CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

  • Visioconférence

  • Languages Disponibles

  • Richard Stallman

  • Le Logiciel Libre

  • Priorité au Logiciel Libre!

  • L’ Agenda du Libre région PACA

  • Mobilizon Chapril

  • Chapril Mumble

  • Articles récents

  • Le Manchot

  • Écoutez

  • Lsdm liste des Gulls

  • Toolinux

  • Mastodon CercLL

  • Méta

  • créer un sondage

  • Un éditeur de texte collaboratif en ligne libre

  • Communication collaborative

  • Framatalk Visioconférence

  • Herbergement d’images

  • Ordinateur recyclé sous Debian

  • Nombres de visites sur ce site

    • 84 937 Visites
  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 223 autres abonnés

  • RSS CERCLL

  • Archives

Mozilla Firefox prend des mesures contre les modules complémentaires malveillants utilisés par 455 000 utilisateurs

Posted by CercLL sur 27 octobre 2021

Les modules complémentaires en question utilisaient une API qui contrôlait la manière dont Firefox se connectait à internet.

Mozilla Firefox prend des mesures contre les modules complémentaires malveillants utilisés par 455 000 utilisateurs

L’équipe du navigateur Firefox, de Mozilla, a pris des mesures contre des modules complémentaires malveillants, bloquant au passage un add-on qui compte 455 000 utilisateurs.

Le 25 octobre, l’équipe de développement a annoncé qu’au début du mois de juin, Firefox a découvert des modules complémentaires qui utilisaient abusivement l’API proxy du navigateur. Celle-ci a été utilisée par des logiciels tiers pour gérer la manière dont le navigateur se connecte à internet.

Des add-on qui peuvent être utilisés à des fins malveillantes

Les modules complémentaires (ou add-ons) sont des modules logiciels qui peuvent être installés pour personnaliser l’expérience de navigation d’un utilisateur. Ils peuvent inclure des logiciels anti-traçage, des bloqueurs de publicité, des thèmes et des utilitaires.

Cependant, ils peuvent aussi être utilisés à des fins malveillantes, pour le vol de données ou l’écoute clandestine, un défi auquel sont confrontés tous les développeurs de navigateurs.

Selon Mozilla, les modules complémentaires supprimés dans le cadre de l’opération altéraient la fonctionnalité de mise à jour du navigateur. Les utilisateurs n’étaient pas en mesure de télécharger des mises à jour, d’accéder à des listes de blocage actualisées ou de mettre à jour le contenu de Firefox configuré à distance.

Les add-on concernés ont été bloqués

Ces modules complémentaires ont été bloqués, et l’approbation a été temporairement interrompue pour les soumissions de nouveaux développeurs de modules complémentaires qui utilisaient l’API proxy, dans le cas ou celle-ci était utilisée pour créer et déployer un correctif.

Firefox, depuis la version 91.1, inclut des modifications visant à sécuriser le processus de mise à jour. Un mécanisme de repli pour les connexions directes à des fins de mise à jour et d’autres « demandes importantes » effectuées par le navigateur a été mis en place, permettant aux téléchargements d’avoir lieu, que la configuration du proxy pose ou non des problèmes de connexion.

Le module complémentaire du système, « Proxy Failover », a été déployé pour les utilisateurs de Firefox.

Firefox 93

Mozilla a publié la version 93 de Firefox au début du mois d’octobre. La dernière version comprend une nouvelle fonction de gestion des onglets, la possibilité de bloquer les téléchargements HTTP à partir de pages Web HTTPS et la fin de la prise en charge par défaut du chiffrement 3DES.

Mozilla a demandé aux utilisateurs de s’assurer que leur version de Firefox est à jour. Les développeurs qui utilisent l’API proxy sont invités à inclure le code browser_specific_settings  » : { « gecko » : { « strict_min_version » : « 91.1 » } } dans leurs modules complémentaires afin d’accélérer les examens futurs.

« Nous prenons la sécurité des utilisateurs très au sérieux chez Mozilla », explique l’équipe. « Notre processus d’évaluation des add-on comprend des examens automatisés et manuels que nous continuons à faire évoluer et à améliorer, afin de protéger les utilisateurs de Firefox. »

Source : zdnet.com

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :