CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

  • Visioconférence

  • Languages Disponibles

  • Richard Stallman

  • Le Logiciel Libre

  • Priorité au Logiciel Libre!

  • L’ Agenda du Libre région PACA

  • Mobilizon Chapril

  • Chapril Mumble

  • Articles récents

  • Le Manchot

  • Écoutez

  • Lsdm liste des Gulls

  • EricBlog

  • Toolinux

  • Mastodon CercLL

  • Mobilizon

  • Méta

  • Galerie Photo, Diaporama

  • AIOLibre

  • créer un sondage

  • Un éditeur de texte collaboratif en ligne libre

  • Communication collaborative

  • Framatalk Visioconférence

  • Herbergement d’images

  • Suivez nous sur Diaspora

  • Ordinateur recyclé sous Debian

  • Nombres de visites sur ce site

    • 81 453 Visites
  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 212 autres abonnés

  • RSS CERCLL

  • Archives

Posts Tagged ‘Gnome’

GNOME 40 est disponible et voici ce qui change pour vous

Posted by CercLL sur 25 mars 2021

La grande révision de l’environnement GNOME était très attendue et a fait l’objet d’un long processus de développement. L’ergonomie et le design seront revus. On fait le point sur les principales nouveautés de GNOME 40.

On oublie la version 34. C’est bien la sortie de GNOME 40 qui a été confirmée ce mercredipar la Fondation éponyme. L’occasion de revenir sur les grands changements de cette nouvelle version majeure.

GNOME 40 : quelles nouveautés ?

Les améliorations de la nouvelle version de GNOME visent à apporter une plus grande ergonomie de l’environnement de travail en s’inspirant largement des interfaces souvent associées aux tablettes.

On remarque notamment que la disposition verticale laisse place à une vue plus horizontale partout dans l’interface graphique. La navigation au pavé tactile en serait nettement plus naturelle, selon les retours d’utilisateurs.

Les nouveautés :

La vue des activités change : les espaces de travail sont disposés à l’horizontale ;
La grille d’applications continue sa mutation et peut être personnalisée, notamment en utilisant des dossiers. Elle devient horizontale plutôt que verticale dans l’affichage grâce à des « pages » ;
Améliorations dans les paramètres : raccourcis, Wi-Fi, caractères spéciaux ;
Plus d’informations pratiques et d’illustrations dans les cartes de Maps ;
Nouveaux onglets dans Web ;
Nouvelle application météo.

Les nouveautés de GNOME 40 sont détaillées sur cette page.

Quand sort GNOME 40 ?

La version 40 de GNOME est sortie le 24 mars 2021.

Où trouver GNOME 40 ?

La version finale de GNOME 40 est disponible depuis le 24 mars 2021.

Pour télécharger GNOME 40 (Fedora 34 beta ou openSUSE ), rendez-vous sur cette page. Des images seront disponibles pour les principales distributions dans les jours et semaines à venir.

Où est GNOME 34 ?

GNOME 34 n’existera pas. Les développeurs ont préféré marquer les profonds changements en passant directement à GNOME 40.

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur GNOME 40 est disponible et voici ce qui change pour vous

RC de GNOME 40 : dernière étape avant la version finale

Posted by CercLL sur 22 mars 2021

La grande révision de l’environnement GNOME est attendue ce mercredi 24 mars. L’ergonomie et le design seront revus. Voici les nouveautés attendues, au moment où sort la RC de GNOME 40.

Il n’y aura donc pas de version 34. Des changements importants vont intervenir à la sortie de GNOME 40 cette semaine. La version RC est sortie ce vendredi 19 mars. L’occasion de revenir sur les grands changements de cette nouvelle version majeure.

GNOME 40 : quelles nouveautés ?

Les améliorations de la nouvelle version de GNOME visent à apporter une plus grande ergonomie de l’environnement de travail en s’inspirant largement des interfaces souvent associées aux tablettes. On remarque notamment que la disposition verticale laisse place à une vue plus horizontale partout dans l’interface graphique. La navigation au pavé tactile en serait nettement plus naturelle, selon les retours d’utilisateurs.

Les nouveautés :

La vue des activités change : les espaces de travail sont disposés à l’horizontale ;
La grille d’applications continue sa mutation et peut être personnalisée, notamment en utilisant des dossiers. Elle devient horizontale plutôt que verticale dans l’affichage grâce à des « pages ».

Les explications complètes se trouvent sur le blog de GNOME.

Quand sort GNOME 40 ?

La version 40 de GNOME sort le 24 mars 2021 selon le calendrier officiel.

Comment tester GNOME 40

La version RC publique de GNOME 40 est disponible depuis le 19 mars 2021. Elle peut être testée et devrait devenir la version finale prévue, sauf surprise, ce mercredi 24 mars.

Où est GNOME 34 ?

GNOME 34 n’existera pas. Les développeurs ont préféré marquer les profonds changements en passant directement à GNOME 40.

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , | Commentaires fermés sur RC de GNOME 40 : dernière étape avant la version finale

GNOME : le GUADEC 2021 aura lieu en juillet

Posted by CercLL sur 16 mars 2021

La conférence annuelle des développeurs et utilisateurs de GNOME aura bien lieu du 21 au 25 juillet prochains. En fonction de la situation sanitaire, elle se tiendra dans un format hybride : sur place ou à distance.

La GNOME Foundation confirme la tenue de GUADEC 2021 du 21 au 25 juillet à Mexico. En attendant les modalités d’inscription, l’appel à participation est bien ouvert et se termine le 22 mars en soirée.

Les 2 premières journées (21 et 22 juillet) seront dédiées aux conférences et aux « talks » (interventions). Les 23 et 24 juillet seront eux consacrés aux ateliers, BoFs et autres réjouissances.

La Fondation a publié une liste de thématiques idéales pour les conférenciers potentiels, mais elle n’est pas exhaustive :

Développement d’application
Vie privée et sécurité
Communauté et esprit d’équipe
Conception d’expérience utilisateur et développeur
Utilisation des technologies GNOME au-delà du bureau (desktop)
Initiatives nouvelles
Planification de projets et gouvernance

L’inscription pour les conférenciers se fait en ligne.

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , , , , | Commentaires fermés sur GNOME : le GUADEC 2021 aura lieu en juillet

GNOME 40 vient d’entrer en phase bêta : ce qu’il faut savoir

Posted by CercLL sur 25 février 2021

La prochaine grande révision de l’environnement GNOME prévue pour le printemps 2021. L’ergonomie et le design seront revus. Voici les nouveautés attendues, au moment où sort la première version bêta publique de GNOME 40.

Il n’y aura donc pas de version 34. Après plusieurs mois d’exploration dans la conception et rien moins que 6 études auprès des utilisateurs, l’équipe de GNOME Shell annonce que des changements importants vont intervenir à la sortie de GNOME 40 au printemps 2021.

Abderrahim Kitouni a annoncé la sortie de la version bêta ce mercredi 24 février. L’occasion de revenir sur les grands changements de cette nouvelle version majeure.

GNOME 40 : quelles nouveautés ?

Les améliorations visent à apporter une plus grande ergonomie de l’environnement de travail en s’inspirant largement des interfaces souvent associées aux tablettes. On remarque notamment que la disposition verticale laisse place à une vue plus horizontale partout dans l’interface graphique. La navigation au pavé tactile en serait nettement plus naturelle, selon les retours d’utilisateurs.

Les nouveautés :

La vue des activités change : les espaces de travail sont disposés à l’horizontale ;

La grille d’applications continue sa mutation et peut être personnalisée, notamment en utilisant des dossiers. Elle devient horizontale plutôt que verticale dans l’affichage grâce à des « pages ».

Les explications complètes se trouvent sur le blog de GNOME.

Quand sort GNOME 40 ?

La version 40 de GNOME sortira le 24 mars 2021 selon le calendrier officiel, mais la date peut être modifiée en fonction du développement. La version candidate (RC) devrait être disponible le samedi 13 mars, au moment où le code sera gelé et où aucune nouvelle fonctionnalité ne pourra plus être ajoutée.

Comment tester GNOME 40

La version bêta publique de GNOME 40 est disponible depuis le 24 février 2021. Elle reste instable, mais peut être téléchargée et installée.

Où est GNOME 34 ?

GNOME 34 n’existera pas. Les développeurs ont préféré marquer les profonds changements en passant directement à GNOME 40.

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , | Commentaires fermés sur GNOME 40 vient d’entrer en phase bêta : ce qu’il faut savoir

Pourquoi la prochaine Ubuntu ne va pas embarquer GNOME 40

Posted by CercLL sur 22 janvier 2021

Ubuntu 21.04 va s’en tenir à GTK3 et GNOME 3.38 pour la prochaine grande révision de la distribution prévue en avril. Un développeur de Canonical s’est expliqué sur le sujet.

Canonical y avait préparé les utilisateurs mi-décembre dernier via une annonce. ,Dans un article intitulé « Staying on GTK3 and GNOME 3.38 this cycle« , Sebastien Bacher explique pourquoi l’entreprise et la communauté ont choisi de ne pas effectuer la transition vers GNOME 40 et GKT4 trop tôt.

« Le sujet de ce qu’il faut faire à propos du nouveau GNOME est arrivé sur la table. Après réflexion, nous avons décidé de nous en tenir à GTK3 et GNOME 3.38, en tout cas pour ce cycle. »

Pourquoi Ubuntu conserve GNOME 3.38

Plusieurs questions entourent GNOME 40 : la stabilité du nouveau shell, l’impact sur les extensions ou encore la cohabitation entre yaru et GTK. Si Debian se charge de l’empaquetage de GTK4, ce qui va faciliter la tâche pour Ubuntu, mais il est difficile d’avoir une vue à la fois sur la stabilité et sur les risques encourus par la transition. D’où une position plus attentiste sur le sujet.

« Nous devons faire attention en apportant toute mise à jour vers GTK4 dans l’installation par défaut, en tout cas jusqu’à ce que la question de thème soit résolue. Mais restons positifs ! Nous profitons du fait que Debian démarre son « gel » : il est donc peu probable que les synchronisations automatiques créent des problèmes pour nous. »

GNOME 40 dans Ubuntu, c’est pour quand ?

Sauf surprise, GNOME 40 attendra la révision suivante de la distribution, à savoir la version 21.10 en octobre 2021. Ce qui ne vous empêchera pas d’effectuer la mise à niveau quand bon vous semble, une fois les éléments stabilisés et disponibles pour votre système.

Quand sort Ubuntu 21.04 ?

La version 21.04 d’Ubuntu Linux sortira en avril 2021, selon le calendrier officiel.

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , , , | Commentaires fermés sur Pourquoi la prochaine Ubuntu ne va pas embarquer GNOME 40

Linux : premiers aperçus de l’environnement GNOME 40

Posted by CercLL sur 12 janvier 2021

 

L’environnement de bureau GNOME est en pleine restructuration. Dans sa prochaine version majeure, il se parera d’un nouveau look et apportera un certain nombre de changements. Après la GNOME 3.38, on passe directement à la version… 40 !

Plusieurs distributions GNU/Linux ont adopté l’environnement de bureau GNOME par défaut. C’est par exemple le cas de Fedora, Debian et bien entendu Ubuntu. Ces distributions devraient bénéficier d’un nouveau coup de jeune avec une interface graphique repensée, laquelle n’est pas sans rappeler celle de macOS.

Les changements majeurs de GNOME 40

L’équipe explique tout d’abord avoir revu le premier démarrage de l’environnement. Plutôt qu’un bureau vide, permettant notamment aux éditeurs de distributions de le personnaliser comme Ubuntu, avec GNOME 40, l’utilisateur sera d’emblée accueilli par un bureau fonctionnel avec une barre d’applications et moteur de recherche.

Le bouton Activities est mis au premier plan. Ce dernier active un gestionnaire de tâches avec chacune des applications et chacun des bureaux virtuels en mode exposé, à la manière de Mission Control sur macOS. Nous retrouvons aussi l’ajout d’une icône au-dessous de chacune des fenêtres pour mieux les identifier.

Le moteur de recherche de GNOME 40 permet d’obtenir des résultats à la volée, au fur et à mesure de la saisie de la requête. L’équipe explique avoir revu les gestuelles des touchpad afin d’optimiser les diverses interactions avec le système. La gestion des bureaux virtuels a également été revue pour une prise en main plus facile.

Toujours inspiré de macOS et de son Launchpad, la grille des applications peut être parcourue par pages à l’horizontale.

GNOME veut rassurer les utilisateurs

Les travaux portés par l’équipe chargée de repenser l’interface de GNOME sont sujets à diverses critiques, notamment parce que ces derniers craignent qu’ils ne soient pas compatibles avec leurs usages personnels.

Dans un billet de blog, Allan Day, responsable du design, souhaite rassurer la communauté des utilisateurs. Il explique ainsi que l’équipe de GNOME comprend ces craintes. Pour cette raison des efforts ont été fournis pour limiter l’ampleur des changements ainsi que leurs perturbations éventuelles.

L’homme ajoute que la nouvelle interface de GNOME 4.0 n’aura que très peu d’impact auprès des personnes utilisant plusieurs écrans. Le glisser-déposer des fenêtres d’un environnement de bureau à un autre continuera de fonctionner normalement. Il précise en outre que les utilisateurs ayant configuré leur écran à la verticale ne seront pas affectés par ces changements.

GNOME 40 devrait être publié au mois de juin.

Source : GNOME

Posted in CercLL | Tagué: , , , , , | Commentaires fermés sur Linux : premiers aperçus de l’environnement GNOME 40

GNOME 3.38 Orbis est disponible : tout ce qui change

Posted by CercLL sur 17 septembre 2020

La Fondation GNOME publie la version 3.38 de l’environnement de bureau GNOME, résultat de six mois de travail. Le résultat est impressionnant.

GNOME 3.38 est la dernière mouture de GNOME 3. 3.38 s’appelle « Orbis » en hommage à l’équipe organisatrice de GUADEC 2020, dont nous vous parlions ici. Cette conférence devait avoir lieu cette année à Zacatecas, au Mexique, mais elle a dû être reprogrammée en ligne en raison de la pandémie de COVID-19.

GNOME 3.38 : les nouveautés

La nouvelle version contient 27.896 modifications réalisées par… 901 personnes.Voici les principales évolutions, qui sont répertoriées de manière exhaustive sur cette page (en français).

Réorganiser les applications

GNOME 3.38 remplace les vues Fréquemment utilisées et Toutes de la grille d’applications. Il est possible de réorganiser les applications et les grouper dans des dossiers personnalisés, comme sous Android ou iOS.

Meilleure prise en charge de plusieurs moniteurs

Le Shell de GNOME peut désormais piloter plusieurs écrans à des fréquences de rafraîchissement différentes (uniquement en sessions Wayland).

Visite guidée

Visite est une application qui s’affiche à la première connexion, après la configuration initiale. Elle met en lumière les fonctionnalités principales du bureau GNOME.

Révision des utilitaires

Des utilitaires comme Capture d’écran et Enregistreur de sons ont été redessinés avec une interface mieux finie et plus élégante. Calculatrice, Cheese, Tali, Sudoku, Robots, Quadrapassel, et Nibbles ont toutes une nouvelle icône. Terminal dispose d’un jeu de couleurs rafraîchi. Les nouvelles couleurs sont plus jolies et plus faciles à lire grâce à un meilleur contraste.

GNOME Web plus sécurisé et privé

Le navigateur GNOME Web (Epiphany) marche sur les traces de Firefox et Safari (Apple). Il bénéficie désormais de la Prévention Intelligente du Pistage contre le suivi inter-sites (cross-site tracking).

Autres nouveautés :
l’importation des mots de passe et signets depuis Google Chrome ;
la désactivation de la lecture automatique des vidéos.

Cartes

Cartes (Maps) s’améliore également et devient utilisable sur smartphone, avec les vues satellite et un mode nuit. L’application utilise OpenStreetMap, avec Mapbox, la technologie open source GraphHopper pour les directions et Geoclue pour la localisation.

Expérience de jeu améliorée

Jeux profite d’améliorations de performances et prend désormais en charge les jeux de Nintendo 64. L’application est plus stable « grâce à l’exécution des jeux dans un second processus : si un jeu ou un émulateur plante, l’application principale continuera de s’exécuter« .

L’environnement GNOME 3.38 en vidéo

Liens utiles

GNOME
Annonce officielle (en anglais)
Présentation de GNOME 3.38 en français
Boutique en ligne (masques disponibles)

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , | Commentaires fermés sur GNOME 3.38 Orbis est disponible : tout ce qui change

Rothschild Patent Imaging vs GNOME : un cas particulier de brevet résolu, mais pas de jurisprudence

Posted by CercLL sur 26 mai 2020

La Fondation GNOME règle un problème de brevet et obtient un engagement de non-poursuite pour tout logiciel publié sous une licence de logiciel libre approuvé par l’Open Source Initiative. Contrairement à l’annonce initiale, la Fondation GNOME n’est pas allée en justice pour faire invalider ce brevet.

En octobre 2019, la Fondation GNOME, attaquée par un patent troll 1, avait décidé de répliquer en justice pour se défendre et défendre les communautés du logiciel libre contre les abus du système de brevets. L’April avait soutenu la Fondation dans sa démarche en faisant un don au fonds de défense de GNOME contre les trolls des brevets.

GNOME est un environnement de bureau libre, facile d’utilisation, convivial dont l’objectif est de rendre accessibles les systèmes d’exploitation libres. Comme elle l’expliquait, la fondation GNOME était attaquée par un patent troll Rothschild Patent Imaging (RPI) pour atteinte à un brevet relatif à la distribution d’images (concernant Shotwell le logiciel de GNOME d’organisation d’images et de photos). La Fondation avait décidé de ne pas se laisser faire et avait décidé d’aller en justice pour « envoyer un message à tous les trolls de brevets dans le domaine du logiciel ».

En effet, dans son annonce d’octobre 2019, la Fondation GNOME annonçait notamment une requête en irrecevabilité du brevet pour le faire invalider : « Nous voulons envoyer un message à tous les patent trolls dans le domaine du logiciel — nous nous battrons, nous gagnerons et nous ferons reconnaître l’invalidité de votre brevet. »

Le 20 mai 2020, La Fondation GNOME, Rothschild Patent Imaging et Leigh M. Rothschild ont annoncé que le différend avait été réglé : la Fondation a obtenu une clause de non-poursuite pour tout brevet détenu par Rothschild Patent Imaging. De plus, l’accord prévoit que les logiciels libres sous licence Open Source Initiative (consulter la licence des licences) ne pourront pas être poursuivis par Rothschild Patent Imaging sur l’ensemble des brevets (une centaine).

Cet accord est sans doute un bon accord pour GNOME et permet de neutraliser une centaine de brevets pour les logiciels libres sous une licence validée par l’OSI. Mais au final la Fondation considère le brevet logiciel pour lequel RPI attaquait – et incidement tous les autres de son portefeuille – comme valide. Cet accord à l’amiable résout un cas particulier – la menace des brevets de RPI – alors que la contre-attaque annoncée par GNOME aurait pu donner lieu à une jurisprudence s’étendant au-delà de ce seul cas, dans un domaine où justement les jurisprudences sont rares. Les patent trolls ont tout intérêt, en évitant les procès, à maintenir l’incertitude juridique qui est un élément déterminant de leur capacité de nuisance.

Source april.org

Posted in CercLL | Tagué: , , , , | Commentaires fermés sur Rothschild Patent Imaging vs GNOME : un cas particulier de brevet résolu, mais pas de jurisprudence

Ce qu’il faut savoir sur la sortie de GNOME 3.36 « Gresik »

Posted by CercLL sur 12 mars 2020

Baptisée Gresik en hommage à l’équipe qui a permis la tenu de GNOME.Asia en 2019, cette nouvelle version de l’environnement de bureau apporterait plus de 24 mille changements. C’est colossal.

Ce qu’il faut savoir sur la sortie de GNOME 3.36 « Gresik »

GNOME 3.36 est la dernière version de la branche GNOME 3, résultat de 6 mois de travail par une communauté forte de 780 contributeurs, partout dans le monde. On fait le point sur les nouveautés.

Nouvelle application Extensions et nouvel écran de connexion

Les extensions de GNOME Shell peuvent être gérées à l’aide d’une nouvelle application Extensions, plutôt que par Logiciels. Cette application permet la mise à jour des extensions, la configuration des préférences ou encore la suppression et la désinstallation des extensions non désirées.

L’équipe a également cherché à améliorer l’expérience liée à l’écran de connexion et de verrouillage. Il est maintenant bien plus fonctionnel, plus simple à utiliser, mais entend rester élégant malgré sa simplicité.

Nouveauté héritée des systèmes mobiles comme Android ou iOS, un bouton Ne pas déranger a été ajouté à la fenêtre de notifications. Lorsqu’activé, les notifications sont cachées, jusqu’à ce que le bouton soit basculé et le paramètre désactivé.

Nouveautés du Bureau et des logiciels

L’interface

GNOME Shell a reçu beaucoup d’améliorations visuelles et fonctionnelles (notamment le calendrier). Les boutons d’extinction et de redémarrage ont été réorganisés. Un bouton de mise en veille est maintenant visible.

La plupart, sinon l’intégralité des boîtes de dialogue ont été repensées, les rendant plus simples à lire et améliorant leur cohérence. Les boîte de dialogue du système demandant un mot de passe ont désormais une option pour révéler le mot de passe par un clic sur l’icône « œil ».

Les applications de GNOME

Les dossiers d’applications dans la vue d’ensemble des applications peuvent être renommés. Les fichiers cachés peuvent être utilisés comme modèles de nouveaux documents dans Fichiers.

Logiciels détecte automatiquement les connexions avec quotas (3G, 4G, 5G), tels les réseaux de données mobiles. Lorsqu’une connexion avec quota est détectée, Logiciels met en pause les mises à jour afin de réduire l’utilisation des données mobiles.

Outre l’introduction d’un mode sombre (dark mode), le navigateur Web peut désormais afficher les documents PDF depuis un onglet sans passer par une application tierce. Quant à l’interface, elle a été retravaillée pour l’adapter aux écrans plus petits.

Paramètres : quoi de neuf ?

Paramètres : quoi de neuf dans GNOME 3.36 ?

Les sections ont été réarrangées, rendant la navigation plus simple et plus rapide. La section Vie privée liste désormais les applications qui ont obtenu des autorisations pour accéder aux services de localisation, à la caméra et au micro. L’accès peut être révoqué individuellement pour chaque application.

L’assistant de configuration initiale a maintenant la capacité de configurer le contrôle parental pour le premier utilisateur.

En savoir plus sur GNOME 3.36

La liste complète des nouveautés de GNOME 3.36 peut être consultée sur cette page, quasi entièrement traduite en français déjà.

GNOME est disponible pour la plupart des distributions Linux. Les informations pratiques se trouvent sur le site officiel du projet.

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Ce qu’il faut savoir sur la sortie de GNOME 3.36 « Gresik »

L’ April appelle à soutenir la fondation GNOME dans son action contre les trolls des brevets

Posted by CercLL sur 4 novembre 2019

La fondation GNOME, attaquée par un patent troll 1, a décidé de répliquer en justice pour se défendre et défendre les communautés du logiciel libre contre les abus du système de brevets. L’April soutient la fondation dans sa démarche et appelle à faire un don au fonds de défense de GNOME contre les trolls des brevets.

GNOME est un environnement de bureau libre, facile d’utilisation, convivial dont l’objectif est de rendre accessibles les systèmes d’exploitation libres. Comme elle l’explique la fondation GNOME (en anglais, traduction ci-dessous), est attaquée par un patent troll Rothschild Patent Imaging (RPI) pour atteinte à un brevet relatif à la distribution d’images (concernant Shotwell le logiciel de GNOME d’organisation d’images et de photos). La fondation a décidé de ne pas se laisser faire et a décidé d’aller en justice pour « envoyer un message à tous les patent trolls dans le domaine du logiciel ».

L’April a toujours combattu les brevets logiciels et les menaces notamment sur le logiciel libre. L’April soutient pleinement la démarche de la fondation GNOME, va contribuer au fonds de défense et encourage à faire un don.

Contribuer au fonds de défense

Traduction par nos soins du communiqué de la fondation GNOME :

GNOME se défend contre un troll de brevets

Il y a un mois, GNOME a été attaqué par un patent troll à l’encontre du développement du logiciel de gestion d’images Shotwell. C’est la première fois qu’un projet de logiciel libre est visé de la sorte, mais nous craignons que ce ne soit pas la dernière. Rothschild Patent Imaging nous a proposé un compromis à l’amiable : contre une somme à cinq chiffres la plainte serait retirée et une licence nous serait accordée pour poursuivre le développement de Shotwell. Cette solution aurait été simple. Elle nous aurait demandé moins de travail, coûté moins d’argent et entraîné beaucoup moins de stress à la fondation. Mais ce n’est pas la bonne solution. Accepter cet accord validerait l’existence de ce brevet et permettrait qu’il soit utilisé comme une arme contre d’innombrables autres acteurs. Nous resterons fermes contre cette attaque sans fondement, non seulement pour GNOME et Shotwell, mais pour tous les projets de logiciel libre et open source.

Pour ces raisons, le directeur général de la fondation GNOME, Neil McGovern, a demandé à notre avocat du cabinet Shearman & Sterling de déposer trois moyens de défense auprès de la cour californienne.

Premièrement : une requête en irrecevabilité. Nous pensons qu’il ne s’agit pas d’un brevet valide, ni qu’un logiciel puisse ou devrait être couvert ainsi par un brevet. Nous voulons nous assurer que ce brevet ne sera jamais utilisé contre qui que ce soit d’autre.

Deuxièmement : notre réponse à la plainte. Nous pensons qu’il n’existe aucune affaire à laquelle GNOME aurait à répondre. Nous voulons montrer que l’utilisation de Shotwell et des logiciels libres en général, n’est pas concernée par ce brevet.

Troisièmement : une demande reconventionnelle contre Rothschild 2. Nous voulons nous assurer qu’ils n’abandonneront pas tout simplement la poursuite lorsqu’ils réaliseront que nous allons nous battre.

Nous voulons envoyer un message à tous les patent trolls dans le domaine du logiciel — nous nous battrons, nous gagnerons et nous ferons reconnaître l’invalidité de votre brevet. Pour cela, nous avons besoin de votre aide. Vous pouvez aider la fondation GNOME à envoyer un message, pour que les patent trolls ne prennent jamais plus pour cible des logiciels libres, en faisant un don au fonds de défense de GNOME contre les chasseurs de brevets (GNOME Patent Troll Defense Fund). Si vous ne pouvez pas, merci de relayer ce message auprès de vos contacts sur les réseaux sociaux.

Source april.org

Posted in CercLL | Tagué: , , , , | Commentaires fermés sur L’ April appelle à soutenir la fondation GNOME dans son action contre les trolls des brevets

GNOME et KDE travaillent ensemble sur le bureau Linux

Posted by CercLL sur 4 août 2019

La fragmentation a longtemps été un problème pour le bureau Linux, mais à présent, les deux plus grandes fondations de bureau open source unissent leurs forces.

Linux pour desktop a ses fans – je l’utilise personnellement depuis plus de vingt ans – mais il n’a jamais été un favori du marché de masse. En partie, c’est parce que, comme le dit Linus Torvalds, « la fragmentation des différents fournisseurs a empêché Linux de s’imposer sur les postes de travail ». Désormais, les deux principaux rivaux sur le secteur des bureaux pour Linux, GNOME Foundation et KDE, ont convenu de travailler ensemble, ce qui constitue une avancée majeure.

GNOME et KDE s’associent pour sponsoriser le Linux App Summit (LAS) 2019 à Barcelone du 12 au 15 novembre 2019. Ce n’est pas la première fois que les deux groupes rivaux se rencontrent, mais cela fait 10 ans qu’ils n’ont pas uni leurs forces pour organiser une conférence ensemble. Les deux organisations souhaitent vivement réunir leurs communautés pour créer un écosystème d’applications qui transcende les distributions individuelles et étende le marché pour tous.

Ils espèrent qu’en travaillant ensemble à l’occasion de LAS, ils pourront stimuler la croissance du bureau Linux « en encourageant la création d’applications de qualité, en recherchant des possibilités de rétribution pour les développeurs de logiciels libres et en favorisant un marché dynamique pour le système d’exploitation Linux ».

En bonne intelligence

Neil McGovern, directeur exécutif de GNOME, a déclaré:

« LAS représente l’une des nombreuses étapes vers un écosystème de bureau florissant. En nous associant à KDE, nous montrons le désir de créer un écosystème d’applications qui montre l’importance de l’open source et des logiciels libres. La technologie et l’organisation que nous construisons pour y parvenir sont précieuses et nécessaires. »

Aleix Pol Gonzalez, vice-président de KDE eV, a confirmé:

« Au fil des années, nous avons construit d’excellentes solutions que des millions de personnes utilisent dans le monde entier. C’est en travaillant ensemble que nous avons réussi à devenir plus gros que la somme des parties. Ensemble avec GNOME, en comptant sur la collaboration de nombreuses distributions et développeurs d’applications, nous aurons l’occasion de travailler côte à côte, de partager nos perspectives et d’offrir la plateforme sur laquelle la prochaine génération de solutions sera construite. »

Paul Brown, spécialiste de la communication chez KDE, a ajouté: « La guerre des bureaux n’a plus vraiment de sens aujourd’hui. Il est plus logique de travailler ensemble et de mettre en commun nos ressources. »

C’est certainement le cas. En tout cas, Torvalds le souhaite: «Nous devrions être en mesure de disposer d’un poste de travail standardisé compatible avec les distributions». C’est peut-être la meilleure chance des vendeurs de bureaux Linux et des développeurs depuis des années de créer un seul bureau unifié qui séduira plus que les utilisateurs assidus de Linux.

Source : GNOME and KDE work together on the Linux desktop

Source : zdnet.fr

Posted in CercLL | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur GNOME et KDE travaillent ensemble sur le bureau Linux

Libre 5 : date de sortie, prix, précommande

Posted by CercLL sur 31 juillet 2019

On savait depuis février qu’il restait prévu pour 2019. Cette fois, les précommandes du smartphone Librem 5 ont démarré pour de bon. Voici les derniers détails.

Le Librem 5 sortira avant la fin du trimestre en cours. Traduction : il arrivera vraisemblablement pour la rentrée de septembre, sauf nouveau report.

On ne connaît pas encore sa date de sortie précise, mais son prix est fixé. Ce sera 649$, soit 581 € (taux du jour). Un prix élevé, mais totalement assumé. Attention : le prix ne comprend pas les taxes et les frais d’importation.

Librem 5 : caractéristiques finales

La fiche technique a été confirmée. La voici :

Écran 5.7″ IPS TFT 720×1440
Processeur i.MX8M (Quad Core) max. 1.5GHz
Mémoire 3GB
Stockage interne 32 GB eMMC
Sans-fils (Wi-Fi) 802.11abgn 2.4 Ghz / 5Ghz + Bluetooth 4
Baseband : modem Gemalto PLS8 3G/4G (1 seule carte SIM)
GPS : Teseo LIV3F GNSS
Smartcard : Lecteur avec port pour carte 2FF
Son : 1 haut-parleur, 1 prise jack
Stockage externe via microSD
Accéléromètre 9-axes IMU (gyro, accel, magnetometer)
Caméra frontale 8 MPx
Caméra principale : 13 MPx avec flash LED
Vibreur
USB Type C : USB 3.0 (données), chargement (Dual-Role Port), sortie vidéo
Batterie amovible d’une capacité de 3,500 mAh

Un smartphone crypté avec Debian et Gnome

La curiosité du Librem 5 ? Son système d’exploitation est totalement indépendant d’Android et se base sur Debian Linux, avec des communications sécurisées et chiffrées de bout en bout, SMS compris et un VPN configuré.

L’interface graphique est basée sur l’environnement GNOME, adapté au mobile. L’OS n’affiche pas a priori de compatibilité avec les applications Linux, mais choisit de mettre en avant les web apps (HTML 5). L’idée est d’isoler les applications web du navigateur pour qu’elles tournent comme de véritables applications natives, mais sans les risques associés. Quelques exemples : Youtube, Nextcloud, Instagram ou encore plusieurs banques américaines (premier marché du constructeur dans sa communication).

Une fois connecté à un écran et un clavier en USB ou sans fils, le smartphone va se transformer en station de travail Debian.

Pour en savoir plus

La page du Librem 5 sur le site officiel
Précommander le Librem5
PureOS Mobile : caractéristiques

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Libre 5 : date de sortie, prix, précommande

GNOME 3.30 « Almeria » est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

Posted by CercLL sur 7 septembre 2018

L’environnement de bureau GNOME 3.30 vient d’être annoncé. Il aura fallu six mois pour aboutir à la version finale. Considérée comme importante, elle propose de nouvelles fonctionnalités et améliorations.

Surnommé « Almeria », GNOME 3.30 met à jour ses applications natives mais également ses composants principaux tout en proposant de nouvelles fonctionnalités et améliorations. A ce sujet l’annonce précise

 » Cette version présente des améliorations de performances significatives. L’ensemble du bureau utilise désormais moins de ressources système. Vous pourrez exécuter plus d’applications à la fois sans rencontrer de problèmes de performance »

GNOME 3.30, quoi de neuf ?

 

L’un des faits marquant de cette version est le retour du mode GNOME Classic. Les icônes de bureau sont de nouveau disponible au travers d’une extension pour GNOME Shell . Elle n’est pas réservée uniquement à cette version puisque la compatibilité avec GNOME 3.28 est annoncée.

L’environnement de bureau prend en charge de l’ouverture des volumes chiffrés TrueCrypt / VeraCrypt au travers de l’utilitaire de «  Disks » et du gestionnaire Nautilus. Ce dernier assure également la prise en charge du mode TLS (Transport Layer Security) implicite pour le backend FTP.  A cela s’ajoute la possibilité de stopper les sessions de bureau et le partage d’écran via le menu système lorsque le serveur d’affichage Wayland est activé.

L’assistance Thunderbolt est désormais configurable à partir du panneau Paramètres. Le mode Avion s’améliore et l’affichage devient dynamique en fonction du matériel présent.

Le gestionnaire de machines virtuelles GNOME Boxes profite d’une prise en charge du protocole RDP (Remote Desktop Protocol) pour les systèmes Windows et l’importation de machines virtuelles au format de fichier OVA. De son côté l’assistant de création de machine virtuelle s’améliore.

L’application GNOME Games répertorie les jeux Virtual Boy dans la vue de la collection de jeux. Elle prend en charge les plates-formes Virtual Boy, Nintendo DS, Game Gear et Master System au format Flatpak. L’application « Note » est repensée avec des nouveautés dans le menu principal, un format d’affichage amélioré et une nouvelle option « Taille du texte » offrant un zoom.

Enfin il y a plein d’autres petites choses comme le support de base pour les clés SSH ED25519 et ECDSA SSH dans l’utilitaire Seahorse . Il permet la gestion des clés de chiffrement et des mots de passe.  Nous avons aussi un nouveau choix d’avatar dans l’assistant de configuration de GNOME.

GNOME 3.30.1, lancement prévu le 26 septembre prochain

Si GNOME 3.30 est disponible, il faut généralement plusieurs jours pour qu’une nouvelle version de GNOME débarque dans les dépôts officiels des distributions GNU / Linux les plus populaires.

Les paquets GNOME 3.30 devraient donc apparaitre vers la mi-septembre. Il est possible que certaines distribution préfèrent attendre la publication du premier lot de correctifs. Il prendra naissance avec la sortie de GNOME 3.30.1 prévu le 26 septembre. Le prochain rendez-vous sera fixé au 24 octobre pour la publication de GNOME 3.30.2.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur GNOME 3.30 « Almeria » est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

Ubuntu 17.10, comment mettre à niveau Ubuntu 17.04 ?

Posted by CercLL sur 24 octobre 2017

Ubuntu 17.10 est disponible en téléchargement depuis quelques heures maintenant. Canonical propose avec cette itération d’importants changements. Les actuels utilisateurs de la distribution peuvent naturellement procéder à une mise à niveau de leur version. L’opération n’est pas compliquée mais demande un peu de prudence. Explications.

Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark) a été publié avec un environnement de bureau différent par défaut. La distribution profite d’un support jusqu’en juillet 2018 ce qui est intéressant pour les utilisateurs d’Ubuntu 17.04 (Zesty Zapus). L’arrêt de sa maintenance est prévu le 13 avril 2018.

Avant de procéder à une mise à niveau, il est important de noter que cette version propose GNOME 3 comme environnement de bureau. Ceci signifie qu’il faut s’attendre à des changements même si Unity n’est pas supprimé pendant le processus de mise à jour. L’environnement reste accessible en option via l’écran de connexion.

Selon l’un des développeurs d’Ubuntu, Didier Roche aucun paquet que vous avez installé ne sera supprimé pendant le processus de mise à niveau. Par contre certaines fonctionnalités d’Unity ont été modifiées pour s’adapter à l’adoption de GNOME.

Ubuntu 17.10, mise à jour, sauvegarde et mise à niveau

Avant de procéder à une mise à niveau de votre distribution, il est conseillé de créer une sauvegarde de vos fichiers les plus importants (documents, musique, jeux, vidéos, etc.). La prudence n’est jamais inutile.

Ensuite procéder à une vérification de l’état de mise à jour d’Ubuntu 17.04 avec l’installation des derniers updates disponibles. Une fois tout ceci accompli pour lancer la mise à niveau vers Ubuntu 17.10, il faut se rendre dans le terminal afin d’exécuter la ligne de commande suivante

update-manager –c

Elle devrait permettre l’apparition de l’outil de mise à jour logicielle informant qu’Ubuntu 17 .10 est disponible. Il suffit alors de sélectionner « Mettre à jour » et suivre les différentes instructions à l’écran. À la fin du processus de mise à niveau, un redémarrage du PC sera nécessaire. Il va permettre la mise en place de tous les changements.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu 17.10, comment mettre à niveau Ubuntu 17.04 ?

Ubuntu 17.10 est disponible, bilan sur les nouveautés et liens

Posted by CercLL sur 24 octobre 2017

Canonical vient d’annoncer officiellement, la disponibilité de sa distribution Ubuntu 17.10. Baptisée Artful Aardvark, elle apporte des modifications majeures à son environnement de bureau.  Bilan.

Nous vous en parlions hier et Canonicial vient de l’officialiser. Ubuntu 17.10 est désormais disponible en téléchargement. Ce système d’exploitation Linux propose en environnement de bureau capable de répondre à tous les besoins classiques de l’utilisation d’un PC. Il s’accompagne d’un ensemble d’application répondant à différents usages.

Cette itération marque une évolution majeure. Fruit de six mois de développement, elle adopte un environnement de bureau GNOME 3, délaissant ainsi 7 ans d’exploitation d’Unity.

Ubuntu 17.10,, bienvenue à GNOME 3

Par défaut GNOME 3.26.1 est proposé tandis que le serveur d’affichage est désormais Wayland si cela est possible. X.Org devient une sorte de rustine de secours si des problèmes ou des incompatibilités sont rencontrées. Ceci concerne principalement les soucis de non prise en charge de certaines solutions graphiques. Dans ce cas, il suffit seulement de choisir une session « Ubuntu on Xorg » depuis l’écran de connexion. Ce dernier profite du  GDM (GNOME Display Manager) de GNOME avec VT1 au lieu de VT7.

Les habitués de la distribution vont rapidement se rendre compte d’un retour en arrière avec des boutons de contrôles des fenêtres désormais à droite. Bien que ce détail peut paraitre anecdotique, il s’agit d’un changement qui demande un petit temps d’adaptation surtout si vous utilisez Ubuntu 17.04 (Zesty Zapus) ou Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus).

buntu 17.10 apporte également des modifications. Caribou de GNOME est par exemple proposé en lieu et place d’Onboard comme clavier virtuel par défaut. A cela s’ajoute une mise à jour de toutes les applications par défaut vers leurs dernières versions, y compris le gestionnaire de fichiers Nautilus. LibreOffice 5.4 est proposée comme la suite bureautique par défaut, et le lecteur de musique Rhythmbox exploite une autre interface utilisateur.

EN parallèle le journal système s’appuie sur les journaux de GNOME et le support d’impression sans pilote augmente sa compatibilité. Il prend en charge les périphériques Wi-Fi Direct et Mopria en plus des imprimantes IPP Everywhere et Apple AirPrint.

Noyau Linux 4.13 et pas d’ISO 32-bit

Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark) fonctionne grâce au noyau Linux 4.13.  Nous retrouvons Python 3.6 tandis que GCC 7 est compilateur par défaut. Les joueurs profitent de la librairie graphique Mesa 17.2.

Enfin, Ubuntu 17.10 est la première version de la distribution à ne plus proposer d’images d’installation 32-bit.  Les utilisateurs d’Ubuntu 16.04 LTS ou Ubuntu 17.04 peuvent désormais mettre à niveau leur distribution. Ubuntu 17.10 n’est pas une version LTS. Son support officiel ne dure que neuf mois soit jusqu’en juillet 2018.

Source ginjfo.com

 

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu 17.10 est disponible, bilan sur les nouveautés et liens

 
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :