CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

Linus Torvalds reprend du service après la publication du noyau Linux 4.19

Posted by CercLL sur 24 octobre 2018

Linus Torvalds, ingénieur logiciel et créateur du noyau Linux, va reprendre la direction du projet open source alors que la version 4.19 du noyau Linux a été publiée.

Greg Kroah-Hartman, responsable de manière temporaire du noyau Linux, a publié la version 4.19 du noyau Linux.

Un Linus Torvalds apaisé de retour

Mais, c’est Linus Torvalds qui va finalement reprendre les rênes du projet pour le développement de Linux dans ses moutures 4.20 puis 5.0.

La publication du noyau 4.19 avait été retardée d’une semaine, de sorte que les contributeurs apportent des corrections relatives à des bogue.

Après l’arrêt volontaire de son activité le mois dernier, Linus Torvalds rencontrera les quelques 40 principaux développeurs de Linux au Sommet des responsables de la maintenance.

Suite à un comportement controversé pour lequel Linus Torvalds a présenté ses excuses, il avait en effet préféré prendre du recul.

Code de conduite révisé

De manière concomitante, le code de conduite Linux révisé a été approuvé par la Fondation Linux. La nouvelle interprétation du code de conduite auquel les contributeurs du noyau Linux doivent se soumettre précise qu’il “est raisonnable de s’attendre à ce que les responsables maintiennent l’esprit en exemple”. Un message plutôt nébuleux qui laisse toutefois entendre que plus de convivialité est attendu afin de rendre la communauté de développement Linux plus accueillante.

Linus Torvalds a en particulier la réputation d’être impoli, voire agressif, envers les autres membres de la communauté.

Le nouveau code de conduite demande aux contributeurs de formuler des critiques de manière constructive et que les membres de la communauté respectent les «points de vue et expériences divergents».

Sont formellement prohibés les «propos ou images sexualisés», ainsi que les commentaires désobligeants, les attaques personnelles ou politiques et le «harcèlement public ou privé».

Source silicon.fr

Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :