CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

  • Visioconférence

  • Languages Disponibles

  • Richard Stallman

  • Le Logiciel Libre

  • Priorité au Logiciel Libre!

  • L’ Agenda du Libre région PACA

  • Mobilizon Chapril

  • Chapril Mumble

  • Articles récents

  • Le Manchot

  • Écoutez

  • Lsdm liste des Gulls

  • Toolinux

  • Mastodon CercLL

  • Méta

  • créer un sondage

  • Un éditeur de texte collaboratif en ligne libre

  • Communication collaborative

  • Framatalk Visioconférence

  • Herbergement d’images

  • Suivez nous sur Diaspora

  • Ordinateur recyclé sous Debian

  • Nombres de visites sur ce site

    • 83 935 Visites
  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 223 autres abonnés

  • RSS CERCLL

  • Archives

Archive for 2 juillet 2020

Linux Mint 20 disponible : pas de snap, 64 bits

Posted by CercLL sur 2 juillet 2020

Contrairement à Ubuntu, dont elle reste un dérivé, la populaire distribution Linux Mint a choisi de se passer du format snap. Une question de sécurité, mais aussi une volonté d’indépendance par rapport à Canonical.

 

C’est quoi, Linux Mint ?

Linux Mint figure aujourd’hui parmi les distributions Linux les plus populaires du monde. Le SE est créé à partir d’Ubuntu – dont la propre base reste Debian -. Il se veut moderne, élégant et capable de rivaliser avec les autres grands OS du marché que sont Windows, macOS X et, désormais, ChromeOS.

Linux Mint 20 disponible

La distribution Linux Mint 20 (nom de code Ulyana) est prête. Les éditions MATE, Cinnamon et Xfce ont été publiées ces derniers jours et sont accessibles en téléchargement.

64 bits…. uniquement

La surprise vient du retrait des éditions 32 bits au profit des 64 bits, mais elle s’explique : Canonical a en effet décidé de ne plus prendre en charge l’architecture 32 bits des versions 19.10 et 20.04 d’Ubuntu et Mint n’avait d’autre choix que de suivre le mouvement, puisque la distribution est dérivée d’Ubuntu.

Les nouveautés de Mint 20

Linux Mint 20 embarque plusieurs nouveautés, dont voici un aperçu :

Prise en charge optimisée de NVIDIA Optimus ;
Warpinator, une nouvelle implémentation de Giver pour le partage des fichiers ;
Améliorations esthétiques dans la « Tray » de la barre des tâches ;
L’environnement de bureau Cinnamon 4.6 ;
Améliorations dans les XApps (Xed, Xviewer, Xreader) ;
Des révisions dans le thème Mint-Y par défaut (notamment au niveau des couleurs).

La liste complète se trouve sur cette page.

Snap, c’est terminé

Linux Mint suit les cycles de mise à jour d’Ubuntu LTS. Or, elle se passera du format de fichiers snap, comme l’annonce de mai l’a clairement indiqué :

« J’ai l’honneur de vous confirmer que Linux Mint, comme les éditions précédentes, ne comportera aucun snap et/ou snapd installés d’origine. » – Clément Lefèbvre

Pour rappel, comme AppImage et Flatpak, Snap permet d’installer et mettre à jour plus simplement des applications Linux de manière transversale sur plusieurs distributions. Le format snap intègre à la fois l’application et les bibliothèques nécessaires, dans un seul paquet.

Ce qui est reproché à Snap

Pour les concepteurs de Linux Mint, le Snap Store écrase une partie de la base APT de la distribution. C’est donc un grand « non » qui a été annoncé en mai dernier : pas question de permettre à Chromium de s’installer dans le dos des utilisateurs, sans leur consentement, créant ainsi une « porte dérobée » dans le système d’exploitation en le connectant à l’Ubuntu Store.

Linux Mint->https://blog.linuxmint.com/?p=3906

« Les applications de ce store ne peuvent pas être auditées, épinglées ou corrigées. Vous avez autant de contrôle sur ces fichiers qu’avec un système propriétaire, c’est-à-dire… aucun contrôle. Il s’accorde les droits root et s’installe sans vous le demander. »

Conséquence : dans Linux Mint 20, APT empêche snapd d’être installé.

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , | Commentaires fermés sur Linux Mint 20 disponible : pas de snap, 64 bits

Véronique Bonnet, nouvelle présidente de l’April

Posted by CercLL sur 2 juillet 2020

L’assemblée générale de l’April, initialement prévue samedi 21 mars 2020 à l’Université Paris 8 à Saint-Denis, a eu lieu samedi 27 juin 2020 en mode décentralisé grâce à la solution de visioconférence BigBlueButton 1. Suite à cette assemblée générale, l’April a le plaisir de vous annoncer que Véronique Bonnet devient présidente de l’association, et succède à Jean-Christophe Becquet.

Domicilié à Digne-les-Bains, Jean-Christophe Becquet exerce une activité de formateur et conseil en informatique libre. Jean-Christophe s’implique dans les communautés du logiciel libre depuis 1997. Il a notamment travaillé sur les liens entre logiciel libre et éducation populaire. Il est également l’initiateur de l’Expolibre, une exposition consacrée au logiciel libre publiée sous licence Creative Commons BY-SA. Jean-Christophe, président de l’April depuis 2015, reste membre du conseil d’administration de l’association.

Domiciliée à Paris, Véronique Bonnet, membre de l’April depuis 2014, devient présidente de l’association. Véronique est professeur de philosophie. Elle utilise, dans ses conférences et ses publications, les outils de la philosophie qu’elle met au service des enjeux de l’informatique libre, héritière, selon elle, de la philosophie des Lumières, parce qu’elle défend l’accès à un espace commun et constitue des moyens pour éviter la confiscation du savoir par les pouvoirs. Véronique propose une chronique mensuelle « Partager est bon » dans Libre à vous !, l’émission de radio de l’April.

La composition complète du conseil d’administration est disponible.

Propos de Véronique Bonnet à la clôture de l’assemblée générale

Ces derniers mois, s’il en était besoin, montrent que « le logiciel libre est plus important que jamais », pour reprendre le titre d’un article de Richard Stallman à l’occasion des 30 ans du projet GNU.

Il nous faut donc battre le fer tant qu’il est chaud, forger de plus en plus la transmission des outils libres pour devenir encore plus intensément forgerons. J’ai rencontré beaucoup de professeurs, parmi mes collègues, qui étaient réceptifs à mes propositions d’alternatives libres. Chaque fois j’expliquais que beaucoup de dispositifs de visio, aux noms apparemment anodins, Zoom, Skype, Discord, étaient loin d’être fréquentables, surtout pour des activités éducatives.

Vous connaissez l’expression Code is Law : l’usage de tel ou tel code détermine telle ou telle manière de concevoir la société, et les rapports entre les êtres. Code is Law. On pourrait dire aussi Code is Education. Le code qu’utilise le futur adulte n’est pas innocent. Ce code peut respecter ce que nous déciderons d’être, ou pas. Il peut épanouir celui qui l’utilise, ou pas. C’est ainsi que le code que l’on propose aux élèves et aux étudiants fait partie intégrante de leur formation. Il peut les dresser à la dépendance, en faire des adultes consentants, ou les éduquer à l’indépendance. Cette autonomie est si précieuse, pour toute la vie, que nous saurons, avec l’April, nous attacher à la transmettre.

Source april.org

Posted in CercLL | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Véronique Bonnet, nouvelle présidente de l’April

 
%d blogueurs aiment cette page :