CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

  • Languages Disponibles

  • Le Logiciel Libre

  • Priorité au Logiciel Libre

  • L’ Agenda du Libre région PACA

  • Articles récents

  • Le Manchot

  • Écoutez

  • EricBlog

  • Toolinux

  • Mastodon CercLL

  • Méta

  • Priorité au Logiciel Libre!

  • créer un sondage

  • Un éditeur de texte collaboratif en ligne libre

  • Communication collaborative

  • Environnement de listes de diffusion

  • Framatalk Visioconférence

  • Herbergement d’images

  • Suivez nous sur Diaspora

  • Ordinateur recyclé sous Debian

  • Nombres de visites sur ce site

    • 65 929 Visites
  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 162 autres abonnés

  • RSS CERCLL

  • Archives

Ubuntu 18.04 bénéficiera d’un support complet de non plus cinq ans, mais dix ans. Une rallonge pour séduire les entreprises.

Posted by CercLL sur 17 novembre 2018

La distribution Ubuntu 18.04 – alias Bionic Beaver – est sortie en avril dernier. C’est une mouture étiquetée LTS (Long Term Support) pour signifier un support à long terme, soit une durée de cinq ans, aussi bien pour la version de bureau que serveur.

Lors de l’OpenStack Summit à Berlin cette semaine, Mark Shuttleworth, le fondateur et patron de Canonical, a annoncé que le support d’Ubuntu 18.04 LTS couvrira finalement une période deux fois plus importante, et donc dix ans.

 

Pour justifier cette rallonge conséquente, Mark Shuttleworth a évoqué  » l’horizon à très long terme  » de certaines industries concernées, allant des services financiers aux télécommunications, ainsi que pour l’Internet des Objets en particulier.

 » Des lignes de fabrication sont déployées et seront en production pendant au moins une décennie.  » Évidemment, il n’est ici pas fait référence aux besoins de l’utilisateur grand public d’Ubuntu en version Desktop. Canonical pense à répondre aux besoins des entreprises en matière de cloud computing et leur exploitation d’une infrastructure sur Ubuntu. Preuve en tout cas que la demande est au rendez-vous.

Faisant par ailleurs mention du gros rachat de Red Hat par IBM, Mark Shuttleworth a déclaré que ce n’était pas tant une surprise pour lui (même si la somme mise en jeu est d’ampleur), et il y voit la confirmation de l’énorme opportunité que le cloud ouvert représente avec des solutions Linux.

Source generation-nt.com

Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :