CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

  • Visioconférence

  • Languages Disponibles

  • Richard Stallman

  • Le Logiciel Libre

  • Priorité au Logiciel Libre!

  • L’ Agenda du Libre région PACA

  • Mobilizon Chapril

  • Chapril Mumble

  • Articles récents

  • Le Manchot

  • Écoutez

  • Lsdm liste des Gulls

  • Toolinux

  • Mastodon CercLL

  • Méta

  • créer un sondage

  • Un éditeur de texte collaboratif en ligne libre

  • Communication collaborative

  • Framatalk Visioconférence

  • Herbergement d’images

  • Ordinateur recyclé sous Debian

  • Nombres de visites sur ce site

    • 84 904 Visites
  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 223 autres abonnés

  • RSS CERCLL

  • Archives

Posts Tagged ‘Intel’

Linux 5.11 est sorti avec les améliorations d’AMD et d’Intel

Posted by CercLL sur 16 février 2021

Linus Torvalds annonce la sortie de la version 5.11 du noyau Linux avec de nombreuses mises à jour de support pour le matériel Intel, AMD et Arm.

Le créateur de Linux, Linus Torvalds, a annoncé la disponibilité de la version 5.11 du noyau Linux, marquant la première version stable du noyau pour 2021.

La version est arrivée dimanche, le jour de la Saint-Valentin, avec seulement quelques changements par rapport à la version précédente. En cours de développement avant décembre, elle prend en charge les Intel Software Guard Extensions (SGX), un environnement d’exécution fiable et isolé du matériel pour les applications permettant de stocker et de traiter des secrets dans des enclaves.

Comme le souligne le site d’information Phoronix sur Linux, le support SGX dans le noyau Linux a pris des années pour être réalisé. Linux 5.11 apporte également de meilleures performances d’AMD et une meilleure gestion de l’énergie pour les processeurs basés sur Zen d’AMD, grâce aux correctifs des ingénieurs de Google.

Linus Torvalds se dit satisfait

Linus Torvalds semble satisfait de cette version stable car il n’y a pas eu de problèmes majeurs depuis la RC7. « En fait, c’est un ensemble d’engagements plus petits que la moyenne de rc7, ce qui me rend heureux. Et j’ai déjà plusieurs demandes d’extraction en attente pour la suite, donc nous sommes tous prêts pour que la fenêtre de fusion commence », a commenté Linus Torvalds pendant le week-end.

« Mais en attendant – et oui, je sais que c’est la Saint-Valentin ici aux Etats-Unis – peut-être donner à cette version un bon test avant de retourner jouer avec les noyaux de développement. D’accord ? »

Linux 5.11 apporte également une prise en charge supplémentaire des dispositifs d’Arm, y compris une prise en charge plus large pour divers Chromebook.

Source : znet.com

 

Posted in CercLL | Tagué: , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Linux 5.11 est sorti avec les améliorations d’AMD et d’Intel

Linus Torvalds débranche Itanium du kernel Linux

Posted by CercLL sur 3 février 2021

Face à l’abandon de la plateforme Itanium par HPE et Intel, Linus Torvalds a décidé de mettre fin à son support dans le kernel Linux.

L’affaire des puces Itanium va connaître un énième soubresaut et c’est du côté du noyau Linux que cela se passe. Linus Torvalds a indiqué dans un message, « HPE n’accepte plus de commandes pour du nouveau matériel Itanium et Intel a cessé d’accepter les commandes il y a un an.

Pourtant, Intel continue officiellement d’expédier des puces jusqu’au 29 juillet 2021. Il est peu probable que de telles commandes existent réellement. » et de conclure son propos par un lapidaire : « C’est mort, Jim ». En conséquence, le patron du noyau Linux propose de ne plus supporter les puces Intel Itanium en poussant un patch considérant la technologie comme orpheline.

L’histoire de l’architecture IA-64 – nom de code Merced – développée conjointement par Intel et HP avec un zeste d’Alpha a débuté dans les années 2000 avec pour ambition de remplacer les PA-Risc et concurrencer les PowerPC d’IBM et les Sparc de Sun. Connues sous le nom d’Itanium, ces puces étaient intégrées dans les serveurs HP Integrity (Tandem NonStop Himalaya à l’origine).

La première puce est sortie en 2001, mais les performances étaient décevantes par rapport à l’architecture x86-64 poussée tout d’abord par AMD et, avec retard, par Intel.

Un abandon progressif

Itanium a bénéficié du soutien de HP jusqu’à la sortie en 2017 de la puce 9700, « Kittson », mais la plateforme était déjà moribonde depuis plusieurs années avec la désaffection des éditeurs Microsoft (2010 avec la fin du support de Windows Server) et Oracle (2011 avec la fin du portage de sa base de données).

En lançant l’Itanium 9700, Intel avait indiqué que cette série « serait la dernière des puces Itanium » et orientait les clients vers des systèmes basés sur des Xeon.

En février 2019, la firme de Santa Clara a annoncé que la dernière livraison d’Itanium aurait lieu en juillet 2021. Sur la partie OS, la dernière version de Windows à prendre en charge Itanium était Windows Server 2008 R2, mais ceux qui possèdent des systèmes Itanium pourront continuer à bénéficier d’un support Unix via HP-UX 11 jusqu’au 31 décembre 2025.

Source lemondeinformatique.fr

Posted in CercLL | Tagué: , , , , , , , | Commentaires fermés sur Linus Torvalds débranche Itanium du kernel Linux

Quels développeurs et entreprises ont le plus contribué au noyau Linux 5.10 ?

Posted by CercLL sur 7 janvier 2021

Intel n’est plus le plus gros employeur contributeur aux modifications du noyau Linux, selon les dernières statistiques publiées par LWN. Huawei a pris la tête. Les développeurs les plus actifs sont Krzysztof Kozlowski et Sudeep Dutt, mais un Français a rejoint le top 3, Corentin Labbe. Voici les détails.

Cela faisait plusieurs années qu’Intel dominait le classement des plus grands contributeurs aux changements opérés dans le code du noyau Linux. Le dernier rapport publié par LWN le 14 décembre indique que Huawei mène désormais le bal, avec 1.434 modifications (« changesets ») au code (8,9%) contre 1.297 (8%) pour Intel. Les suivants sont « Inconnu » (1.075), puis Red Hat (915), Google (848), AMD (698), Linaro (670), Samsung (570) et IBM (521).

L’affiche est légèrement différente si on observe le nombre de lignes modifiées dans le noyau Linux (« line changes ») : Intel conserve la première place avec 96.976 lignes, soit 12,6%, loin devant Huawei et 41.049 lignes modifiées. Le 3e plus gros contributeur reste « Inconnu », 40.948, devant Google (39.160), NXP, Red Hat, Code Aurora Forum, Linaro et, cette fois, Facebook.

Au-delà des entreprises, il y a des hommes et des femmes. Les trois plus gros développeurs contributeurs sont Krzysztof Kozlowski (491 soit 3.0%), Mauro Carvalho Chehab (378 soit 2.3%) et Christoph Hellwig (265 soit 1.6%). Au niveau des lignes modifiées, Sudeep Dutt affiche rien moins que 26.779 contributions, devant (une nouvelle fois) Mauro Carvalho Chehab avec 22.741 apports et le Français Corentin Labbe (19.091, tout de même).

Sans entrer dans tous les détails, Krzysztof Kozlowski a effectué des nettoyages et des petites améliorations dans tous les sous-systèmes ARM, à un rythme de près de huit par jour. Sudeep Dutt a lui contribué à un seul correctif à 5.10, mais ce correctif a supprimé les pilotes pour les périphériques Intel MIC.

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Quels développeurs et entreprises ont le plus contribué au noyau Linux 5.10 ?

 
%d blogueurs aiment cette page :