CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

  • Visioconférence

  • Languages Disponibles

  • Richard Stallman

  • Le Logiciel Libre

  • Priorité au Logiciel Libre!

  • L’ Agenda du Libre région PACA

  • Mobilizon Chapril

  • Chapril Mumble

  • Articles récents

  • Le Manchot

  • Écoutez

  • Lsdm liste des Gulls

  • Toolinux

  • Mastodon CercLL

  • Méta

  • créer un sondage

  • Un éditeur de texte collaboratif en ligne libre

  • Communication collaborative

  • Framatalk Visioconférence

  • Herbergement d’images

  • Ordinateur recyclé sous Debian

  • Nombres de visites sur ce site

    • 84 410 Visites
  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 223 autres abonnés

  • RSS CERCLL

  • Archives

Posts Tagged ‘Mac’

Linux sur Mac et MacBook M1 d’Apple grâce au projet Asahi

Posted by CercLL sur 11 janvier 2021

Grâce à un financement participatif, un développeur a lancé le projet Asahi. Il vise à porter Linux sur les récents ordinateurs portables d’Apple équipés de la puce M1 sous ARM. Linus Torvalds avait fait part de son intérêt pour une telle avancée.

 

Une dose de crowfunding, une marque d’intérêt du papa de Linux, il n’en fallait pas plus pour un développeur, Hector Martin alias Marcan. Il vient officiellement de lancer le projet Asahi qui vise à faire tourner Linux sur les Mac et MacBook d’Apple équipés de la puce M1 basée sur ARM. « L’objectif est qu’il ne s’agisse plus d’une simple démo technique, mais d’un système d’exploitation qui fonctionne au quotidien », précise-t-il. Tout en ajoutant, que s’il est facile de faire fonctionner Linix, mais « il est difficile de le faire tourner correctement ».

Parmi les difficultés à résoudre, il y a le codage d’un pilote pour le « GPU Apple entièrement personnalisé » ou des points délicats comme la gestion de l’énergie. Le développeur va d’abord s’atteler au Mac Mini M1 et a expliqué que Asahi Linux serait éventuellement un remix d’Arch Linux ARM. Cette distribution se définit comme « destinée à des utilisateurs compétents de GNU/Linux, ou toute personne ayant une attitude de bidouilleur et prête à lire la documentation et à résoudre ses propres problèmes ». Tout un programme !

Exaucer les vœux de Linus Torvalds

Hector Martin n’est pas un novice en la matière. Ses projets comprennent le portage de Linux sur la PlayStation 4 de Sony, un bootloader pour la PS3 et des logiciels open source non officiels pour la Nintendo Wii. Pour le projet Asahi, il est passé par le financement participatif via la plateforme Patreon et GitHub et a réussi à atteindre 80% de son objectif de 4000 dollars mensuel. Cette somme est suffisante pour rendre le projet viable, selon lui. Des sponsors lui ont fourni du matériel Mac.

Sur le nom du projet, il précise qu’« il vient du nom japonais de la pomme McIntosh, 旭 (Asahi) ». Hector Martin ne craint pas le verrouillage des terminaux Apple, « il permet de démarrer des noyaux non signés/personnalisés sur les Macs M1 sans jailbreak ». Preuve que la firme de Cupertino n’a pas l’intention de verrouiller son OS. Dans ces travaux, le développeur résidant au Japon pourrait être soutenu par Linus Torvalds. Le gardien du noyau Linux avait déclaré l’année dernière qu’il accueillerait favorablement Linux sur les récents terminaux Apple. « J’aimerais en avoir un, s’il n’y avait que Linux…J’attends depuis longtemps un portable ARM qui peut faire tourner Linux. Le dernier Air serait presque parfait, sauf l’OS. Je n’ai pas le temps de bricoler, ni l’envie de me battre contre des entreprises qui ne veulent pas m’aider ». A voir si le projet Asahi exauce son vœu, même si la balle est surtout dans le camp d’Apple en ouvrant un peu plus son écosystème.

Source lemondeinformatique.fr

Posted in CercLL | Tagué: , , , , , | Commentaires fermés sur Linux sur Mac et MacBook M1 d’Apple grâce au projet Asahi

Linus Torvalds veut un Mac ARM sous Linux

Posted by CercLL sur 24 novembre 2020

 

La nouvelle puce ARM d’Apple ne semble laisser personne indifférent. Et pour cause, les premiers retours sont particulièrement positifs, notamment en ce qui concerne les résultats des tests de performances. Du côté de Linux, on s’imagine même l’utiliser pour exécuter le kernel.

Linus Torvalds, créateur du noyau Linux dès 1994, a en effet récemment salué les efforts opérés par Apple sur sa puce M1. Il ne cache d’ailleurs pas qu’il aimerait bien exécuter une distribution GNU/Linux sur l’un des nouveaux MacBook récemment présentés.

Un adepte des MacBook

Récemment interrogé, sur forum Real Work Tech, au sujet des ordinateurs portables d’Apple, Linux Torvalds a expliqué : « J’adorerais vraiment en avoir un, s’il y avait Linux dessus. J’ai plutôt de bons souvenirs du MacBook Air 11 » . Avant d’ajouter qu’Apple a toutefois fait en sorte qu’on ne puisse pas y exécuter facilement Linux.

Dans un autre fil de discussion, Linus Torvalds réagit aux premiers tests de performances effectués sur le nouveau Mac Mini disposant de la puce M1. Il affirme alors : « ça a l’air vraiment bien. Je suis réellement impressionné par l’efficacité de Rosetta 2. Bien plus que je ne le pensais ».

Rappelons que Rosetta 2 permet d’exécuter, sur les nouveaux Mac ARM, les applications x86-64 initialement conçues pour les Mac dotés d’un processeur Intel.

Linus Torvald rêve d’un Mac sous Linux sans bidouille

À 51 ans, Linus Torvalds serait-il las de bidouiller ses machines ? En tout cas, si l’adepte des MacBook aimerait bien une machine fonctionnant sous Linux, il n’est pas près à mettre les mains dans les entrailles de la bête.

« Cela fait longtemps que je veux un ordinateur portable ARM pouvant exécuter Linux. Le nouveau Air serait presque parfait, mis à part l’OS. Et je n’ai pas le temps de le bidouiller, ni l’envie de me battre avec des sociétés qui ne veulent pas aider ».

Clairement, il n’est pas dans les intentions d’Apple de permettre aux développeurs Linux d’utiliser ses nouvelles machines. Toutefois les propos de Linus Torvalds sonneraient presque comme un appel à la communauté pour voir ce qu’il est possible de faire sur ces MacBook.

Source clubic.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , , | Commentaires fermés sur Linus Torvalds veut un Mac ARM sous Linux

Faites tourner le Mac de 1984 sous Linux

Posted by CercLL sur 25 janvier 2019

Le Mac a 35 ans cette année. L’occasion pour un hacker, Josh Juran, de créer un émulateur qui devrait faire un malheur et arrive sous Linux. Il ranime les premières applications compiliées à l’époque sans CD.

Josh Juran lance son émulateur « Advanced Mac Substitute » (AMS) avec pour promesse de faire tourner les anciennes applications Mac compilées pour la série 68000 Motorola. Il est ainsi désormais possible de revivre l’expérience des premiers Mac grâce à une application multi-plateforme, d’Android à Windows en passant par Linux et… macOS X.

Attention, quelques subtilités se glissent dans la note explicative (car tout n’est pas franchement stable à ce stade) : macOS est supporté jusqu’à la version 10.2 et le clavier n’est pas encore compatible sur l’édition Linux. Cela dit, le travail continue.

L’idée est de faire tourner des applications sans devoir passer par des CD d’installation, souvent indispensables pour d’autres émulateurs du même type (car non, ce n’est pas vraiment une première, mais plutôt un symbole).

Site web officiel
Sur Github

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Faites tourner le Mac de 1984 sous Linux

Il n’est plus possible d’installer Linux sur un Mac et voici pourquoi

Posted by CercLL sur 7 novembre 2018

En avril 2012, Linus Torvalds déclarait sa flamme pour son Macbook Air… équippé de Linux. Pas sûr que cette recommandation reste valable avec la nouvelle politique d’Apple : il n’est plus possible à l’heure actuelle d’installer Linux (ou n’importe quel autre OS hors Bootcamp).

En cause ? Secure Boot et la puce de sécurité T2, qui gère des éléments comme les contrôleurs SSD et TouchID (reconnaissance biométrique). Cette puce est intégrée aux nouveaux Macbook Air Retina, Mac Mini et aux Macbook Pro de 2018.

Dans les éléments de documentation les plus récents (octobre 2018), Apple explique qu’il est certes possible de désactiver le Secure Boot (c’est déjà le cas avec Windows et l’UEFI), mais cette opération ne coupe pas pour autant la puce T2. Pour Windows 10, Bootcamp est là. Pour Linux, c’est non. En tout cas dans l’état actuel de la politique sécuritaire d’Apple.

Solution ? Il faudra contourner l’interdiction et certains hackers semble déjà sur la balle, car il est peu probable qu’en dehors d’une décision de justice, Apple change d’avis à court terme. Reste à voir ce qu’en pense Linus Torvalds, six ans après cette déclaration.

Source : Forbes

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Il n’est plus possible d’installer Linux sur un Mac et voici pourquoi

 
%d blogueurs aiment cette page :