Dernier projet de la Linux Foundation, DENT permettra de créer des OS réseau pour les commutateurs réseau désagrégés dans les campus et les entreprises éloignées du cœur de réseau. Le but est de proposer un système unique, développé par une communauté rassemblant des fournisseurs de silicium, des ODM, des intégrateurs de systèmes, des OEM et des utilisateurs finaux. Le cas d’utilisation initial se concentrera sur l’industrie du retail avec des membres comme Amazon, Cumulus Networks, Delta Electronics Inc, Marvell, Mellanox, Wistron NeWeb (WNC).

La désagrégation est une des dernières méthodes de mise en réseau ouverte qui s’est développé ces derniers temps dans les datacenters et les infrastructures de télécommunications.  Cependant, dans les réseaux d’entreprise – en particulier avec des sites éparpillés sur un territoire – il n’existe actuellement rien pour relier les sites en périphéries qui ne sont pas dans le cloud public traditionnel. DENT utilise le noyau Linux, Switchdev et d’autres projets basés sur Linux pour permettre aux développeurs de traiter les ASIC réseau et le silicium comme tout autre matériel. Il simplifie les abstractions et la gestion des API qui existent actuellement dans les commutateurs utilisés et sur d’autres logiciels ouverts. Les sites distants et les magasins de détail ont ainsi besoin d’une pile d’OS réseau simple, que Linux se propose de fournir.

Source lemondeinformatique.fr