, la sécurité et des corrections de bugs.  A l’occasion de cette publication, Canonical précise

« Comme d’habitude, cette version ponctuelle comprend de nombreuses mises à jour, et un support d’installation mis à jour. Il permet de diminuer le nombre de mises à jour à télécharger après l’installation. Celles-ci incluent des mises à jour de sécurité et des corrections de bugs, en mettant l’accent sur la stabilité, la compatibilité et les performances d’Ubuntu 18.04 LTS. » 

Ubuntu 18.04.1 LTS est disponible en téléchargement pour toutes les versions parallèles comme Kubuntu, Lubuntu, Xubuntu, Ubuntu MATE, Ubuntu Budgie et Ubuntu Kylin. Ubuntu 18.04.1 LTS n’est proposé qu’en édition 64-bit Desktop et Server mais du 32-bit est assuré par ses variantes.

Pour procéder à une mise à jour de votre PC sous Ubuntu 18.04 LTS (Bionic Beaver) vous pouvez utiliser la commande suivante (terminal)

«sudo apt update && sudo apt full-upgrade»

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , | Commentaires fermés sur Ubuntu 18.04.1 LTS (Bionic Beaver) est disponible, quoi de neuf ?

PeerTube : l’hébergement libre de vidéos est sur les rails

Posted by CercLL sur 24 juillet 2018

Soutenu par Framasoft, PeerTube a réussi haut la main son appel à crowdfunding. Cet hébergement de vidéo décentralisé devrait se doter dans quelques mois de fonctionnalités améliorées.

PeerTube existe comme prototype depuis 2015 (voir son article dans Wikipédia) : logiciel libre d’hébergement de vidéo décentralisé avec diffusion de pair à pair, il est soutenu par Framasoft. Il est à YouTube ce qu’est Mastodon à Twitter : une alternative libre à base de décentralisation, une multitude d’instances jouant le rôle d’hébergeurs.

En mai, l’association libriste Framasoft rappelait que grâce à un précédent appel de fonds, auprès de sa communauté, elle avait pu financer d’octobre 2017 à mars 2018 un contrat pour Chocobozzz, le développeur du logiciel PeerTube, permettant de publier en mars sa version bêta.

 Capture d’écran du clip de campagne de PeerTube – Framasoft / ZeMarmot, CC by-sa

Des fonctions encore à développer

Framasoft expliquait alors :

« Depuis, les instances PeerTube ont fleuri. On compte aujourd’hui plus d’une centaine d’instances publiques déclarées (et sans doute bien plus non publiquement déclarées), hébergeant plusieurs milliers de vidéos! [un coup d’oeil à présent montre qu’il s’agit largement de dizaines de milliers de vidéos, TN]

Nous avons aussi pu éprouver sa robustesse lorsque nos amis de Datagueule ont publié leur film « Démocratie(s) » simultanément sur YouTube et PeerTube. Malgré des milliers de connexions, le logiciel a parfaitement tenu la charge. 🙂 (…)

Cependant, force est de constater que PeerTube reste un logiciel encore non finalisé. Par exemple la recherche n’est pas encore très fonctionnelle (si vous cherchez « Internet own boy » sur Framatube, aucun résultat n’est retourné, alors que si vous cherchez « internet’s own boy », vous pourrez accéder à cet excellent documentaire sur la vie de l’hacktiviste Aaron Swartz).

PeerTube ne permet pas non plus encore d’intégrer un fichier de sous-titres à une vidéo, ou d’afficher son interface dans une autre langue que l’anglais, etc.
Bref, PeerTube fonctionne (bien), mais il reste encore de nombreuses améliorations à y apporter pour pouvoir le considérer comme une alternative sérieuse à YouTube. »
C’est pourquoi l’association a lancé, cette fois à plus grande échelle et via Kisskissbankbank, un appel à financement participatif pour PeerTube, afin de prolonger le contrat du développeur jusqu’à la fin de l’année 2018.

La campagne visait aussi un public non francophone, où Framasoft est peu ou pas connu par rapport à sa notoriété en France et chez les francophones.

Livraison pour octobre

Le résultat est une belle réussite : terminée le 5 juillet, la collecte a obtenu en 42 jours 53.100 euros (auprès de 1.381 personnes), soit deux fois et demi son objectif plancher, qui était de 20.000 euros.

De quoi permettre à ses initiateurs de s’engager à « livrer la version 1 de PeerTube d’ici la fin du mois d’octobre 2018, avec les fonctionnalités annoncées et financées :

– La localisation de l’interface, afin que le logiciel puisse afficher différentes langues

– La fonctionnalité d’ajout de sous-titres vidéos, facilitant l’accès aux vidéos à un public élargi

– Les flux RSS, afin de suivre des instances, des utilisateur·ices et des chaînes vidéos via le protocole RSS

– L’import de vidéos depuis une URL (lien YouTube, Vimeo, Dailymotion, etc.) ou depuis un fichier torrent

– Une recherche améliorée et un outil de recherche avancée

– La redondance des vidéos (afin que des instances «’amies’ puissent partager de la bande passante ou prendre le relais lorsque l’instance originelle a un souci)

– Les abonnements aux utilisateurs et à leurs chaînes vidéos dans l’ensemble de la fédération (afin que l’on puisse s’abonner à ce que l’on veut dans toute la fédération quels que soient les paramètres de fédération choisis par l’instance qui nous héberge)

– Diverses améliorations logicielles visant une plus grande stabilité et adaptabilité. »

Framasoft poursuit ainsi son chemin dans la voie de sa campagne « Dégooglisons Internet », lancée en 2014, a fait éclore une ribambelle de services alternatifs.

La présentation de Dégooglisons Internet le rappelle : « Environ 90 % des revenus de l’association Framasoft provient de l’économie du don et servent à financer :

– les salaires de nos permanent·e·s

– les serveurs et dépenses techniques

– les déplacements, flyers et communications

–  nos participations au monde du libre, etc. »

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur PeerTube : l’hébergement libre de vidéos est sur les rails

Linux, Neptune 5.4 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

Posted by CercLL sur 23 juillet 2018

Le système d’exploitation Linux Neptune 5.4 est désormais disponible en téléchargement. Cette distribution se base sur Debian et le gestionnaire de bureau KDE. Elle adopte le noyau linux 4.16.16 et s’accompagne des dernières versions logicielles.

L’annonce a été faite par son développeur Leszek Lesner. L’image d’installation de Neptune 5.4 est disponible en téléchargement. Cette version propose des évolutions et des améliorations. Elle s’accompagne d’une prise en charge optimisée des périphériques Android et de la possibilité de supprimer tous les historiques du widget de notification.

Neptune 5.4, amélioration, optimisation et corrections de bug.

La note de version indique le support de multiples archives « Plasma Extensions » par le gestionnaire de paquets « Plasma Discover ». La distribution bénéficie d’’amélioration pour une configuration ZRAM avec la présence d’un processeur mono-cœur.  Un nouveau thème nommé « Neptune Dark » fait son apparition. Il est associé à un nouveau pack d’icônes, le «  Faenza Dark ». A ce sujet Leszek Lesner précise

« Dans cette mise à jour, nous introduisons un nouveau package d’apparence appelé Neptune Dark, associé à un thème d’icônes modifié, optimisé pour les thèmes sombres, appelé Faenza Dark. Nous avons amélioré le support matériel en fournissant le noyau Linux 4.16.16 avec des pilotes améliorés et des corrections de bugs »

Neptune 5.4, sous le capot

Cette distribution est propulsée par le noyau Linux 4.16.16 et plusieurs applications les plus récentes du gestionnaire de bureau KDE. Cela comprend par exemple les suites logicielles KDE 18.04.3 et KDE Frameworks 5.48.0.

 

 

 

 

 

 

 

Neptune 5.4 s’appuie sur les dépôts Debian GNU / Linux 9 « Stretch » depuis le 21 juillet 2018. Nous retrouvons la suite bureautique LibreOffice 6.0.6, le navigateur Web Chromium 67 ou encore le client de messagerie Mozilla Thunderbird 52.9 et VLC 3.0.3.

Enfin, Neptune 5.4 inclut par défaut v86d et mdadm ( raid logiciel ).

Si vous êtes sous Neptune 5, les fichiers nécessaires à une mise à niveau sont disponibles dès maintenant. Pour une nouvelle installation, l’image ISO de Neptune 5.4 est directement téléchargeable sur le site officiel.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Linux, Neptune 5.4 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

Et voici (déjà) la mise à jour de Debian 9.5 (stable)

Posted by CercLL sur 17 juillet 2018

Dévoilée le 14 juillet dernier, la Debian GNU/Linux 9.5 « Stretch » compte rien moins que 100 mises à jour sécuritaires et 91 corrections de bogues. Elle arrive quatre mois après la précédente version.

La cinquième mise à jour de sa distribution stable Debian 9 (nommée Stretch) est là. Si elle règle quelques problèmes importants, cette mise à jour corrige principalement des problèmes de sécurité de la version stable. La mise à jour ne constitue pas une nouvelle version de Debian 9, mais seulement « une mise à jour de certains des paquets qu’elle contient. Il n’est pas nécessaire de jeter les anciens médias de la version Stretch, mais simplement de faire une mise à jour à l’aide d’un miroir Debian après une installation, pour déclencher la mise à jour de tout paquet obsolète », peut-on lire sur le site officiel. La plupart des mises à jour de security.debian.org sont comprises dans cette mise à jour.

Les nouveautés et corrections sont détaillés sur la page francophone dédiée à la mise à jour, que vous trouverez ici. Pour ceux qui veulent repartir de zéro, l’installateur a été mis à jour pour inclure les correctifs incorporés dans cette version de stable.

Pour ceux qui souhaitent obtenir un aperçu des possibilités offertes par les différentes versions (stable, unstable, testing), rendez-vous ici.

Source toolinux.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Et voici (déjà) la mise à jour de Debian 9.5 (stable)

Ubuntu est utilisé massivement par des millions de personne, infographie

Posted by CercLL sur 12 juillet 2018

Canonical propose une infographie concernant l’utilisation de sa distribution Linux Ubuntu. Ce système d’exploitation est présent partout. Il est exploité par des géants de l’informatique et des millions de personnes.

Le paysage des systèmes d’exploitation ne se résume pas à Windows de Microsoft. Cet OS dispose d’une écrasante présence sur le marché grand public mais il n’est pas forcement utilisé massivement dans tous les domaines. Canonical souhaite le rappeler avec le publication d’une infographie autour de sa distribution Linux Ubuntu.

Cette publication s’accompagne de quelques remarques

« Avec Ubuntu 18.04 LTS désormais publié, nous jetons un nouveau regard sur la façon dont Ubuntu a évolué. Il est au cœur des technologies émergentes, y compris l’IA, le blockchain, la robotique et plus. […] Nous partageons sa croissance dans le cloud, le monde industriel industries et dans les appareils utilisés par des millions de personnes dans le monde. »

Ubuntu connecte tout

Ce document montre qu’Ubuntu est au centre de la connexion d’aujourd’hui. Il connecte tout. De grandes entreprises telles que Netflix, PayPal, eBay, Bloomberg, Spotify et Sky l’utilisent pour gérer leurs services mondiaux. Il est présent dans les domaines de pointes. Par exemple l’ESA (Agence spatiale européenne) l’exploite pour son réseaux 5G. Nous le retrouvons aussi dans les automobiles, la robotique et les blockchains.

Sa popularité touche le cloud ​​privé et public. La distribution Linux a trouvé sa place dans les services Amazon Web Services (AWS) et Google Cloud. Ubuntu est également présent dans certains écosystèmes de développeurs. Enfin 40% des utilisateurs de Linux ont choisi Ubuntu pour leurs solutions IoT (Internet of Things). Ce système d’exploitation est aussi très populaire chez les grands fabricants de matériel comme IBM, Intel, Nvidia, Dell, Qualcomm, ARM et Raspberry Pi.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu est utilisé massivement par des millions de personne, infographie

Mozilla entend mieux protéger votre adresse e-mail : voici comment

Posted by CercLL sur 2 juillet 2018

Le site web Have I Been Pwned ? vous permettait déjà de vérifier si votre adresse e-mail se trouve sur de potentielles bases de données piratées. Désormais, Mozilla surveille tout cela pour vous avec Monitor.

Le fleuron Firefox n’en a pas fini de placer la sécurité de l’utilisateur au centre de ses développements. Un partenariat vient d’être noué entre la Fondation Mozilla et la communauté Have I Been Pwned ? autour d’une extension qui se charge de surveiller les risques potentiels pour vous, en permanence, sous la bannière Firefox Monitor.

Si les utilisateurs du service en ligne sont principalement des personnes utilisées par la sécurité informatique, l’objectif de l’extension est d’apporter cette couche de prévention au plus grand nombre via le navigateur Firefox.

Pour garantir la confidentialité du traitement de votre adresse e-mail, Mozilla déclare avoir mis en place une méthode anonymisée en partenariat avec Cloudflare. En dehors de Mozilla, le moniteur ne partagera jamais votre adresse courriel.

Le test grandeur nature va démarrer dès la semaine prochaine. Un nombre limité d’utilisateurs seront invités à tester le service, principalement en Amérique du Nord. Une fois éprouvé, le système sera étendu à l’ensemble des utilisateurs de Firefox.

Firefox Monitor

Source toolinux.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Mozilla entend mieux protéger votre adresse e-mail : voici comment

CercLL

Posted by CercLL sur 1 juillet 2018

Posted in Uncategorized | Tagué: , | Commentaires fermés sur CercLL

 
%d blogueurs aiment cette page :