CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

  • Languages Disponibles

  • Le Logiciel Libre

  • Priorité au Logiciel Libre

  • L’ Agenda du Libre région PACA

  • Articles récents

  • Écoutez

  • EricBlog

  • Toolinux

  • Le Manchot

  • Méta

  • Priorité au Logiciel Libre!

  • créer un sondage

  • Un éditeur de texte collaboratif en ligne libre

  • Communication collaborative

  • Framalistes Environnement de listes de diffusion

  • Framatalk Visioconférence

  • Herbergement d’images

  • Suivez nous sur Diaspora

  • Ordinateur recyclé sous Debian

  • Nombres de visites sur ce site

    • 54 987 Visites
  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 21 autres abonnés

  • RSS CERCLL

  • Archives

Posts Tagged ‘Navigateur’

Firefox prévoit lui aussi de supporter WebP en 2019

Posted by CercLL sur 8 octobre 2018

Quelques jours après Edge, Firefox confirme à son tour être en train de travailler à l’implémentation du support du format WebP. Ce format d’image développé par Google vise à proposer des images plus légères pour le web. Safari reste est aujourd’hui le dernier navigateur à ne pas supporter ce format.

WebP était pour beaucoup un format mort et enterré. Ce format d’image développé par Google vise à proposer des images allégées et destinées à s’afficher facilement sur les différents navigateurs Web. Mais WebP peinait à s’imposer auprès de l’écosystème des navigateurs : Chrome supportait évidemment le format, mais Firefox, Edge et Safari n’avaient pas implémenté le support de ce format. Firefox avait expérimenté cette technologie en 2016, mais le support n’avait finalement pas été implémenté au sein du navigateur.

 

Tout a pourtant changé cette semaine. Les équipes de développement d’Edge ont ainsi annoncé par surprise le support du format WebP au sein du navigateur la semaine dernière. Deux jours plus tard, les porte-parole de Firefox confirmaient aux journalistes de CNet.com que Firefox avait repris ses travaux sur WebP. Le format d’image de Google devrait être pris en charge par le navigateur de la fondation Mozilla à partir du premier semestre de 2019, ont-ils également indiqué. Le support de ce format sera assuré sur les versions de Firefox utilisant le moteur Gecko, ce qui exclut donc pour l’instant WebP de la version iOS de Firefox, qui utilise WebKit.

Le support de WebP par les navigateurs est la clef de la survie de ce format d’image, spécifiquement pensé pour le web. Avec les récentes annonces d’Edge et Firefox, Safari est donc aujourd’hui le seul navigateur à ne pas avoir annoncé son intention de supporter les images WebP. Le navigateur d’Apple avait testé le format de Google en 2013, mais n’avait pas choisi de poursuivre ses tests. Le revirement soudain d’Edge et de Firefox pourrait pousser Safari à s’aligner sur la concurrence. En attendant, les annonces successives sont une bonne nouvelle pour l’avenir de ce format.

Source zdnet.fr

Publicités

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Firefox Reality veut poser les bases du web en réalité virtuelle

Posted by CercLL sur 19 septembre 2018

Mozilla a présenté une première version de son navigateur Firefox Reality, un navigateur spécifiquement pensé pour fonctionner avec les casques de réalité virtuelle. L’interface a été pensée afin de s’adapter aux spécificités du médium.

Au mois d’avril, Mozilla avait annoncé être en train de travailler au développement d’un navigateur spécialement pensé pour les casques de réalité virtuelle. Une première version de celui-ci est maintenant disponible, sous le nom de Firefox Reality. Celui-ci peut être téléchargé sur les différents magasins d’application VR : Viveport, Oculus et DayDream App Store.

Développer un navigateur web conçu pour la réalité virtuelle demande une approche dédiée selon Mozilla, qui explique que Firefox Reality a été conçu dès le début avec la réalité virtuelle comme objectif. Il ne s’agit donc pas ici de simplement porter le navigateur traditionnel de Mozilla sur un environnement VR, mais bien de l’adapter afin de répondre aux problématiques spécifiques à cette technologie.

Sur son post de blog, Andre Vrignaud, à la tête du département VR de Mozilla, explique ainsi que ce navigateur les a poussés « à tout repenser, des interfaces de navigation à la saisie de texte en passant par les moteurs de recherche. » Firefox Reality conserve des fonctions de saisie « traditionnelle » au clavier, mais préfère ainsi mettre l’accent sur l’intégration de commandes vocales, qui pourront être activées via le micro installé dans le casque. Firefox Reality est conçu pour passer sans accroc d’un contenu web « classique » en 2D à une expérience 3D.

Le navigateur de Mozilla est bien évidemment entièrement open source et Mozilla invite les développeurs à se pencher sur le fonctionnement du système et à remonter les éventuels bugs sur la page dédiée. La fondation promet que la version 1.1 du navigateur arrivera « prochainement » et que de nouvelles fonctionnalités seront progressivement ajoutées au navigateur.

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox Reality veut poser les bases du web en réalité virtuelle

Tor fait peau neuve sur Android

Posted by CercLL sur 12 septembre 2018

Le navigateur Tor annonce l’arrivée d’un nouveau navigateur à destination des téléphones Android. Celui-ci permettra de naviguer sur le réseau en oignon directement depuis son téléphone Android. L’application est pour l’instant en beta.

Le projet était dans les cartons depuis un certain temps, mais il commence maintenant à pointer le bout de son nez. Les développeurs du Projet Tor annoncent avoir mis à la disposition des utilisateurs une version Android de leur navigateur. C’est la première fois que le projet Tor annonce une version officielle d’un navigateur à destination des smartphones Android. Son navigateur officiel n’était pour l’instant disponible que pour les utilisateurs desktop et ceux qui souhaitaient bénéficier de l’anonymat conféré par la technologie Tor devaient passer par des alternatives non officielles tels qu’Orfox.

Pour l’instant proposé à titre purement expérimental, Tor Browser for Android nécessite l’installation du proxy Orbot, un proxy qui permet de router la totalité du trafic de l’utilisateur à travers le réseau Tor. À terme néanmoins, la version stable du projet devrait permettre de se passer entièrement de la béquille Orbot et fonctionner de manière purement stand alone.

Tor Browser for Android est présenté comme un navigateur sécurisé qui permet à l’utilisateur de se protéger de la surveillance sur le web en profitant des nombreuses fonctionnalités offertes par Tor : le routage en oignon, principe fondateur du fonctionnement de Tor, garantit ainsi que l’utilisateur ne peut être identifié par le site qu’il consulte. De la même manière, ce navigateur permettra d’accéder aux « services cachés » hébergés en ligne et dont la localisation exacte du serveur est volontairement dissimulée par les administrateurs.

Ce n’est pas la première fois que Tor est accessible sur Android : l’utilisation du Proxy Orbot permettait déjà de disposer de ces fonctionnalités sur son téléphone, et une version du navigateur Firefox baptisée Orfox proposait déjà un navigateur permettant d’accéder au réseau. C’est néanmoins la première application officielle proposée par les développeurs du Tor Project.

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Tor fait peau neuve sur Android

Firefox 62 : des modifications à la marge

Posted by CercLL sur 7 septembre 2018

Cette nouvelle mouture du Panda roux s’attache notamment à renforcer l’ergonomie des outils de pistage contre le tracking.

Dominé par Chrome, Firefox doit également subir actuellement le coup de projecteur des médias sur le navigateur de Google qui fête ses 10 ans avec une nouvelle interface. Difficile alors d’exister. Et ce n’est pas la disponibilité de la version 62 finale qui va changer grand chose.

Cette mise à jour est en effet mineure et apporte peu de changements pour l’utilisateur. On peut citer une meilleure ergonomie des outils de pistage contre le tracking désormais directement accessibles dans le menu ou encore la possibilité d’afficher 4 lignes de sites les plus visités sur la page d’accueil d’un nouvel onglet. On remarque également une nouvelle boîte de dialogue pour les marque-pages.

Côté développeur, Mozilla annonce l’ajout du support pour les polices de caractères variables (Variable Fonts). Et la traditionnelle correction de bugs.

Rappelons que la grande innovation dans le navigateur a été introduite dans la version 57 avec le moteur Quantum plus performant dans l’exploitation des processeurs multicœurs. La compilation en continu et le nouveau compilateur ont ainsi permis à Firefox 58 de compiler le code plus rapidement que le réseau peut livrer des paquets, supprimant ainsi le goulet d’étranglement principal des téléchargements de pages nécessitant le téléchargement de beaucoup de JavaScript.

La prochaine grande étape (Firefox 65 en janvier prochain) devrait couvrir la problématique de la publicité. Mozilla a annoncé qu’elle allait introduire un blocage par défaut du pistage d’un site à l’autre. “Afin de donner aux utilisateurs cette expérience de navigation privée, Firefox supprimera les cookies et bloquera les accès de stockage des contenus de pistage tiers.

Dans son communiqué, la Fondation Mozilla indique qu’elle teste également le blocage des traqueurs tiers qui ralentissent le chargement des sites web. En cas de succès, cette fonction sera ajoutée à Firefox 63. “Il ne s’agit pas seulement de protéger les utilisateurs, il s’agit de leur donner une voix. Certains sites continueront de vouloir récupérer des données en échange de contenu. En revanche, ils devront maintenant le demander”, affirme Mozilla.

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox 62 : des modifications à la marge

Firefox 62 débarque avec des améliorations, bilan

Posted by CercLL sur 6 septembre 2018

Mozilla vient de publier une nouvelle version de son navigateur, Firefox 62. L’application s’enrichit avec de nouvelles fonctionnalités. Elle bénéficie également d’optimisations.

Firefox 62 est désormais disponible en téléchargement. De l’attente est peut-être nécessaire pour exploiter le module de mise à jour intégré. Mozilla a procédé à des changements sur ses serveurs. Il est possible que quelques heures soient nécessaires avant que le service retrouve son fonctionnement normalement.  Firefox 62 est par contre disponible en lien direct.

Firefox 62, quoi de neuf ?

Mozilla propose pas mal de chose. Des améliorations sont apportées à la synchronisation. Elles permettent en mode déconnexion de supprimer des données telles que les signets, l’historique, les mots de passe, les cookies et le cache.

Navigateur Firtefox 62 de Mozilla

Le menu « hamburger » s’enrichit d’options permettant d’activer et de désactiver la protection du suivi. De son côté Developer Tools possède son propre panneau de règles. Le navigateur dispose désormais d’un écran de configuration amélioré pour les nouveaux onglets. Il devient possible d’afficher différentes données selon ses envies et de sélectionner le nombre de lignes à afficher.

Mozilla ajoute une option assez utile. Elle propose d’effacer les données issues d’un site. Positionnée à côté de la barre d’adresse, elle supprime des données pour le site Web chargé dans l’onglet en cours d’utilisation.

A tout ceci s’ajoute plusieurs autres petites améliorations et des corrections de bugs. Le navigateur est disponible sous Windows, sous Linux ou encore sous MacOS.

Firefox 62 – FTP Mozilla

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox 62 débarque avec des améliorations, bilan

Firefox 65 bloquera par défaut le pistage publicitaire

Posted by CercLL sur 31 août 2018

La Fondation Mozilla annonce que la future version de son navigateur Firefox qui sera disponible à partir de janvier 2019 empêchera par défaut le fonctionnement des traqueurs qui épient les habitudes internautes pour mieux cibler les publicités affichées sur les pages web.

Mozilla durcit son combat contre les mouchards publicitaires. La Fondation qui édite le navigateur Firefox vient d’annoncer qu’elle allait introduire un blocage par défaut du pistage d’un site à l’autre. “Afin de donner aux utilisateurs cette expérience de navigation privée, Firefox supprimera les cookies et bloquera les accès de stockage des contenus de pistage tiers.” Cette fonctionnalité sera introduite dans Firefox 65 dont la version stable arrivera en janvier prochain. Les plus impatients peuvent la découvrir dès à présent dans la version Nightly puis la version bêta prévue pour septembre.

Dans son communiqué, la Fondation Mozilla indique qu’elle teste également le blocage des traqueurs tiers qui ralentissent le chargement des sites web. En cas de succès, cette fonction sera ajoutée à Firefox 63. “Il ne s’agit pas seulement de protéger les utilisateurs, il s’agit de leur donner une voix. Certains sites continueront de vouloir récupérer des données en échange de contenu. En revanche, ils devront maintenant le demander”, affirme Mozilla. (Eureka Presse).

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox 65 bloquera par défaut le pistage publicitaire

Firefox Public Data Report : Mozilla joue cartes sur table

Posted by CercLL sur 29 août 2018

Mozilla lance aujourd’hui un nouveau service baptisé Firefox Public Data Report. Celui-ci vise à présenter la synthèse des chiffres collectés par Firefox dans le cadre de ses programmes de télémétrie.

Cela n’est pas vraiment passé comme une lettre à la poste, mais le tournant est acté : Firefox, comme le reste des navigateurs concurrents, collecte maintenant des données de télémétrie afin de mieux comprendre le comportement de ses utilisateurs. L’annonce n’avait pas forcément réjoui ses utilisateurs, traditionnellement très attachés à la protection des données, mais Firefox avait finalement choisi d’activer par défaut certaines fonctionnalités de collecte des données.

Mais Mozilla a bien compris que le sujet était sensible et la fondation entend jouer la carte de la transparence afin de rassurer ses utilisateurs sur les données qui sont collectées. Dans cette optique, la fondation annonce le lancement du site Firefox Public Data Report, qui entend compiler et présenter aux utilisateurs les données qui sont collectées par Firefox et l’utilisation qui en est faite.

« Nous avions deux objectifs principaux avec ce programme » explique Rebecca Weiss, directrice du département data science chez Mozilla « d’une part, nous cherchons à apporter plus de transparence sur la collecte de donnée en présentant les données que nous collectons, de manière anonymisée et agrégée. D’autre part, nous souhaitons offrir une perspective intéressante sur les usages et le web de notre point de vue en tant que navigateur. »

Firefox Public Data report se présente donc sous la forme d’un site web accessible à cette adresse. Les données compilées par Mozilla sont divisées en trois onglets, montrant différents aspects : « User Activity » offre un aperçu des statistiques d’utilisation de Firefox. C’est dans cette section que Mozilla affichera par exemple son nombre d’utilisateurs actifs (à l’année et au mois) ou encore des statistiques sur l’application des mises à jour du navigateur par sa base utilisateur. L’onglet « User behaviour » s’intéresse plus spécifiquement à ce que font les utilisateurs de Firefox au quotidien, en affichant par exemple un top 10 des extensions de navigateur les plus installées ou l’adoption des fonctionnalités de tracking par la communauté. Enfin, la dernière section baptisée Hardware across the web compile les données matérielles des utilisateurs de Firefox : utile pour connaître les configurations les plus utilisées par les utilisateurs de Firefox.

Faire comme les autres, mais en mieux ?

Ces données seront remises à jour une fois par semaine et permettront de suivre assez finement l’évolution de Firefox. Mais ce rapport est aussi l’occasion pour Mozilla de faire preuve de transparence à l’égard de sa communauté « La méthodologie que nous utilisons pour traiter ces données est détaillée sur le site et l’ensemble des logiciels que nous utilisons pour traiter et anonymiser les données est proposé en source ouverte via des répertoires Github » précise Rebecca Weiss.

Mozilla donne des chiffres et tendances sur l’utilisation des extensions de navigateur. Et la fondation remarque que les français sont parmi les plus friands de bloqueurs de publicité. 

Mozilla tente de se refaire une place sur le marché des navigateurs et a opéré d’importants changements dans sa philosophie afin de rester dans la course face à la concurrence de Google Chrome. Pour Mozilla, le changement de philosophie n’a pas été évident « Quand je suis arrivé chez Mozilla il y a quatre ans, il n’y avait pas de département consacré à l’étude des données. C’était un sujet qui n’était traditionnellement pas abordé chez Mozilla, parce que le navigateur souhaitait se démarquer de la dynamique concurrente qui consiste à espionner en permanence le comportement des utilisateurs » explique Rebecca Weiss.

Mais rapidement, les développeurs du navigateur open source font face à des problèmes très concrets : « On s’est rendu compte que l’on perdait des utilisateurs, mais qu’on était incapable de dire pourquoi. » Mozilla s’est donc résolu à revoir ses pratiques et à se doter d’un véritable service dédié à l’étude des données de télémétrie afin de mieux diagnostiquer les problèmes de son navigateur, mais souhaite toujours se distinguer via une approche transparente.

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox Public Data Report : Mozilla joue cartes sur table

Extensions : Firefox fait le ménage sur son portail

Posted by CercLL sur 23 août 2018

Mozilla annonce son intention de se débarrasser des extensions XUL présentes sur son portail dédiées aux extensions pour son navigateur. Celles-ci ne sont plus supportées par les dernières versions de Firefox mais Mozilla continuait de les proposer sur son portail.

Si vous utilisez la dernière version de Firefox, alors les extensions XUL (XML-based User interface Language) sont pour vous de l’histoire ancienne. Profitant de la remise à neuf de son navigateur, Mozilla a orchestré le passage à un nouveau modèle d’extensions basé sur la technologie Webextensions, abandonnant le support des précédentes extensions basées sur XML. Mais sur son portail dédié aux extensions, Mozilla continuait de proposer ses anciennes extensions, bien que celles-ci ne soient plus supportées par les dernières versions du navigateur.

En effet, Mozilla considérait que le support de ces extensions devait continuer pour ne pas perturber l’expérience des utilisateurs qui ont recours aux versions Extended support de Firefox. Ces versions sont destinées à ceux qui ne peuvent ou ne souhaitent pas suivre le rythme des mises à jour de Firefox : la dernière version Extended support publié est la version 60, mais la version précédente dont le support était toujours assuré était la version 52, qui ne bénéficiait donc pas des mises à jour nécessaires pour faire fonctionner les nouvelles extensions et devait toujours compter sur les extensions XML.

Mais la fin du support étendu de la version 52 approche et avec lui, Mozilla entend se débarrasser une bonne fois pour toutes des anciennes extensions proposées sur son portail. Dans un post de blog, la fondation détaille le calendrier prévu pour assurer la transition : à partir du 6 septembre 2018, il ne sera plus possible de proposer de nouvelles extensions XML sur le portail de addons.mozilla.org. Puis au début du mois d’octobre, Mozilla désactivera purement et simplement les extensions XML déjà présentes sur son portail et les utilisateurs ne pourront plus les télécharger et les installer depuis cette source.

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Extensions : Firefox fait le ménage sur son portail

Tracking : Mozilla efface 23 modules complémentaires de Firefox

Posted by CercLL sur 18 août 2018

La purge a été provoquée par les révélations autour de l’extension Web Security jugée trop gourmande vis-à-vis des données de navigation des internautes et pas assez transparente sur ses pratiques.

Mozilla a éradiqué 23 modules complémentaires Firefox en raison du suivi qu’ils effectuaient à l’égard des habitudes de navigation des utilisateurs et de l’envoi de ces données vers des serveurs distants.

Cette décision fait suite à l’affaire Web Security. Il a été découvert que cette extension pour le navigateur Firefox collectait des données sur les visites Web des internautes et envoyait ces informations sur un serveur en Allemagne. L’add-on a été téléchargé plus de 220.000 fois.

Des pratiques de sécurité critiquables

Web Security avait pourtant été initialement inclus dans une liste de modules complémentaires recommandés et publiée la semaine dernière sur le blog officiel de Firefox.

Cependant, la recommandation a été discrètement supprimée après que le chercheur de sécurité allemand Mike Kuketz a révélé que le logiciel envoyait des données utilisateur sur un serveur via un canal HTTP non chiffré, exposant potentiellement les utilisateurs à des interceptions.

Mozilla expliquait à ZDNet qu’une enquête était en cours.

Des utilisateurs de Firefox se sont emparés de l’affaire et ont souligné que d’autres modules complémentaires adoptaient les mêmes pratiques vis-à-vis des données. Mozilla a visiblement pris le sujet au sérieux.

Dans une mise à jour de Mozilla Bugzilla, l’ingénieur Jorge Villalobos déclare que bien qu’il soit raisonnable que certains modules complémentaires vérifient les pages Web pour s’assurer qu’ils sont sécurisés, d’autres problèmes ont été soulevés.

Des extensions qui partageaient du code

Données envoyées de manière non sécurisée – par exemple via HTTP plutôt que HTTPS -, transferts de données excessifs au regard de la finalité, manque d’information des internautes et code permettant une exécution distante « partiellement masqué dans l’implémentation » ont décidé Mozilla à prendre des mesures.

En conséquence, l’extension Web Security a été supprimée dans le cadre d’une purge plus large. Les modules complémentaires supprimés par Firefox ont été répertoriés par numéro d’identification et incluent Browser Security, SmartTube, Popup Blocker Ultimate, DirtyLittleHelpers, YTTools et Quick AMZ.

Cependant, après examen des extensions par les ingénieurs, il est apparu que plusieurs add-ons portant des noms différents disposaient du « même code » souligne Villalobos. « Une autre inspection révèle qu’ils peuvent tous être de la même personne/du même groupe » ajoute-t-il.

Les extensions ne sont plus disponibles au téléchargement et les modules ont été désactivés auprès de leurs utilisateurs existants.

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Tracking : Mozilla efface 23 modules complémentaires de Firefox

Mozilla entend mieux protéger votre adresse e-mail : voici comment

Posted by CercLL sur 2 juillet 2018

Le site web Have I Been Pwned ? vous permettait déjà de vérifier si votre adresse e-mail se trouve sur de potentielles bases de données piratées. Désormais, Mozilla surveille tout cela pour vous avec Monitor.

Le fleuron Firefox n’en a pas fini de placer la sécurité de l’utilisateur au centre de ses développements. Un partenariat vient d’être noué entre la Fondation Mozilla et la communauté Have I Been Pwned ? autour d’une extension qui se charge de surveiller les risques potentiels pour vous, en permanence, sous la bannière Firefox Monitor.

Si les utilisateurs du service en ligne sont principalement des personnes utilisées par la sécurité informatique, l’objectif de l’extension est d’apporter cette couche de prévention au plus grand nombre via le navigateur Firefox.

Pour garantir la confidentialité du traitement de votre adresse e-mail, Mozilla déclare avoir mis en place une méthode anonymisée en partenariat avec Cloudflare. En dehors de Mozilla, le moniteur ne partagera jamais votre adresse courriel.

Le test grandeur nature va démarrer dès la semaine prochaine. Un nombre limité d’utilisateurs seront invités à tester le service, principalement en Amérique du Nord. Une fois éprouvé, le système sera étendu à l’ensemble des utilisateurs de Firefox.

Firefox Monitor

Source toolinux.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Mozilla entend mieux protéger votre adresse e-mail : voici comment

Firefox 61 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

Posted by CercLL sur 27 juin 2018

Mozilla vient de mettre en ligne une nouvelle version de son navigateur Firefox Quantum, Firefox 61.  Au programme des améliorations de l’expérience utilisateur, des optimisations de performance et de nouvelles fonctionnalités.

Le navigateur Firefox Quantum est désormais proposé en version 61. Cette sortie, à l’occasion de l’été 2018, apporte de nombreuses choses. Le navigateur facilite l’ajout de moteurs de recherche personnalisés dans la barre d’adresse.

L’application s’enrichit d’une fonction de Pré-chargement des onglets (Tab Warming). Mozilla explique

« cette fonctionnalité permet à Firefox de lancer le chargement d’un onglet avant même que l’utilisateur clique dessus, simplement au passage du curseur de la souris. »

A cela s’ajoute l’Inspecteur d’outils d’accessibilité. Son but est de faciliter le travail des créateurs et des développeurs. Ils peuvent plus facilement imaginer des pages faciles d’accès. De son côté la gestion des onglets WebExtension permet de cacher des onglets et gérer le comportement du navigateur à l’ouverture ou la fermeture de ces derniers. Ces fonctionnalités sont utiles par exemple si l’on souhaite de lancer un onglet pour écouter de la musique sans vouloir qu’il prenne de la place pendant que l’on navigue sur Internet.

Firefox 61, nouvelle fonctionnalité

Enfin Firefox 61 s’enrichit de la fonctionnalité « conservation des listes d’affichage ». Il s’agit d’une sauvegarde en local des contenus qui ont été visités récemment. L’objectif est d’éviter de les re-télécharger à chaque visualisation. Le navigateur devrait de cette manière améliorer sa vitesse dans certaines circonstances.

Firefox 61 est disponible en téléchargement directement sur le site de Mozilla. Si vous êtes un utilisateur, le navigateur dispose d’une fonction de mise à jour automatique accessible dans « A propos de Firefox ».

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox 61 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

Mozilla : le projet Common Voice va bientôt parler français

Posted by CercLL sur 8 juin 2018

Un peu moins d’un an après l’anglais, le français s’incruste dans le projet de synthèse vocale libre de la Fondation Mozilla. Common Voice en VF n’attend plus que vous.

Nous vous en parlions en août 2017. Common Voice est un projet lancé par Mozilla pour favoriser la reconnaissance vocale… libre en faisant participer le plus grand nombre d’origines et de variétés à l’intérieur des langues supportées.

Cette solution de synthèse vocale libre à destination des développeurs prend la forme d’une base de données mise à disposition de la communauté sous une licence CC. Tous les profils sont recherchés pour optimiser la base de données d’accents.

Après l’anglais, place au français

Le blog de Mozilla vient d’annoncer le lancement de Common Voice dans 3 nouvelles langues et nous en faisons partie : le français, le gaélique et l’allemand. Plus de 40 autres langues devraient suivre. À titre de comparaison, Firefox est aujourd’hui proposé dans 90 langues.

Peu importe votre origine ou votre accent, si vous êtes francophone, rendez-vous sur le site officiel pour participer à la…. Voix Commune en VF.

Le site web

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Mozilla : le projet Common Voice va bientôt parler français

Firefox 60 : le navigateur veut convaincre les entreprises

Posted by CercLL sur 16 mai 2018

Mozilla a mis à jour son navigateur dans sa version 60 et met en avant le support des stratégies de groupe afin de convaincre les entreprises de passer sur cette version.

Firefox a présenté cette semaine sa nouvelle version de son navigateur, Firefox 60 qui correspond à une version bénéficiant du support étendu. Cela signifie que les utilisateurs de cette version de Firefox continueront de recevoir des mises à jour de sécurité pendant une période de temps plus longue que les versions traditionnelles de Firefox. Ces versions bénéficiant d’un support étendu sont particulièrement utiles pour les entreprises et organisations qui souhaitent disposer d’une version à jour, mais qui préfèrent généralement éviter de changer trop fréquemment de version afin d’éviter les problèmes de stabilité et de compatibilité.

Mozilla en a d’ailleurs bien conscience et profite de l’annonce de cette version pour mettre en avant le support des stratégies de groupe, introduit au sein de cette version 60 de Firefox. Comme l’explique Ryan Pollock dans un post de blog : « Firefox Quantum est maintenant prêt pour les services IT. »

Le support des stratégies de groupe permet en effet de déployer des installations de Firefox sur de nombreux postes de travail et de régler l’ensemble de leurs paramètres et autorisations depuis la console d’administration. Les changements sont répercutés sur l’ensemble des instances de Firefox des machines répertoriées via Active Directory, ce qui permet de régler assez finement les permissions et paramètres de chaque installation.

Pour les administrateurs qui n’ont pas recours à Active Directory, il est également possible d’avoir recours à un fichier au format JSON afin d’appliquer les paramètres à l’ensemble d’un parc de machine.

Quantum en support étendu

Cette nouvelle version 60 embarque notamment les améliorations apportées par Firefox sur son moteur : elle signe donc le passage officiel aux webextensions pour les versions bénéficiant du support étendu, ainsi que l’arrivée du nouveau moteur Quantum qui améliore les performances du navigateur en profitant de la parallélisation et des processus multiples.

Outre ces améliorations, Firefox 60 introduit également le support du standard WebAuthn, un nouveau standard web qui permet à un utilisateur disposant d’une clef USB physique pour l’authentification sur le web. Ces clefs, telles que celles proposées par Yubikey, permettent de mettre en place une authentification à double facteur et d’améliorer la sécurité des comptes.

Des options de personnalisations de la page d’accueil sont également disponibles, ainsi que des améliorations sur les appels audio et la gestion de la caméra.

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox 60 : le navigateur veut convaincre les entreprises

Mozilla Firefox : (re)venez à nous internautes « conscients » de tous pays

Posted by CercLL sur 5 avril 2018

Avec un navigateur remanié et une mission à but non lucratif axée sur la vie privée et des utilisateurs maîtres de leurs choix, Mozilla est prêt à battre le fer tant qu’il est chaud.

L’Internet ne s’illustre pas ces derniers mois par ses avancées. Les utilisateurs sont confrontés à une durée réalité : des entreprises technologiques ont nourri leurs résultats financiers avec nos données personnelles, mais sans parvenir dans le même temps à mettre en place des protections garantissant que ces données demeuraient privées et en sécurité. Nos informations personnelles sont vulnérables au vol et aux abus. Et pendant tout ce temps, une technologie qui nous surveille se rit littéralement de nous.

Les inquiétudes entourant le traitement des données des consommateurs ont atteint un point culminant avec les révélations sur la relation de Facebook avec une société d’analyse de données, Cambridge Analytica.

Pour un Internet éthique, et aussi de la croissance

Des figures de la Silicon Valley ont échangé des amabilités sur le sujet, mais Mozilla s’est montré particulièrement actif, exprimant ses griefs à l’égard du comportement de Facebook – ainsi que de l’état général de l’Internet.

L’éditeur de Firefox a mis fin à ses campagnes publicitaires sur Facebook, dénonçant les paramètres de confidentialité par défaut du réseau social. Il a également développé une extension de conteneur pour son navigateur qui isole l’activité Web de Facebook. Mozilla a même lancé une pétition pour essayer de faire pression sur Facebook afin qu’il adopte de meilleures protections de la vie privée.

Cet activisme se met en œuvre quelques mois après l’inauguration au sein de Mozilla d’une refonte critique de son produit phare, le navigateur web Firefox. L’actualité est l’opportunité pour l’éditeur de faire la preuve des mérites d’un logiciel amélioré et construit sur des principes forts.

« Nous avons intentionnellement choisi de participer au débat » reconnaît auprès de ZDNet, Jascha Kaykas-Wolff, le directeur marketing de Mozilla. « Il y a une déconnexion qui doit être prouvée ». Mozilla espère pouvoir démontrer que croissance et éthique sont conciliables pour une entreprise technologique.

L’engagement de Mozilla en faveur de la vie privée et de l’émancipation [« empowerment »] individuelle a été « absolument inébranlable » depuis deux décennies, assure Kaykas-Wolff. Son activité de navigateur, cependant, a été rudement ébranlée par Google Chrome. Le logiciel concurrent représente désormais plus de la moitié du marché mondial des navigateurs. Firefox, en revanche, a vu sa part s’écrouler au fil des années.

Néanmoins, Kaykas-Wolff estime que Mozilla est bien placé pour capitaliser sur l’intérêt nouveau des consommateurs pour un Internet éthique. Et après deux années d’études de marché, l’entreprise a identifié son marché cible : un segment de consommateurs qu’elle appelle des « conscious choosers », des internautes conscients ou sensibilisés.

« Nous avons trouvé un segment très important [des internautes] qui se soucie de la valeur et des valeurs » explique Kaykas-Wolff, « qui peut aider une organisation comme la nôtre à disposer d’un avantage compétitif. »

David Firefox contre Goliath Google, mais pas seul

Comme David confronté au Goliath Google (103,8 millions de dollars de résultat net pour Mozilla en 2016 contre 19,48 milliards pour Google), Mozilla sait qu’il ne dispose pas réellement des ressources lui permettant de présenter efficacement son nouveau navigateur à un large public.

Il a donc entrepris de faire des recherches sur son marché le plus fort, apprenant des consommateurs qui se soucient de la valeur et des valeurs – le genre de personnes faisant leurs achats sur les marchés et achetant des chaussures Toms.

Ce que Mozilla a observé, selon Kaykas-Wolff, c’est que « des exemples existent partout, pas seulement dans les pays développés. Les individus prennent des décisions conscientes pour acheter un produit ou un service parce qu’il fait ce qu’ils en attendent, mais aussi… en raison des valeurs d’une organisation. »

L’acteur conscient, estime Mozilla, représente environ 17% à 20% des utilisateurs d’Internet – un pourcentage suffisamment important pour que Firefox puisse faire une percée notable dans la domination de Chrome, s’il devait réussir à toucher ces consommateurs. Les millennials en font partie, même si les internautes recherchés ne sont pas strictement rattachés à une génération.

Pour atteindre ces consommateurs, Mozilla a identifié les villes du monde comportant les densités les plus élevées de ces « conscients ». Mercredi, l’éditeur lance par exemple une campagne de marketing à Portland, en Oregon, une ville accueillant un nombre particulièrement important de ces internautes.

Pendant huit semaines, Mozilla va s’installer dans la ville, s’associant à des marques locales comme la bière Widmer Brothers et parrainant des événements locaux comme une soirée de contes dans un théâtre. La société s’engage avec les médias locaux et utilise des canaux publicitaires traditionnels tels que les panneaux d’affichage.

Des cours de self defense dispensés par Mozilla

Mozilla tentera également d’adopter des approches plus singulières pour interagir avec les habitants, comme un cours de « self defense » qui enseignera aux participants comment se défendre physiquement et numériquement.

De son expérience à Portland, Mozilla tirera des leçons pour des campagnes similaires dans d’autres villes américaines comme Austin, Minneapolis, San Francisco ou New York. En Europe, l’entreprise lance sa première campagne à Berlin.

L’objectif, précise Kaykas-Wolff, est de recruter de nouveaux utilisateurs pour Firefox et d’illustrer auprès des internautes ce qui différencie le navigateur et la marque Mozilla de ses concurrents. Aujourd’hui, Firefox bénéficie d’une « notoriété spontanée incroyable ». Mais si Firefox est reconnu comme navigateur, les connaissances à son sujet s’arrêtent très souvent là.

Mozilla souhaite également attirer plus d’utilisateurs sur toute sa famille de produits, au-delà du navigateur de bureau traditionnel. Plus précisément, déclare Kaykas-Wolff, il aimerait jouir d’une « croissance hyperbolique » sur les produits mobiles (Firefox ne représente qu’une fraction du marché des navigateurs mobiles), ainsi que ses nouveaux logiciels.

Tout en travaillant sur la notoriété de sa marque, Mozilla s’efforce de déployer plus de produits incarnant l’avenir du web, comme le navigateur Firefox Reality pour les casques de réalité augmentée et virtuelle.

Les efforts de Mozilla devraient être une bonne nouvelle pour quiconque espère voir plus d’une entreprise dominer le web – en particulier un concurrent de Google comme Amazon, qui parie que l’AR et la VR d’entreprise reposeront sur le Web.

Cependant, à mesure que le web évolue, l’objectif de Mozilla de croître sans renier l’éthique ne fera que se complexifier. La société l’a reconnu lors de l’annonce de Firefox Reality : « Nous ne disposons pas encore de toutes les réponses sur la vie privée sur ce nouveau support, mais nous sommes déterminés à trouver la solution. »

Article « Mozilla launches new effort to lure users back to the Firefox browser » traduit et adapté par Christophe Auffray, ZDNet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Mozilla Firefox : (re)venez à nous internautes « conscients » de tous pays

Facebook Container, Mozilla aide ses utilisateurs à se protéger de Facebook

Posted by CercLL sur 29 mars 2018

Mozilla annonce une nouvelle fonction pour son navigateur Firefox, Facebook Container. Elle aide les utilisateurs à gérer la confidentialité sur Facebook selon leurs propres règles.

L’affaire Cambridge Analytica n’a pas fini de faire parler d’elle. Ce vol massif de données d’utilisateurs a fait émergé un vif débat. Il concerne le pouvoir exercé par de grandes entreprises. Ces plates-formes sont si complexes qu’il est devenu quasiment impossible pour un utilisateur lambda de maitriser la complexité des interactions qu’il génère.

Mozilla a créé un module complémentaire pour son navigateur Firefox, appelé Facebook Container.

Facebook Container pour Firefox, isolé son « identité Facebok »

Son rôle est d’isoler Facebook afin de pouvoir surfer avec une certaine sécurité. Il est expliqué

 « Les pages web visitées peuvent en dire long sur les internautes. Il y a un fort intérêt commercial à lier ces données à un profil sur les réseaux sociaux et Facebook possède un réseau de trackers présents sur plusieurs sites web. Ce code piste les internautes de façon invisible et il est souvent impossible de déterminer à quel moment ces données sont partagées. »

Facebook Container va ainsi isolé l’« identité Facebok » des utilisateurs du reste de leur activité sur la toile. En clair une fois installé, il n’empêche absolument pas d’utiliser le réseau social et de profiter de ses services. Son rôle est ailleurs. Il va mettre des bâtons dans les roues de Facebook pour rendre difficile l’analyse des activités en dehors de ses pages.

Mozilla précise

« Ce module complémentaire offre une solution aux utilisateurs qui souhaitent mieux contrôler l’usage qui est fait de leurs données, sans pour autant arrêter d’utiliser certains services »

Si Facebook est actuellement à la une, il n’est pas le seul à collecter massivement des données. Mozilla tient à souligner

« L’objectif de Mozilla n’est pas d’isoler les pratiques d’une société en particulier, mais de commencer par essayer de résoudre cette situation à travers un problème bien identifié ».

Pour installer le module complémentaire Facebook Container, cliquez ici

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Facebook Container, Mozilla aide ses utilisateurs à se protéger de Facebook

 
%d blogueurs aiment cette page :