CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

  • Visioconférence

  • Languages Disponibles

  • Richard Stallman

  • Le Logiciel Libre

  • Priorité au Logiciel Libre!

  • L’ Agenda du Libre région PACA

  • Mobilizon Chapril

  • Chapril Mumble

  • Articles récents

  • Le Manchot

  • Écoutez

  • Lsdm liste des Gulls

  • Toolinux

  • Mastodon CercLL

  • Méta

  • créer un sondage

  • Un éditeur de texte collaboratif en ligne libre

  • Communication collaborative

  • Framatalk Visioconférence

  • Herbergement d’images

  • Ordinateur recyclé sous Debian

  • Nombres de visites sur ce site

    • 85 498 Visites
  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 224 autres abonnés

  • RSS CERCLL

  • Archives

2,9 milliards de personnes ne sont toujours pas connectées à Internet

Posted by CercLL sur 4 décembre 2021

8795

Si 4,9 milliards de personnes ont utilisé l’Internet en 2021, contre 4,1 milliards environ en 2019 (ce qui représente une hausse de 17 %), 2,9 milliards de personnes, soit 37 % de la population mondiale, n’y ont encore jamais eu accès, estime l’Union internationale des télécommunications (UIT).

Environ 96% de ceux qui ne sont toujours pas connectées vivent dans des pays en développement, souligne l’institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l’information et de la communication (TIC). Et parmi les 4,9 milliards de personnes considérées comme des « internautes », des centaines de millions n’y ont accès que de manière occasionnelle, au moyen de dispositifs en partage ou d’une connectivité à bas débit qui limite grandement l’utilité de leur connexion.

L’édition de 2021 de la publication annuelle de l’UIT « Données et chiffres », qui présente l’état des lieux de la connectivité numérique dans le monde, indique par ailleurs que le nombre d’internautes dans le monde a augmenté de plus de 10 % pendant la première année de la pandémie, ce qui correspond de loin à la progression annuelle la plus importante en dix ans.

La forte croissance observée depuis 2019 s’explique en grande partie par une utilisation accrue de l’Internet dans les pays en développement, où la pénétration de l’Internet a augmenté de plus de 13 %. Dans les 46 pays désignés par l’ONU comme étant les moins avancés (PMA), la hausse moyenne était supérieure à 20 %.

Bien que la fracture numérique entre les hommes et les femmes se réduise dans toutes les régions du monde et soit pratiquement inexistante dans les pays développés (avec 89% des hommes et 88% des femmes en ligne), de fortes inégalités subsistent cela dit dans les pays les moins avancés (31% des hommes connectés, contre seulement 19% des femmes).

Dans les PMA, les citadins ont près de quatre fois plus de chances d’utiliser l’Internet que les personnes vivant en zone rurale (47% des personnes connectées dans les zones urbaines, contre 13% dans les zones rurales).

Les chiffres de l’UIT font également état d’un décalage net entre la disponibilité du réseau numérique et la connexion effective. Alors que 95% des personnes dans le monde pourraient théoriquement accéder à un réseau large bande mobile 3G ou 4G, des milliards de personnes ne sont pas connectées.

Source nextinpact.com

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :