CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

  • Visioconférence

  • Languages Disponibles

  • Richard Stallman

  • Le Logiciel Libre

  • Priorité au Logiciel Libre!

  • L’ Agenda du Libre région PACA

  • Mobilizon Chapril

  • Chapril Mumble

  • Articles récents

  • Le Manchot

  • Écoutez

  • Lsdm liste des Gulls

  • Toolinux

  • Mastodon CercLL

  • Méta

  • créer un sondage

  • Un éditeur de texte collaboratif en ligne libre

  • Communication collaborative

  • Framatalk Visioconférence

  • Herbergement d’images

  • Ordinateur recyclé sous Debian

  • Nombres de visites sur ce site

    • 84 299 Visites
  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 223 autres abonnés

  • RSS CERCLL

  • Archives

Archive for avril 2020

EmmaDE4 Debian 11 Bullseye, avec un peu d’avance

Posted by CercLL sur 29 avril 2020

Le Collectif Emmabuntüs a pu livrer le 27 avril dernier la nouvelle Emmabuntüs Debian Édition 4 Alpha 1 (32 et 64 bits), une distribution basée sur la Debian 11 Alpha 2 Bullseye et les environnements XFCE/LXQt.

Cette nouvelle version sort en avance par rapport à la feuille de route initiale, à cause de la crise sanitaire du Covid-19 qui a contraint une partie des membres du collectif à rester… confinés, donc plus disponible : « Nous avons mis à profit cette pause forcée pour débuter, en avance de 9 mois, le développement de notre nouvelle Emmabuntüs basée sur Debian 11« .

Cette nouvelle version de la distribution reprend les bases de l’Emmabuntüs DE3 sous Debian 11 Bullseye. Elle y ajoute le support de l’environnement LXQt à la place de LXDE, avec une installation de base depuis l’ISO qui ne nécessite pas une étape supplémentaire de post-installation. Afin d’améliorer l’utilisation sous LXQt, les développeurs ont ajouté le navigateur Internet Falkon, permettant ainsi un fonctionnement du système avec seulement 1 Go de RAM.

Tous les détails pratiques et l’annonce officielle se trouvent sur le site officiel.

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur EmmaDE4 Debian 11 Bullseye, avec un peu d’avance

Ce qu’il faut savoir sur la version 2 d’/e/OS Apps Installeur

Posted by CercLL sur 27 avril 2020

Le projet /e/OS – système d’exploitation Android sans services Google – continue de se bonifier avec un nouvel installateur d’applications. La V2 est en cours de test et remplacera bientôt l’installateur actuel.

Quoi de neuf dans la version 2 ?

/e/OS Apps Installeur offrira une meilleure prise en charge des applications Android et gèrera le format de fichier XAPK.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

Un accès à des applications Android plus récentes, disponibles plus rapidement.

Applications Android open source uniquement ?

Vous avez le choix. Vous pourrez choisir le type d’applications que vous souhaitez afficher : toutes ou seulement les logiciels Open Source.

Nouveauté : Progressive Web Apps

Une prise en charge des applications Web progressives (préliminaire) a également été ajoutée, avec une première sélection de PWA. Dans un premier temps, les PWA s’ouvriront dans le navigateur web, mais les développeurs ajouteront bientôt une intégration complète sur l’écran d’accueil afin qu’elles se comportent pleinement comme des applications natives.

Tester /e/OS Apps Installeur v2

La version 2 n’est pas encore disponible de manière publique. Si vous souhaitez savoir quand le nouvel installateur d’applications sera disponible, vous pouvez vous abonner au canal d’annonces sur Telegram à l’adresse suivante.

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , , | Commentaires fermés sur Ce qu’il faut savoir sur la version 2 d’/e/OS Apps Installeur

Objectif COVID-19 au Mozilla Open Source Support Program

Posted by CercLL sur 27 avril 2020

La Fondation Mozilla a annoncé, dans le cadre du Mozilla Open Source Support Program (MOSS), la création d’un fonds dédié aux projets pour lutter contre le COVID-19.

C’est quoi MOSS ?

Le programme MOSS, créé en 2015 par Mozilla, entend « faciliter l’accès, renforce la sécurité et responsabilise les utilisateurs en fournissant un financement destiné au développement de technologies open source« .

MOSS : le programme COVID-19

Des exemples de technologies open source ont déjà été utilisés pour aider les systèmes de santé mondiaux à faire face à cette crise. Ainsi, il y a quelques jours à peine, le Centre pour la sécurité, la simulation et les technologies d’apprentissage avancées de l’Université de Floride a mis sur le marché un respirateur open source.

Par le biais du fonds seront octroyées des dotations pouvant aller jusqu’à 50 mille dollars US (46 millions d’euros), chacune destinées à des projets de technologie open source qui répondent à la pandémie COVID-19.

Quels projets sont concernés ?

Dans le cadre du Fonds pour des solutions COVID-19, la Fondation acceptea les demandes portant sur :

le matériel (par exemple, un respirateur open source)
les logiciels (par exemple, une plateforme qui relie les hôpitaux aux personnes qui possèdent des imprimantes 3D pouvant produire des pièces pour ce respirateur open source)
les logiciels qui visent à résoudre les effets secondaires du COVID-19 (par exemple, un plugin de navigateur qui combat la désinformation liée au COVID-19).

Le comité MOSS n’examinera que les projets qui ont fait l’objet d’une diffusion publique sous la forme d’une licence de logiciel libre selon la FSF ou d’une licence open source selon l’OSI. Les projets qui ne sont pas autorisés à être utilisés sous une licence open source ne sont pas éligibles pour un financement MOSS.

Quelles conditions pour candidater ?

Quelques précisions sont données par Mozilla sur le programme :

« Nous recherchons généralement des projets suffisamment matures permettant de déployer immédiatement notre financement ; ainsi les idées en phase de démarrage ont peu de chances de recevoir des fonds. Nous attendons généralement des lauréats qu’ils utilisent la totalité des fonds dans les trois mois suivant la réception de la dotation. Nous acceptons les candidatures provenant de n’importe quel pays du monde dans la mesure où la loi le permet.
Nous accepterons les candidatures de tout type d’entité juridique, y compris les ONG, les hôpitaux à but lucratif ou les équipes de développeurs ayant des liens étroits avec une communauté touchée. Les candidatures seront acceptées et examinées de manière continue. »

Comment participer au Fonds ?

Pour tout savoir sur le programme MOSS, veuillez consulter ce site web.

Et pour candidater, rendez-vous sur cette page.

 

Posted in CercLL | Tagué: , , , , , | Commentaires fermés sur Objectif COVID-19 au Mozilla Open Source Support Program

Ubuntu 20.04 Focal Fossa disponible en version finale

Posted by CercLL sur 24 avril 2020

Ubuntu 20.04 Focal Fossa disponible en version finale

La distribution de Canonical est maintenant disponible au téléchargement dans sa mouture finale. Il s’agit d’une version LTS (Long Term Support) dont le support technique sera assuré pour cinq ans.

Comme nous l’avons indiqué dans notre article dédié, la nouvelle version se distingue par une interface légèrement remaniée pour une plus grande cohérence, un thème graphique modernisé et disposant d’une vraie version sombre, un noyau 5.4.0, un meilleur support de ZFS, Firefox 74, Thunderbird 68.6.0, LibreOffice 6.4 ou encore de nombreuses mises à jour des outils pour développeurs.

Bien qu’Ubuntu 20.04 soit disponible au téléchargement direct, nous vous recommandons de passer par le fichier Torrent proposé par Canonical. La récupération de l’image ISO n’en sera que plus rapide, les serveurs étant soumis actuellement à une charge importante.

Attention également, cette version 20.04 n’est disponible qu’en 64 bits. Les anciennes moutures en 32 bits ne pourront donc pas être mises à jour.

Source nextinpact.com

Posted in CercLL | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu 20.04 Focal Fossa disponible en version finale

Des images amorçables de Debian-Facile (version stable 10.3)

Posted by CercLL sur 22 avril 2020

Nous vous signalons la parution d’images d’installation Debian pour débutants en informatique par la communauté Debian-Facile, dans la continuité des projets HandyLinux et DFlinux.

D’où vient ce projet ?

Le projet d’une image ISO Debian personnalisée pour débutant est né sur le regretté forum Crunchbang-fr. Il donnera naissance à la distribution Handy Linux en octobre 2013, notamment connue pour son HandyMenu.

De quoi parle-t-on ?

D’images d’installation (i386 32 bits et amd64 64 bits) qui ont pour but de simplifier la découverte, l’installation et l’utilisation immédiate d’un ordinateur sous Debian GNU/Linux, pour les utilisateurs les plus débutants.

Ces sont personnalisées avec de nombreux paquets préinstallés comme un bureau Xfce personnalisé esthétiquement, le navigateur Web Firefox avec Ublock Origin pour bloquer les publicités, la suite bureautique LibreOffice, la messagerie Thunderbird, le lecteur multimédia VLC, la logithèque GNOME Logiciels, et bien d’autres…

L’image comporte également une documentation jointe en PDF. Celle‑ci est un manuel d’utilisation permettant une prise en main immédiate de son ordinateur sans connaissances nécessaires. On y apprend par exemple à organiser ses fichiers dans Thunar, à surfer sur le Web avec Firefox ou encore extraire la musique de ses CD audio avec Asunder.

Liens & téléchargement

Tutoriel complet sur LinuxFR
Les cahiers du débutant Debian

Merci à Caribou22

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , | Commentaires fermés sur Des images amorçables de Debian-Facile (version stable 10.3)

Le réseau Tor licencie un tiers de ses effectifs

Posted by CercLL sur 20 avril 2020

Face à la raréfaction des dons, l’organisation Tor, qui se cache derrière le réseau éponyme, a dû licencier un tiers de ses effectifs. Le futur du navigateur reste toutefois assuré.

 

Le Covid-19 fait une nouvelle victime. Le projet Tor, l’organisation qui se cache derrière le navigateur Tor, bien connu pour sa confidentialité très poussée, a annoncé vendredi le licenciement d’un tiers de son personnel en raison du fardeau économique causé par la pandémie actuelle.

« Tor, comme une grande partie du monde, a été pris dans la crise du Covid-19 que nous traversons actuellement », s’est ainsi exprimée vendredi Isabela Bagueros, la directrice exécutive du Projet Tor, dans une déclaration affichée sur son site.

« Comme beaucoup d’autres organisations à but non lucratif et de petites entreprises, la crise nous a durement touchés, et nous avons dû prendre des décisions difficiles. Nous avons dû nous séparer de 13 grandes personnes qui ont contribué à rendre Tor disponible à des millions de personnes dans le monde », a regretté la dirigeante du navigateur bien connu des adeptes de la confidentialité. « Nous allons aller de l’avant avec une équipe de base de 22 personnes », a-t-elle expliqué.

La continuité du service assurée

Isabela Bagueros explique que malgré les réductions de personnel, l’équipe actuelle sera toujours en mesure de continuer à faire fonctionner ses serveurs et ses logiciels. Cela inclut bien sûr le réseau Tor anonimity et le pack de navigation Tor.

Celle-ci a fait part de sa confiance dans la survie du projet axé autour de la confidentialité. « Le monde ne sera plus le même après cette crise, et le besoin de confidentialité et d’accès sécurisé à l’information deviendra plus urgent. En ces temps, il est essentiel d’être en ligne et de nombreuses personnes sont confrontées à des obstacles permanents pour obtenir et partager les informations nécessaires. Nous prenons les mesures difficiles d’aujourd’hui pour assurer que le projet Tor continue d’exister et que notre technologie reste disponible », a-t-elle ainsi assuré.

La décision du projet Tor s’impose comme logique au vu des difficultés que traversent actuellement nombre d’organisations à but non lucratif. En tant qu’ONG, le projet Tor, basé aux Etats-Unis, ne survit en effet que grâce aux dons. Chaque année, le projet mène une campagne de dons en fin d’année afin de renforcer ses finances pour l’année suivante.

Alors que la plupart des donateurs se concentrent aujourd’hui sur leur propre survie en cette période de crise sanitaire doublée d’une crise économique qui promet d’être aussi longue outre-Atlantique que sur le Vieux Continent, l’équipe du projet Tor semble avoir des problèmes pour collecter des fonds pour se soutenir pendant la pandémie. Reste que le projet Tor n’est pas la seule organisation à traverser des temps difficiles. D’autres entreprises ont également été contraintes de licencier du personnel. La liste comprend de grands noms comme Tesla, ou encore Disney.

Source zdnet.fr

Posted in CercLL | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Le réseau Tor licencie un tiers de ses effectifs

La bêta de Firefox pour Android reçoit le nouveau socle technique Fenix

Posted by CercLL sur 16 avril 2020

La bêta de Firefox pour Android reçoit le nouveau socle technique Fenix

Le projet Fenix est une réécriture de l’application pour Android, basée sur un changement complet de base technique, dont un nouveau moteur de rendu GeckoView et un contrôle beaucoup plus fin de la sécurité et des options de vie privée.

Fenix n’était pour l’instant disponible que via Firefox Preview. Cependant, depuis peu, les testeurs de Firefox Beta voient peu à peu leur mouture remplacée par Fenix, qui monte donc d’un cran vers la version finale. Selon le site « Are We Fenix Yet ? », 80 % des utilisateurs disposeraient actuellement de Fenix dans le canal Beta.

Le changement sera immédiatement visible. L’interface est modernisée, les onglets peuvent être enregistrés dans des sessions, les réglages de prévention du suivi publicitaire sont disponibles dans les options, le rendu des pages web est en théorie beaucoup plus rapide, etc.

En outre, si seule l’extension uBlock Origin était compatible avec Fenix jusqu’à présent, Mozilla élargit la sélection à NoScript, HTTPS Everywhere, Privacy Badger, Dark Reader et Search by Image. Les extensions disponibles devraient être plus nombreuses d’ici la version finale du navigateur.

Rappelons que cette réécriture ne concerne que la mouture Android. Elle n’est pas possible pour iOS, du moins pour tout ce qui touche au moteur. Sur la plateforme d’Apple, les applications embarquant un rendu web doivent obligatoirement passer par la WebView de Safari et ne peuvent intégrer leur propre moteur.

Source nextinpact.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , , | Commentaires fermés sur La bêta de Firefox pour Android reçoit le nouveau socle technique Fenix

Firefox et la collecte de données, comment stopper la télémétrie ?

Posted by CercLL sur 11 avril 2020

Le navigateur Firefox a des millions de fans à travers le monde. L’application est considérée comme la seule alternative à Chrome et Edge.

Désormais à la troisième position des navigateurs Internet les plus utilisés au monde sur PC, il bénéficie d’une maintenance rapide. De nouvelles versions dites « majeures » sont proposées toutes les quatre semaines selon le calendrier de Mozilla.

La publication de Firefox 75 s’accompagne de plusieurs nouveautés. Nous avons aussi une nouvelle tâche sous Windows dont le but est de recueillir des données puis de les envoyer à Mozilla. Si la démarche peut surprendre face au slogan « Le respect de votre vie privée, par défaut », elle s’accompagne d’un engagement de transparence.

La firme explique qu’aucune information personnelle n’est recueillie, mais que seuls les détails sur les paramètres du navigateur, le système d’exploitation et la version sont recueillis. A cela s’ajoute que l’ensemble de ces données ne peuvent pas être associées à un profil. Elles sont donc anonymes.

FireFox et la télémétrie

Ce service de télémétrie sous Windows est activé uniquement si l’utilisateur l’autorise dans les paramètres Firefox. Les options dédiées à ce sujet se situent à cette adresse

Outils > Options > Vie Privée et sécurité > Collecte de données par Firefox et utilisation

Firefox 75 de Mozilla

Mozilla précise

” Nous nous efforçons de vous laisser le choix et de recueillir uniquement les informations dont nous avons besoin pour proposer Firefox et l’améliorer pour tout le monde. Nous demandons toujours votre permission avant de recevoir des données personnelles. “

Vous pouvez aussi prendre connaissance des données collectées par le navigateur. Il suffit de taper:

about:telemetry

dans la barre d’adresse du navigateur.

Firefox 75 de Mozilla

Mozilla précise

“Cette page affiche les informations collectées par télémétrie concernant les performances, les caractéristiques matérielles, l’utilisation des fonctionnalités et la personnalisation du navigateur. Ces informations sont envoyées à Mozilla pour aider à l’amélioration de Mozilla Firefox.”

Le navigateur a tout de même une tendance à récolter pas mal d’informations. Dans la catégorie Interaction, nous retrouvons par exemple le nombre d’onglets et de fenêtres ouverts, le nombre de pages Web visitées, le nombre et le type d’add-ons installés et la durée de la session. Du côté des données techniques nous avons la version et la langue du navigateur, le système d’exploitation, la configuration matérielle du PC, des données sur les crashs et les plantages et plus embêtant l’IP de la machine.

Mozilla conserve ces données pendant plus d’une année (13 mois) sauf pour l’adresse IP de la machine. Elle est supprimée après 30 jours. Si vous souhaitez stopper cette télémétrie, les différentes données collectées seront supprimées dans un délai de 30 jours au maximum.

Les informations collectées sont envoyées aux serveurs de Mozilla une fois par jour. L’opération prend la forme d’un processus d’arrière-plan.

Source ginjfo.com

Posted in CercLL | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Firefox et la collecte de données, comment stopper la télémétrie ?

Brevet unitaire, quand le château de cartes fini enfin de s’écrouler

Posted by CercLL sur 10 avril 2020

La cour constitutionnelle allemande, le 20 mars 2020, a déclaré inconstitutionnelle la ratification nationale de l’accord portant création d’une juridiction unifiée du brevet, ou UPC pour Unified Patent Court en anglais. Loin d’être anodine, cette décision pourrait bien enterrer définitivement ce projet : la ratification allemande est une des conditions d’entrée en vigueur de l’accord, elle-même condition d’entrée en vigueur du réglemente créant le brevet unitaire. Un château de cartes !

L’entrée en vigueur du règlement créant le brevet unitaire (PDF) est conditionnée, article 18 du règlement qui en porte création, par celle de l’accord sur une juridiction unifié du brevet (PDF), l’UPC, dont la fonction serait en somme de centraliser à un niveau européen la délivrance, le contrôle et les contentieux sur les brevets. L’accord sur cette juridiction n’entrant quant à lui en vigueur qu’à la condition que « les trois États membres dans lesquels le plus grand nombre de brevets européens produisaient leurs effets au cours de l’année précédant » sa signature l’aient ratifié au niveau national (article 89, en l’occurrence l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni). En déclarant inconstitutionnelle la ratification par le législateur allemand qui n’aurait pas respecté les conditions de majorité qualifiée, la cour constitutionnelle de cet État a fait s’écrouler tout l’édifice d’un projet qui faisait porter un danger très sérieux sur le logiciel libre. On notera d’ailleurs que la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, le « Brexit », avait déjà mis un sérieux coup aux fondations puisqu’il n’était plus dès lors un « État membre ».

L’UPC serait juge et partie d’un système dont elle tire ses revenus, donc les moyens même de son action : plus elle délivre de brevets, mieux elle se porte. Et par sa fonction de juge, elle serait en mesure de dessiner une jurisprudence à l’interprétation très généreuse des critères de licéité des brevets délivrés. Par exemple ce qui est qualifiable ou de « programmes d’ordinateur » qui, « en tant que tels », sont exclus du champ des inventions brevetables (article 52 de la convention sur le brevet européen). Le pouvoir d’interpréter, de dire, est déterminant en droit.

L’April, qui avait activement participé à la lutte contre la mise en place du « pack du brevet unitaire » dans le cadre de sa lutte plus large contre les brevets logiciels, ne peut que se réjouir de cette décision salutaire de la haute cour allemande, même si le coup de grâce vient davantage d’une question de technicité juridique, aussi importante soit-elle, que d’une réelle décision politique contre un projet inique de privatisation des savoirs logiciels. Difficile d’affirmer sans l’ombre d’un doute que ce projet ne renaîtra pas de ses cendres. Mais, suite à cette décision, il ne le pourra qu’au prix d’importants efforts, donc de temps, et sans doute pas sans devoir faire peau neuve.

Pour en savoir plus sur le brevet unitaire et sur la lutte qui fut menée contre ce projet, vous pouvez visiter le site brevet-unitaire.eu. Il n’est plus mis à jour depuis la validation de l’accord par le Parlement européen en mai 2015, mais il contient de nombreuses informations. Nous vous invitons également à lire l’interview de Gibus — auteur du site et conseil bénévole sur les brevets pour l’April — donné à PC INpact en 2012 (devenu NextINPact depuis).

Source april.org

 

Posted in CercLL | Tagué: , | Commentaires fermés sur Brevet unitaire, quand le château de cartes fini enfin de s’écrouler

Mozilla n’a pas trouvé de nouveau CEO : Mitchell Baker restera en place

Posted by CercLL sur 10 avril 2020

Mozilla a dû s’y résoudre : depuis le départ de Chris Beard, seule Mitchell Baker peut reprendre la direction générale des opérations. Elle redevient CEO dans un période complexe à négocier pour la Fondation. Sa part de marché sur le mobile reste… anecdotique.

Après 5 années passée à la tête de la Fondation, Chris Beard raccrochait en septembre dernier. Il avait succédé en 2014 à Brendan Eich, éclaboussé par des rumeurs. Le virage commercial entrepris par Chris Beard lui a attiré les foudres d’une partie de la communauté historique de Mozilla, dont il reste aujourd’hui conseiller.

Suite à sa démission, les efforts pour lui trouver un successeur digne des valeurs de Mozilla ont été vains, reconnaît-on au sein de la Fondation : « Au cours des huit derniers mois, nous avons recherché des candidats externes et, même si nous en avons rencontrés plusieurs qualifiés, nous avons conclu que Mitchell était celle qu’il faut à Mozilla aujourd’hui. » La CEO ad interim est donc confirmée à son poste

Qui est Mitchell Baker ?

Mitchell Baker est l’une des plus anciennes collaboratrices de Mozilla. Elle a déjà officié en qualité de CEO entre 2005 et 2008, avant d’en devenir la présidente. Avant cela encore, dès 1994, elle a été l’une des premières personnes engagées au département juridique de Netscape Communications, l’ancêtre de Firefox racheté par AOL.

En 2005, Time magazine l’a inscrite dans sa liste annuelle des 100 personnes les plus influentes du monde. Sa formation d’avocate l’a conduite à prendre en charge les problèmes politiques et commerciaux de la Mozilla Foundation.

La « femme de la situation »

Le communiqué précise que la stratégie de Mozilla consiste désormais à « se concentrer sur l’accélération des leviers de croissance pour le navigateur Firefox, en investissant dans des solutions innovantes pour répondre aux défis auxquels Internet est confronté« . Une déclaration d’intention plutôt vague pour un navigateur qui peine toujours à retrouver sa superbe face à Chrome, Safari et même Edge.

Chez Mozilla, on reconnaît que si la structure possède une forte expertise technique, elle ne peut résoudre ses problèmes seule : « C’est pourquoi nous prévoyons de réunir des technologues et entrepreneurs du monde entier pour collaborer et co-créer ces nouvelles solutions. Le besoin d’innovation, chez Mozilla, mais aussi sur Internet en général est plus important que jamais, surtout à une époque où les technologies ont un impact incontestable dans notre vie quotidienne. »

Parts de marché : le mobile est le maillon faible

Pour la Fondation, Mitchell Baker reste la femme de la situation : « Son style de management fondé sur l’ouverture et l’honnêteté aide l’organisation à faire face à l’incertitude créé par le Covid-19 pour les Moziliens« . Il n’empêche. La tâche de redonner des couleurs à Firefox ne sera pas aisée pour la nouvelle CEO. Si Firefox sauve l’honneur sur les plateformes de bureau, le navigateur continue de faire de la figuration sur le mobile, maillon pourtant essentiel de la chaîne en 2020.

Les dernières statistiques mondiales publiées par StatCounter en disent long.

Sur le bureau : 9,25 %

Sur le bureau (desktop), Chrome s’arroge aujourd’hui 68 % de parts de marché (en léger recul), devant Firefox à 9,25 %, suivi de peu par Safari (Apple) à 8,93 %. Depuis mars 2019, Firefox a encore perdu du terrain, cédant près de 0,30 %, là où Safari a gagné plus de 2 %.

Sur le mobile : 0,41 %

Sur les plateformes mobiles, les chiffres sont nettement plus préoccupants. Firefox occupe aujourd’hui 0,41 % de parts de marché. Chrome culmine lui à 61,5 % devant Safari à 24,95 %. Samsung Internet, UC Browser et Opera parviennent même à se classer au-dessus de Firefox.

Traduction : redresser la barre relève, à court et moyen termes, du miracle.

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Mozilla n’a pas trouvé de nouveau CEO : Mitchell Baker restera en place

Accéder aux fichiers Linux sous Windows 10 : voici comment faire

Posted by CercLL sur 9 avril 2020

Si vous faites partie du programme « Insider Preview », la version 19603 publiée ce 8 avril vous réserve une bonne surprise : l’intégration des fichiers Linux dans l’explorateur Windows.

Accéder aux fichiers Linux sous Windows 10 : voici comment faire

Microsoft continue de rapprocher les deux systèmes d’exploitation, mise à jour après mise à jour : Windows cohabite désormais beaucoup plus naturellement avec Linux. Pour cela, il faudra installer la version 19603 de Windows 10 (Fast Ring).

Si vous disposez de WSL (le sous-système Windows pour Linux), vous apercevrez alors une nouvelle icône familière à gauche de l’explorateur de fichiers, à savoir Tux, la mascotte de Linux. Un simple clic vous donnera un aperçu des systèmes et fichiers Linux disponibles depuis Windows 10.

Ce n’est pas une nouveauté en soi, puisqu’il est possible d’accéder aux fichiers Linux depuis la version 1903 de Windows 10. Ce qui change ici, c’est l’intégration Linux plus complète avec l’explorateur Windows, avec une vue d’ensemble des distributions disponibles et de leurs arborescences.

Exemple ici avec Debian, Kali, openSUSE et Ubuntu :

Explorateur Windows 10 avec accès Linux : Debian, Kali, openSUSE et Ubuntu.

Posted in CercLL | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Accéder aux fichiers Linux sous Windows 10 : voici comment faire

Firefox 75 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

Posted by CercLL sur 8 avril 2020

Mozilla vient de publier une nouvelle version de son navigateur Firefox. Firefox 75 est désormais disponible sur différentes plateformes dont Windows, Linux et macOS.

Firefox 75 s’accompagne de toutes les fonctionnalités testées dans le cadre des bêtas. Nous retrouvons aussi les correctifs de sécurité qui ont été introduits pour la version 74. Ce lancement permet à Mozilla de se démarquer en ces temps difficiles. Le calendrier de publication n’accuse aucun changement contrairement aux récentes positions prises par Microsoft et Google.

Firefox 75 marque une nouvelle étape dans le développement du navigateur. Mozilla a désormais l’intention de déployer une nouvelle version toutes les quatre semaines et non toutes les six semaines. Les fans du navigateur vont ainsi profiter de nouvelles mises à jour à une cadence plus rapide. Par contre le nombre d’améliorations majeures qui accompagnera chaque nouvelle version sera évidemment réduit.

Source ginjfo.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox 75 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

Ubuntu 20.04 Focal Fossa : date de sortie, nouveautés

Posted by CercLL sur 6 avril 2020

La date de sortie de la prochaine Ubuntu LTS approche. Ce sera le 23 avril. La version bêta débarque et le compte à rebours a été lancé.

 

Quoi de neuf dans Ubuntu 20.04 ?

La distribution Ubuntu 20.04 Focal Fossa sera articulée autour du noyau Linux 5.4, avec GNOME 3.36 et Mesa 20. Cette édition LTS ne comporte pas de rupture majeure, mais une série d’améliorations bienvenues à tous les échelons du système.

Parmi les nouveautés :

 Plus de choix dans le thème YARU sombre (commandes, en-têtes)
Support améliorée de ZFS
Améliorations globales liées au jeu vidéo
Noyau 5.4 avec prise en charge exFAT et verrouillage
Suppression du lanceur web Amazon
GNOME Calculator, Characters et Logs passent au format APT
Image ISO plus compacte
Support multi-moniteurs dans GDMM

Quand sort Ubuntu 20..04 ?

La date de sortie est maintenu le 23 avril 2020. La version bêta est disponible depuis le 3 avril. Le kernel freeze (gel) aura lieu le 9 avril et la première version candidate est prévue le 16 avril.

Tous les détails pratiques se trouvent déjà sur le site web officiel.

Posted in CercLL | Tagué: , , , , | Commentaires fermés sur Ubuntu 20.04 Focal Fossa : date de sortie, nouveautés

Vidéoconférences : Firefox et Jitsi travaillent à un meilleur support

Posted by CercLL sur 4 avril 2020

Avec l’explosion de l’usage de ce service open source, largement déployé par des hébergeurs comme Scaleway ou les CHATONS, des problèmes sont remontés à la surface.

Notamment des soucis de performances lorsque des utilisateurs de Firefox sont présents dans une conversation. Les plaintes se sont multipliées sur le sujet, notamment sur de vieux tickets du dépôt GitHub du projet.

On peut y voir que le navigateur n’a pas implémenté certaines fonctionnalités WebRTC nécessaires, l’application devant elle aussi s’adapter. Sur Twitter, l’équipe de Firefox a indiqué avoir placé ces correctifs en priorité.

Dommage qu’il faille attendre une crise sanitaire pour que deux acteurs importants de l’open source arrivent enfin à travailler de concert.

Source nextinpact.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , | Commentaires fermés sur Vidéoconférences : Firefox et Jitsi travaillent à un meilleur support

Présentation et orientation vers des services libres

Posted by CercLL sur 3 avril 2020

 

https://entraide.chatons.org/fr/

Posted in CercLL | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Présentation et orientation vers des services libres

 
%d blogueurs aiment cette page :