CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

Posts Tagged ‘Gnome’

GNOME et KDE travaillent ensemble sur le bureau Linux

Posted by CercLL sur 4 août 2019

La fragmentation a longtemps été un problème pour le bureau Linux, mais à présent, les deux plus grandes fondations de bureau open source unissent leurs forces.

Linux pour desktop a ses fans – je l’utilise personnellement depuis plus de vingt ans – mais il n’a jamais été un favori du marché de masse. En partie, c’est parce que, comme le dit Linus Torvalds, « la fragmentation des différents fournisseurs a empêché Linux de s’imposer sur les postes de travail ». Désormais, les deux principaux rivaux sur le secteur des bureaux pour Linux, GNOME Foundation et KDE, ont convenu de travailler ensemble, ce qui constitue une avancée majeure.

GNOME et KDE s’associent pour sponsoriser le Linux App Summit (LAS) 2019 à Barcelone du 12 au 15 novembre 2019. Ce n’est pas la première fois que les deux groupes rivaux se rencontrent, mais cela fait 10 ans qu’ils n’ont pas uni leurs forces pour organiser une conférence ensemble. Les deux organisations souhaitent vivement réunir leurs communautés pour créer un écosystème d’applications qui transcende les distributions individuelles et étende le marché pour tous.

Ils espèrent qu’en travaillant ensemble à l’occasion de LAS, ils pourront stimuler la croissance du bureau Linux « en encourageant la création d’applications de qualité, en recherchant des possibilités de rétribution pour les développeurs de logiciels libres et en favorisant un marché dynamique pour le système d’exploitation Linux ».

En bonne intelligence

Neil McGovern, directeur exécutif de GNOME, a déclaré:

« LAS représente l’une des nombreuses étapes vers un écosystème de bureau florissant. En nous associant à KDE, nous montrons le désir de créer un écosystème d’applications qui montre l’importance de l’open source et des logiciels libres. La technologie et l’organisation que nous construisons pour y parvenir sont précieuses et nécessaires. »

Aleix Pol Gonzalez, vice-président de KDE eV, a confirmé:

« Au fil des années, nous avons construit d’excellentes solutions que des millions de personnes utilisent dans le monde entier. C’est en travaillant ensemble que nous avons réussi à devenir plus gros que la somme des parties. Ensemble avec GNOME, en comptant sur la collaboration de nombreuses distributions et développeurs d’applications, nous aurons l’occasion de travailler côte à côte, de partager nos perspectives et d’offrir la plateforme sur laquelle la prochaine génération de solutions sera construite. »

Paul Brown, spécialiste de la communication chez KDE, a ajouté: « La guerre des bureaux n’a plus vraiment de sens aujourd’hui. Il est plus logique de travailler ensemble et de mettre en commun nos ressources. »

C’est certainement le cas. En tout cas, Torvalds le souhaite: «Nous devrions être en mesure de disposer d’un poste de travail standardisé compatible avec les distributions». C’est peut-être la meilleure chance des vendeurs de bureaux Linux et des développeurs depuis des années de créer un seul bureau unifié qui séduira plus que les utilisateurs assidus de Linux.

Source : GNOME and KDE work together on the Linux desktop

Source : zdnet.fr

Publicités

Posted in CercLL | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur GNOME et KDE travaillent ensemble sur le bureau Linux

Libre 5 : date de sortie, prix, précommande

Posted by CercLL sur 31 juillet 2019

On savait depuis février qu’il restait prévu pour 2019. Cette fois, les précommandes du smartphone Librem 5 ont démarré pour de bon. Voici les derniers détails.

Le Librem 5 sortira avant la fin du trimestre en cours. Traduction : il arrivera vraisemblablement pour la rentrée de septembre, sauf nouveau report.

On ne connaît pas encore sa date de sortie précise, mais son prix est fixé. Ce sera 649$, soit 581 € (taux du jour). Un prix élevé, mais totalement assumé. Attention : le prix ne comprend pas les taxes et les frais d’importation.

Librem 5 : caractéristiques finales

La fiche technique a été confirmée. La voici :

Écran 5.7″ IPS TFT 720×1440
Processeur i.MX8M (Quad Core) max. 1.5GHz
Mémoire 3GB
Stockage interne 32 GB eMMC
Sans-fils (Wi-Fi) 802.11abgn 2.4 Ghz / 5Ghz + Bluetooth 4
Baseband : modem Gemalto PLS8 3G/4G (1 seule carte SIM)
GPS : Teseo LIV3F GNSS
Smartcard : Lecteur avec port pour carte 2FF
Son : 1 haut-parleur, 1 prise jack
Stockage externe via microSD
Accéléromètre 9-axes IMU (gyro, accel, magnetometer)
Caméra frontale 8 MPx
Caméra principale : 13 MPx avec flash LED
Vibreur
USB Type C : USB 3.0 (données), chargement (Dual-Role Port), sortie vidéo
Batterie amovible d’une capacité de 3,500 mAh

Un smartphone crypté avec Debian et Gnome

La curiosité du Librem 5 ? Son système d’exploitation est totalement indépendant d’Android et se base sur Debian Linux, avec des communications sécurisées et chiffrées de bout en bout, SMS compris et un VPN configuré.

L’interface graphique est basée sur l’environnement GNOME, adapté au mobile. L’OS n’affiche pas a priori de compatibilité avec les applications Linux, mais choisit de mettre en avant les web apps (HTML 5). L’idée est d’isoler les applications web du navigateur pour qu’elles tournent comme de véritables applications natives, mais sans les risques associés. Quelques exemples : Youtube, Nextcloud, Instagram ou encore plusieurs banques américaines (premier marché du constructeur dans sa communication).

Une fois connecté à un écran et un clavier en USB ou sans fils, le smartphone va se transformer en station de travail Debian.

Pour en savoir plus

La page du Librem 5 sur le site officiel
Précommander le Librem5
PureOS Mobile : caractéristiques

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Libre 5 : date de sortie, prix, précommande

GNOME 3.30 « Almeria » est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

Posted by CercLL sur 7 septembre 2018

L’environnement de bureau GNOME 3.30 vient d’être annoncé. Il aura fallu six mois pour aboutir à la version finale. Considérée comme importante, elle propose de nouvelles fonctionnalités et améliorations.

Surnommé « Almeria », GNOME 3.30 met à jour ses applications natives mais également ses composants principaux tout en proposant de nouvelles fonctionnalités et améliorations. A ce sujet l’annonce précise

 » Cette version présente des améliorations de performances significatives. L’ensemble du bureau utilise désormais moins de ressources système. Vous pourrez exécuter plus d’applications à la fois sans rencontrer de problèmes de performance »

GNOME 3.30, quoi de neuf ?

 

L’un des faits marquant de cette version est le retour du mode GNOME Classic. Les icônes de bureau sont de nouveau disponible au travers d’une extension pour GNOME Shell . Elle n’est pas réservée uniquement à cette version puisque la compatibilité avec GNOME 3.28 est annoncée.

L’environnement de bureau prend en charge de l’ouverture des volumes chiffrés TrueCrypt / VeraCrypt au travers de l’utilitaire de «  Disks » et du gestionnaire Nautilus. Ce dernier assure également la prise en charge du mode TLS (Transport Layer Security) implicite pour le backend FTP.  A cela s’ajoute la possibilité de stopper les sessions de bureau et le partage d’écran via le menu système lorsque le serveur d’affichage Wayland est activé.

L’assistance Thunderbolt est désormais configurable à partir du panneau Paramètres. Le mode Avion s’améliore et l’affichage devient dynamique en fonction du matériel présent.

Le gestionnaire de machines virtuelles GNOME Boxes profite d’une prise en charge du protocole RDP (Remote Desktop Protocol) pour les systèmes Windows et l’importation de machines virtuelles au format de fichier OVA. De son côté l’assistant de création de machine virtuelle s’améliore.

L’application GNOME Games répertorie les jeux Virtual Boy dans la vue de la collection de jeux. Elle prend en charge les plates-formes Virtual Boy, Nintendo DS, Game Gear et Master System au format Flatpak. L’application « Note » est repensée avec des nouveautés dans le menu principal, un format d’affichage amélioré et une nouvelle option « Taille du texte » offrant un zoom.

Enfin il y a plein d’autres petites choses comme le support de base pour les clés SSH ED25519 et ECDSA SSH dans l’utilitaire Seahorse . Il permet la gestion des clés de chiffrement et des mots de passe.  Nous avons aussi un nouveau choix d’avatar dans l’assistant de configuration de GNOME.

GNOME 3.30.1, lancement prévu le 26 septembre prochain

Si GNOME 3.30 est disponible, il faut généralement plusieurs jours pour qu’une nouvelle version de GNOME débarque dans les dépôts officiels des distributions GNU / Linux les plus populaires.

Les paquets GNOME 3.30 devraient donc apparaitre vers la mi-septembre. Il est possible que certaines distribution préfèrent attendre la publication du premier lot de correctifs. Il prendra naissance avec la sortie de GNOME 3.30.1 prévu le 26 septembre. Le prochain rendez-vous sera fixé au 24 octobre pour la publication de GNOME 3.30.2.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur GNOME 3.30 « Almeria » est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

Ubuntu 17.10, comment mettre à niveau Ubuntu 17.04 ?

Posted by CercLL sur 24 octobre 2017

Ubuntu 17.10 est disponible en téléchargement depuis quelques heures maintenant. Canonical propose avec cette itération d’importants changements. Les actuels utilisateurs de la distribution peuvent naturellement procéder à une mise à niveau de leur version. L’opération n’est pas compliquée mais demande un peu de prudence. Explications.

Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark) a été publié avec un environnement de bureau différent par défaut. La distribution profite d’un support jusqu’en juillet 2018 ce qui est intéressant pour les utilisateurs d’Ubuntu 17.04 (Zesty Zapus). L’arrêt de sa maintenance est prévu le 13 avril 2018.

Avant de procéder à une mise à niveau, il est important de noter que cette version propose GNOME 3 comme environnement de bureau. Ceci signifie qu’il faut s’attendre à des changements même si Unity n’est pas supprimé pendant le processus de mise à jour. L’environnement reste accessible en option via l’écran de connexion.

Selon l’un des développeurs d’Ubuntu, Didier Roche aucun paquet que vous avez installé ne sera supprimé pendant le processus de mise à niveau. Par contre certaines fonctionnalités d’Unity ont été modifiées pour s’adapter à l’adoption de GNOME.

Ubuntu 17.10, mise à jour, sauvegarde et mise à niveau

Avant de procéder à une mise à niveau de votre distribution, il est conseillé de créer une sauvegarde de vos fichiers les plus importants (documents, musique, jeux, vidéos, etc.). La prudence n’est jamais inutile.

Ensuite procéder à une vérification de l’état de mise à jour d’Ubuntu 17.04 avec l’installation des derniers updates disponibles. Une fois tout ceci accompli pour lancer la mise à niveau vers Ubuntu 17.10, il faut se rendre dans le terminal afin d’exécuter la ligne de commande suivante

update-manager –c

Elle devrait permettre l’apparition de l’outil de mise à jour logicielle informant qu’Ubuntu 17 .10 est disponible. Il suffit alors de sélectionner « Mettre à jour » et suivre les différentes instructions à l’écran. À la fin du processus de mise à niveau, un redémarrage du PC sera nécessaire. Il va permettre la mise en place de tous les changements.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu 17.10, comment mettre à niveau Ubuntu 17.04 ?

Ubuntu 17.10 est disponible, bilan sur les nouveautés et liens

Posted by CercLL sur 24 octobre 2017

Canonical vient d’annoncer officiellement, la disponibilité de sa distribution Ubuntu 17.10. Baptisée Artful Aardvark, elle apporte des modifications majeures à son environnement de bureau.  Bilan.

Nous vous en parlions hier et Canonicial vient de l’officialiser. Ubuntu 17.10 est désormais disponible en téléchargement. Ce système d’exploitation Linux propose en environnement de bureau capable de répondre à tous les besoins classiques de l’utilisation d’un PC. Il s’accompagne d’un ensemble d’application répondant à différents usages.

Cette itération marque une évolution majeure. Fruit de six mois de développement, elle adopte un environnement de bureau GNOME 3, délaissant ainsi 7 ans d’exploitation d’Unity.

Ubuntu 17.10,, bienvenue à GNOME 3

Par défaut GNOME 3.26.1 est proposé tandis que le serveur d’affichage est désormais Wayland si cela est possible. X.Org devient une sorte de rustine de secours si des problèmes ou des incompatibilités sont rencontrées. Ceci concerne principalement les soucis de non prise en charge de certaines solutions graphiques. Dans ce cas, il suffit seulement de choisir une session « Ubuntu on Xorg » depuis l’écran de connexion. Ce dernier profite du  GDM (GNOME Display Manager) de GNOME avec VT1 au lieu de VT7.

Les habitués de la distribution vont rapidement se rendre compte d’un retour en arrière avec des boutons de contrôles des fenêtres désormais à droite. Bien que ce détail peut paraitre anecdotique, il s’agit d’un changement qui demande un petit temps d’adaptation surtout si vous utilisez Ubuntu 17.04 (Zesty Zapus) ou Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus).

buntu 17.10 apporte également des modifications. Caribou de GNOME est par exemple proposé en lieu et place d’Onboard comme clavier virtuel par défaut. A cela s’ajoute une mise à jour de toutes les applications par défaut vers leurs dernières versions, y compris le gestionnaire de fichiers Nautilus. LibreOffice 5.4 est proposée comme la suite bureautique par défaut, et le lecteur de musique Rhythmbox exploite une autre interface utilisateur.

EN parallèle le journal système s’appuie sur les journaux de GNOME et le support d’impression sans pilote augmente sa compatibilité. Il prend en charge les périphériques Wi-Fi Direct et Mopria en plus des imprimantes IPP Everywhere et Apple AirPrint.

Noyau Linux 4.13 et pas d’ISO 32-bit

Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark) fonctionne grâce au noyau Linux 4.13.  Nous retrouvons Python 3.6 tandis que GCC 7 est compilateur par défaut. Les joueurs profitent de la librairie graphique Mesa 17.2.

Enfin, Ubuntu 17.10 est la première version de la distribution à ne plus proposer d’images d’installation 32-bit.  Les utilisateurs d’Ubuntu 16.04 LTS ou Ubuntu 17.04 peuvent désormais mettre à niveau leur distribution. Ubuntu 17.10 n’est pas une version LTS. Son support officiel ne dure que neuf mois soit jusqu’en juillet 2018.

Source ginjfo.com

 

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu 17.10 est disponible, bilan sur les nouveautés et liens

Vous pouvez tester le nouveau dock d’Ubuntu Linux

Posted by CercLL sur 23 août 2017

On savait que Canonical mijotait une révision de son dock pour la sortie de la distribution 17.10. Désormais, on sait à quoi il va ressembler et on peut même l’installer.

Les premiers détails sont arrivés. Et ils sont officiels. On le sait, Canonical va proposer l’environnement de bureau GNOME par défaut, mais ce changement s’accompagnera d’une frivolité supplémentaire, à savoir un dock maison, l’Ubuntu Dock.

Il s’agit d’une couche supplémentaire à GNOME. Cette version personnalisée de Dash to Dock proposera certains paramètres par défaut. Tout sera personnalisable : taille, couleurs et même la position. Son installation sera par contre optionnelle : vous pourrez installer le dock qui vous convient le mieux si celui de l’éditeur ne vous parle pas.

Vous avez envie d’essayer ? C’est possible. Depuis quelques jours, vous avez la possibilité de tester « Ubuntu Dock for GNOME Shell », à l’heure où nous écrivons ces lignes en version 0.3. Tous les détails se trouvent ici.

Enfin, que les utilisateurs actuels se rassurent. Il sera possible de mirer les réglages d’Unity Laucher vers l’Ubuntu Dock.

Source toolinux.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | 2 Comments »

Bon anniversaire, Gnome !

Posted by CercLL sur 17 août 2015

L’environnement de bureau Gnome fête ses 18 ans. Retour sur un incroyable parcours.

C’était donc en août 1997, Miguel de Icaza et Federico Mena annonçaient la naissance du projet Gnome. « A free and complete set of user friendly applications and desktop tools », peut-on lire sur le message d’origine (un ensemble gratuit d’outils et d’applications conviviaux pour le bureau).

A l’époque, KDE existait déjà et cela a été le début d’une compétition entre ces deux univers, chacun ayant ses défenseurs et détracteurs. Même si aujourd’hui il existe un large choix d’environnement différents, la rivalité Gnome / KDE existe toujours.

Lors de l’annonce officielle, les utilisateurs sont encouragés à promouvoir Gnome sur les réseaux sociaux, ainsi qu’à remercier les développeurs du projet, ceci afin de faire parler de cet environnement de bureau si populaire, le faire découvrir et contribuer à son développement et à son rayonnement.

Source toolinux.com

Posted in Uncategorized | Tagué: | Commentaires fermés sur Bon anniversaire, Gnome !

 
%d blogueurs aiment cette page :