CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

Posts Tagged ‘Navigateur’

Mozilla : le projet Common Voice va bientôt parler français

Posted by CercLL sur 8 juin 2018

Un peu moins d’un an après l’anglais, le français s’incruste dans le projet de synthèse vocale libre de la Fondation Mozilla. Common Voice en VF n’attend plus que vous.

Nous vous en parlions en août 2017. Common Voice est un projet lancé par Mozilla pour favoriser la reconnaissance vocale… libre en faisant participer le plus grand nombre d’origines et de variétés à l’intérieur des langues supportées.

Cette solution de synthèse vocale libre à destination des développeurs prend la forme d’une base de données mise à disposition de la communauté sous une licence CC. Tous les profils sont recherchés pour optimiser la base de données d’accents.

Après l’anglais, place au français

Le blog de Mozilla vient d’annoncer le lancement de Common Voice dans 3 nouvelles langues et nous en faisons partie : le français, le gaélique et l’allemand. Plus de 40 autres langues devraient suivre. À titre de comparaison, Firefox est aujourd’hui proposé dans 90 langues.

Peu importe votre origine ou votre accent, si vous êtes francophone, rendez-vous sur le site officiel pour participer à la…. Voix Commune en VF.

Le site web

Publicités

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Mozilla : le projet Common Voice va bientôt parler français

Firefox 60 : le navigateur veut convaincre les entreprises

Posted by CercLL sur 16 mai 2018

Mozilla a mis à jour son navigateur dans sa version 60 et met en avant le support des stratégies de groupe afin de convaincre les entreprises de passer sur cette version.

Firefox a présenté cette semaine sa nouvelle version de son navigateur, Firefox 60 qui correspond à une version bénéficiant du support étendu. Cela signifie que les utilisateurs de cette version de Firefox continueront de recevoir des mises à jour de sécurité pendant une période de temps plus longue que les versions traditionnelles de Firefox. Ces versions bénéficiant d’un support étendu sont particulièrement utiles pour les entreprises et organisations qui souhaitent disposer d’une version à jour, mais qui préfèrent généralement éviter de changer trop fréquemment de version afin d’éviter les problèmes de stabilité et de compatibilité.

Mozilla en a d’ailleurs bien conscience et profite de l’annonce de cette version pour mettre en avant le support des stratégies de groupe, introduit au sein de cette version 60 de Firefox. Comme l’explique Ryan Pollock dans un post de blog : « Firefox Quantum est maintenant prêt pour les services IT. »

Le support des stratégies de groupe permet en effet de déployer des installations de Firefox sur de nombreux postes de travail et de régler l’ensemble de leurs paramètres et autorisations depuis la console d’administration. Les changements sont répercutés sur l’ensemble des instances de Firefox des machines répertoriées via Active Directory, ce qui permet de régler assez finement les permissions et paramètres de chaque installation.

Pour les administrateurs qui n’ont pas recours à Active Directory, il est également possible d’avoir recours à un fichier au format JSON afin d’appliquer les paramètres à l’ensemble d’un parc de machine.

Quantum en support étendu

Cette nouvelle version 60 embarque notamment les améliorations apportées par Firefox sur son moteur : elle signe donc le passage officiel aux webextensions pour les versions bénéficiant du support étendu, ainsi que l’arrivée du nouveau moteur Quantum qui améliore les performances du navigateur en profitant de la parallélisation et des processus multiples.

Outre ces améliorations, Firefox 60 introduit également le support du standard WebAuthn, un nouveau standard web qui permet à un utilisateur disposant d’une clef USB physique pour l’authentification sur le web. Ces clefs, telles que celles proposées par Yubikey, permettent de mettre en place une authentification à double facteur et d’améliorer la sécurité des comptes.

Des options de personnalisations de la page d’accueil sont également disponibles, ainsi que des améliorations sur les appels audio et la gestion de la caméra.

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox 60 : le navigateur veut convaincre les entreprises

Mozilla Firefox : (re)venez à nous internautes « conscients » de tous pays

Posted by CercLL sur 5 avril 2018

Avec un navigateur remanié et une mission à but non lucratif axée sur la vie privée et des utilisateurs maîtres de leurs choix, Mozilla est prêt à battre le fer tant qu’il est chaud.

L’Internet ne s’illustre pas ces derniers mois par ses avancées. Les utilisateurs sont confrontés à une durée réalité : des entreprises technologiques ont nourri leurs résultats financiers avec nos données personnelles, mais sans parvenir dans le même temps à mettre en place des protections garantissant que ces données demeuraient privées et en sécurité. Nos informations personnelles sont vulnérables au vol et aux abus. Et pendant tout ce temps, une technologie qui nous surveille se rit littéralement de nous.

Les inquiétudes entourant le traitement des données des consommateurs ont atteint un point culminant avec les révélations sur la relation de Facebook avec une société d’analyse de données, Cambridge Analytica.

Pour un Internet éthique, et aussi de la croissance

Des figures de la Silicon Valley ont échangé des amabilités sur le sujet, mais Mozilla s’est montré particulièrement actif, exprimant ses griefs à l’égard du comportement de Facebook – ainsi que de l’état général de l’Internet.

L’éditeur de Firefox a mis fin à ses campagnes publicitaires sur Facebook, dénonçant les paramètres de confidentialité par défaut du réseau social. Il a également développé une extension de conteneur pour son navigateur qui isole l’activité Web de Facebook. Mozilla a même lancé une pétition pour essayer de faire pression sur Facebook afin qu’il adopte de meilleures protections de la vie privée.

Cet activisme se met en œuvre quelques mois après l’inauguration au sein de Mozilla d’une refonte critique de son produit phare, le navigateur web Firefox. L’actualité est l’opportunité pour l’éditeur de faire la preuve des mérites d’un logiciel amélioré et construit sur des principes forts.

« Nous avons intentionnellement choisi de participer au débat » reconnaît auprès de ZDNet, Jascha Kaykas-Wolff, le directeur marketing de Mozilla. « Il y a une déconnexion qui doit être prouvée ». Mozilla espère pouvoir démontrer que croissance et éthique sont conciliables pour une entreprise technologique.

L’engagement de Mozilla en faveur de la vie privée et de l’émancipation [« empowerment »] individuelle a été « absolument inébranlable » depuis deux décennies, assure Kaykas-Wolff. Son activité de navigateur, cependant, a été rudement ébranlée par Google Chrome. Le logiciel concurrent représente désormais plus de la moitié du marché mondial des navigateurs. Firefox, en revanche, a vu sa part s’écrouler au fil des années.

Néanmoins, Kaykas-Wolff estime que Mozilla est bien placé pour capitaliser sur l’intérêt nouveau des consommateurs pour un Internet éthique. Et après deux années d’études de marché, l’entreprise a identifié son marché cible : un segment de consommateurs qu’elle appelle des « conscious choosers », des internautes conscients ou sensibilisés.

« Nous avons trouvé un segment très important [des internautes] qui se soucie de la valeur et des valeurs » explique Kaykas-Wolff, « qui peut aider une organisation comme la nôtre à disposer d’un avantage compétitif. »

David Firefox contre Goliath Google, mais pas seul

Comme David confronté au Goliath Google (103,8 millions de dollars de résultat net pour Mozilla en 2016 contre 19,48 milliards pour Google), Mozilla sait qu’il ne dispose pas réellement des ressources lui permettant de présenter efficacement son nouveau navigateur à un large public.

Il a donc entrepris de faire des recherches sur son marché le plus fort, apprenant des consommateurs qui se soucient de la valeur et des valeurs – le genre de personnes faisant leurs achats sur les marchés et achetant des chaussures Toms.

Ce que Mozilla a observé, selon Kaykas-Wolff, c’est que « des exemples existent partout, pas seulement dans les pays développés. Les individus prennent des décisions conscientes pour acheter un produit ou un service parce qu’il fait ce qu’ils en attendent, mais aussi… en raison des valeurs d’une organisation. »

L’acteur conscient, estime Mozilla, représente environ 17% à 20% des utilisateurs d’Internet – un pourcentage suffisamment important pour que Firefox puisse faire une percée notable dans la domination de Chrome, s’il devait réussir à toucher ces consommateurs. Les millennials en font partie, même si les internautes recherchés ne sont pas strictement rattachés à une génération.

Pour atteindre ces consommateurs, Mozilla a identifié les villes du monde comportant les densités les plus élevées de ces « conscients ». Mercredi, l’éditeur lance par exemple une campagne de marketing à Portland, en Oregon, une ville accueillant un nombre particulièrement important de ces internautes.

Pendant huit semaines, Mozilla va s’installer dans la ville, s’associant à des marques locales comme la bière Widmer Brothers et parrainant des événements locaux comme une soirée de contes dans un théâtre. La société s’engage avec les médias locaux et utilise des canaux publicitaires traditionnels tels que les panneaux d’affichage.

Des cours de self defense dispensés par Mozilla

Mozilla tentera également d’adopter des approches plus singulières pour interagir avec les habitants, comme un cours de « self defense » qui enseignera aux participants comment se défendre physiquement et numériquement.

De son expérience à Portland, Mozilla tirera des leçons pour des campagnes similaires dans d’autres villes américaines comme Austin, Minneapolis, San Francisco ou New York. En Europe, l’entreprise lance sa première campagne à Berlin.

L’objectif, précise Kaykas-Wolff, est de recruter de nouveaux utilisateurs pour Firefox et d’illustrer auprès des internautes ce qui différencie le navigateur et la marque Mozilla de ses concurrents. Aujourd’hui, Firefox bénéficie d’une « notoriété spontanée incroyable ». Mais si Firefox est reconnu comme navigateur, les connaissances à son sujet s’arrêtent très souvent là.

Mozilla souhaite également attirer plus d’utilisateurs sur toute sa famille de produits, au-delà du navigateur de bureau traditionnel. Plus précisément, déclare Kaykas-Wolff, il aimerait jouir d’une « croissance hyperbolique » sur les produits mobiles (Firefox ne représente qu’une fraction du marché des navigateurs mobiles), ainsi que ses nouveaux logiciels.

Tout en travaillant sur la notoriété de sa marque, Mozilla s’efforce de déployer plus de produits incarnant l’avenir du web, comme le navigateur Firefox Reality pour les casques de réalité augmentée et virtuelle.

Les efforts de Mozilla devraient être une bonne nouvelle pour quiconque espère voir plus d’une entreprise dominer le web – en particulier un concurrent de Google comme Amazon, qui parie que l’AR et la VR d’entreprise reposeront sur le Web.

Cependant, à mesure que le web évolue, l’objectif de Mozilla de croître sans renier l’éthique ne fera que se complexifier. La société l’a reconnu lors de l’annonce de Firefox Reality : « Nous ne disposons pas encore de toutes les réponses sur la vie privée sur ce nouveau support, mais nous sommes déterminés à trouver la solution. »

Article « Mozilla launches new effort to lure users back to the Firefox browser » traduit et adapté par Christophe Auffray, ZDNet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Mozilla Firefox : (re)venez à nous internautes « conscients » de tous pays

Facebook Container, Mozilla aide ses utilisateurs à se protéger de Facebook

Posted by CercLL sur 29 mars 2018

Mozilla annonce une nouvelle fonction pour son navigateur Firefox, Facebook Container. Elle aide les utilisateurs à gérer la confidentialité sur Facebook selon leurs propres règles.

L’affaire Cambridge Analytica n’a pas fini de faire parler d’elle. Ce vol massif de données d’utilisateurs a fait émergé un vif débat. Il concerne le pouvoir exercé par de grandes entreprises. Ces plates-formes sont si complexes qu’il est devenu quasiment impossible pour un utilisateur lambda de maitriser la complexité des interactions qu’il génère.

Mozilla a créé un module complémentaire pour son navigateur Firefox, appelé Facebook Container.

Facebook Container pour Firefox, isolé son « identité Facebok »

Son rôle est d’isoler Facebook afin de pouvoir surfer avec une certaine sécurité. Il est expliqué

 « Les pages web visitées peuvent en dire long sur les internautes. Il y a un fort intérêt commercial à lier ces données à un profil sur les réseaux sociaux et Facebook possède un réseau de trackers présents sur plusieurs sites web. Ce code piste les internautes de façon invisible et il est souvent impossible de déterminer à quel moment ces données sont partagées. »

Facebook Container va ainsi isolé l’« identité Facebok » des utilisateurs du reste de leur activité sur la toile. En clair une fois installé, il n’empêche absolument pas d’utiliser le réseau social et de profiter de ses services. Son rôle est ailleurs. Il va mettre des bâtons dans les roues de Facebook pour rendre difficile l’analyse des activités en dehors de ses pages.

Mozilla précise

« Ce module complémentaire offre une solution aux utilisateurs qui souhaitent mieux contrôler l’usage qui est fait de leurs données, sans pour autant arrêter d’utiliser certains services »

Si Facebook est actuellement à la une, il n’est pas le seul à collecter massivement des données. Mozilla tient à souligner

« L’objectif de Mozilla n’est pas d’isoler les pratiques d’une société en particulier, mais de commencer par essayer de résoudre cette situation à travers un problème bien identifié ».

Pour installer le module complémentaire Facebook Container, cliquez ici

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Facebook Container, Mozilla aide ses utilisateurs à se protéger de Facebook

Firefox 59.0.2 se déploie, Mozilla corrige plusieurs bugs, bilan

Posted by CercLL sur 27 mars 2018

Mozilla propose une deuxième maintenance pour la branche 59 de son navigateur Firefox Quantum. Proposée pour différents environnements dont Windows, cette version inclue plusieurs correctifs et propose diverses améliorations.

L’équipe de développement annonce la résolution du problème de charge trop élevée du « processeur et mémoire »  avec certaines applications tierces. Mozilla n’entre cependant pas dans les détails. Nous ne savons pas si ce problème, rencontré par certains PC, concerne tous les environnements.

En parallèle des améliorations de rendu sont proposées lorsque l’accélération matérielle est active. Un patch vient corriger un souci de raccourcis inutilisables comme Ctrl + C sur certains sites Web utilisant ces touches avec la fonction resistFingerprinting d’activée. Cette version résout également un bug autour du rechargement des paramètres proxy.

"<yoastmark

Firefox 59.0.2, la chasse aux plantages

Le navigateur ne devrait plus « planter » de manière intermittente lors d’une tentative d’annulation d’un travail d’impression. A ceci s’ajoute d’autres petites choses comme un problème audio sur divers systèmes BSD comme DragonFly, FreeBSD, NetBSD, OpenBSD. Enfin plusieurs problèmes de plantage ont été résolus pour les utilisateurs de Windows 7 utilisant des écrans tactiles et / ou des applications comme StickyPassword qui interagissent avec le navigateur au travers de ses services d’accessibilité.

Firefox 59.0.2 est disponible pour les systèmes d’exploitation macOS, Windows et GNU / Linux. Mozilla enclenche également la mise en jour OTA pour les actuels utilisateurs du navigateur. Le téléchargement et l’installation seront dans ce cas normalement automatiques.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox 59.0.2 se déploie, Mozilla corrige plusieurs bugs, bilan

Thunderbird 52.7.0 : des nouveautés et de la sécurité

Posted by CercLL sur 27 mars 2018

Copier le filtre de message pour la recherche, créer et éditer des événements dans des onglets, intégration de Twitter Direct Messages au chat ; cette nouvelle version propose en plus de patches de sécurité de nouvelles fonctionnalités.

La nouvelle version Thunderbird, 52.7.0, propose un lot fort impressionnant de nouveautés. Entre autre, il faut signaler la possibilité de copier le filtre de message pour la recherche. Côté calendrier, la création et l’édition des événements peuvent être effectué dans un onglet. Enfin côté chat, la nouvelle version intègre le support de Twitter Direct Messages.

D’autres nouveautés moins marquantes mais bien pratiques sont également à noter. De plus Thunderbird 52.7.0 propose des patchs de sécurité. Donc même si les nouveautés ne vous intéressent pas véritablement, la dimension sécurité de la mise à jour la rend indispensable.

Les éditeurs de Thunderbird précisent par ailleurs que la version 52 (et ses multiples sous-versions) sera la dernière à prendre en charge Windows XP, Windows Server 2003, Windows Server 2003 R2, Windows 2008 et Windows Vista.

Thunderbird 52.7.0 peut donc tourner sous Windows XP SP3, Windows Server 2003 SP1, Windows Server 2003 R2, Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2, Windows Vista, Windows 7, Windows 8 et Windows 10.

Pour faire tourner le logiciel, les utilisateurs doivent disposer d’un Pentium 4 ou d’un processeur plus récent prenant en charge SSE2, de 1 Go de RAM et de 200 Mo d’espace disque.

Sur Mac, le logiciel est compatible avec Mac OS X 10.9, Mac OS X 10.10, Mac OS X 10.11 et Mac OS X 10.12. Côté configuration matérielle, il est recommandé de disposer d’un Mac avec un processeur Intel x86, de 512 Mo de RAM et de 200 Mo d’espace disque.

Lancé en 2004, le client libre (mais lourd avouons le) de messagerie électronique propose à mesure des différentes versions. Par exemple Thunderbird propose le rappel pour les pièces jointe, la possibilité d’afficher les courriels sur des onglets séparés, ou encore une barre d’outils de filtre rapide par compte qui s’avère très pratique.

Grand avantage des clients lourds de mail (à la différence des webmail par exemple), l’utilisateur peut stocker l’archivage des messages sur la machine. Conséquence : même sans connexion Internet, tous les messages sont consultables.

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Thunderbird 52.7.0 : des nouveautés et de la sécurité

Firefox en 2018 : haro sur la pub et l’autoplay, priorité à la vie privée

Posted by CercLL sur 24 mars 2018

Mozilla a fait le point sur la feuille de route de son navigateur en 2018. Firefox pourrait se doter de son propre bloqueur de publicités, après l’adoption d’un filtre optionnel contre les publicités intrusives. Sa définition de ces pubs devrait être moins permise que celle de Google sur Chrome.

L’éditeur de Firefox a présenté sa feuille de route pour 2018 avec une ambition inchangée : rendre le web moins intrusif et plus sûr pour les utilisateurs.

Tout d’abord, Mozilla annonce qu’il mettra en œuvre l’expérience menée l’an dernier avec un service d’alertes sur les fuites de données. Ces notifications avertiront les utilisateurs lorsque leurs données d’accès ont été divulguées ou volées suite à une compromission de données. Mozilla vise un déploiement de la nouvelle fonction de sécurité aux environs d’octobre.

Un filtre des pubs réellement intrusives

« Les alertes de violation informeront un utilisateur si un site visité a été piraté et demanderont si l’utilisateur souhaite que son compte soit vérifié afin de déterminer s’il a été compromis. S’il a été compromis, certaines informations utiles seront présentées à l’utilisateur » détaille Asa Dotzler, développeur de Mozilla Firefox.

Le système d’alerte est basé sur le site dédié aux fuites de données du consultant en sécurité Troy Hunt, « Have I Been Pwned. »

Firefox va aussi s’attaquer aux vidéos configurées pour se lancer automatiquement, c’est-à-dire en autoplay. Mozilla s’aligne ainsi sur les navigateurs concurrents puisque Chrome 66 implémentera ce blocage le mois prochain, quand Safari le permet déjà.

Cependant, Firefox pourrait se distinguer sur un point. Dotzler ajoute ainsi que la mise en œuvre de l’anti-autoplay « fournira aux utilisateurs un moyen de bloquer la lecture automatique de vidéos qui ne brisent pas les sites Web. »Cette fonctionnalité devrait faire ses débuts dans Firefox 62, dont la sortie est prévue en mai.

Le retargeting dans le viseur

Après Firefox 62, le navigateur bénéficiera d’un filtre publicitaire optionnel comparable dans le principe à celui de Chrome et de plusieurs fonctionnalités améliorant la confidentialité, similaires cette fois aux évolutions conçues par les développeurs WebKit d’Apple pour l’Intelligent Tracking Prevention de Safari.

Le filtre de Mozilla devrait vraisemblablement présenter des différences notables avec la solution adoptée par le premier navigateur du marché. En tout cas en ce qui concerne les arbitrages permettant de qualifier une publicité d’intrusive. L’éditeur n’a pas fait mystère le mois dernier de son sentiment à l’égard de l’initiative de Google.

« Il est inquiétant de voir ces géants (du Web) vouloir imposer leur définition d’une publicité envahissante, réduite à la question des nuisances visuelles qu’elle peut représenter. Cet aspect est important, mais incomplet pour Mozilla, qui rappelle qu’une publicité qui exploite des données personnelles sans le consentement de l’utilisateur est tout aussi envahissante, voire plus encore qu’une publicité qui nuit à la lisibilité d’un contenu » arguait la fondation.

Firefox pourrait par la suite aller plus loin encore dans le domaine du blocage publicitaire. Au troisième trimestre, le navigateur devrait ainsi bloquer le « reciblage publicitaire » ou  » ad-retargeting » – le coeur de métier de Criteo. Par ailleurs, toutes les options de gestion de la vie privée seront regroupées dans un emplacement unique et offriront plus de granularité dans la protection contre le tracking.

Dotzler précise que Mozilla en est aux premières étapes de sa réflexion sur les catégories de publicités que Firefox devrait bloquer par défaut. CNET signale par ailleurs que Mozilla travaille sur un moyen de bloquer les fenêtres contextuelles intégrées invitant les utilisateurs à participer à une enquête ou à s’abonner.

Protection et rapidité pour Firefox

L’expérimentation est en phase de démarrage, mais plutôt que de recourir à une liste de blocages, Mozilla développe une technologie capable de détecter automatiquement les fenêtres contextuelles et de distinguer du simple désagrément celles qui présentent une utilité pour l’utilisateur

« Les trackers, les publicités intrusives et d’autres mauvais comportements menacent de détourner les individus du web ouvert et c’est préjudiciable aux personnes qui naviguent ou publient » justifie Dotzler.

« Au cours de l’année qui vient, Firefox prendra position contre le suivi, les publicités intrusives et d’autres mauvaises pratiques sur le web en bloquant le pire contenu et en communiquant plus clairement sur la confidentialité et les autres protections offertes par le navigateur. »

Egalement au programme de sa roadmap, une fonctionnalité apparue plus tôt ce mois-ci avec Firefox 59. Une nouvelle fonction d’autorisation globale permettra aux utilisateurs de refuser une fois pour toutes et non plus site par site les demandes l’autorisation d’accès à la localisation, l’appareil photo et le micro, ainsi que les notifications.

Outre la sécurité et la confidentialité, Mozilla prévoit de s’appuyer sur les améliorations permises par Quantum et axées sur la vitesse depuis Firefox 57 pour favoriser un rendu des pages plus fluide.

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox en 2018 : haro sur la pub et l’autoplay, priorité à la vie privée

Avec Firefox 59, adieu maudites notifications et bonjour l’entreprise

Posted by CercLL sur 14 mars 2018

Firefox 59, la nouvelle mise à jour du navigateur, permet notamment d’empêcher les sites Web de demander l’accès à la caméra, au microphone et à la localisation.

 

Mozilla a publié la version 59 de son navigateur Firefox pour PC, Mac et Android. A la clé, un certain nombre de mises à jour au niveau des performances, de la confidentialité et de la sécurité.

Parmi les évolutions les plus intéressantes, Firefox 59 propose désormais de nouveaux paramètres dans le menu Préférences. Ceux-ci permettent notamment d’empêcher les sites Web d’envoyer à l’internaute des notifications ou d’accéder à l’appareil photo, au microphone et à localisation du terminal.

Une « race cache » pour gagner en vitesse

Or ce désagrément se rencontre de plus en plus fréquent lors de la navigation sur le web. Une liste d’autorisations permet aux utilisateurs de définir néanmoins les sites de confiance toujours autorisés à recourir à ces fonctionnalités.

Firefox 59 peaufine par ailleurs sa protection de la vie privée. Le logiciel de Mozilla réduit ainsi la quantité de données transmises aux sites Web sur les visiteurs. Le but est de cette manière d’améliorer la confidentialité des utilisateurs de son mode de navigation privée, en supprimant les informations de type « referrers ». La finalité : prévenir le tracking intersites.

En ce qui concerne les performances, le navigateur s’efforcera désormais d’accélérer les temps de chargement des pages. C’était l’ambition de départ de Firefox Quantum. Mozilla veut aller plus loin encore dans ce secteur.

Pour y parvenir, le navigateur pourra charger les éléments de la page à partir du cache réseau ou du cache du disque dur de l’utilisateur (c’est le « race cache with network » ou course au cache avec le réseau).

Firefox 59 améliore également le rendu graphique en utilisant OMTP (Off-Main-Thread Painting) pour les utilisateurs de Mac (OMTP pour Windows est disponible depuis la version 58 de Firefox).

Firefox 59 devient un assistant sur Android

Côté personnalisation, les utilisateurs peuvent faire du glisser-déposer afin de réorganiser les principaux sites de la page d’accueil de Firefox. Des ajustements sont également possibles sur les nouvelles fenêtres et onglets. Quant aux évolutions de la capture d’écran sur Firefox, elles comprennent l’ajout d’annotations de base au travers de dessins et de surlignages appliqués aux captures sauvegardées.

Mozilla annonce par ailleurs que Firefox 59 comprend des capacités améliorées de communication en temps réel (RTC). L’éditeur a en plus implémenté RTP Transceiver pour donner aux pages un contrôle plus précis sur les appels et les fonctionnalités implémentées pour offrir un support des conférences à grande échelle.

Même s’il reste toujours aussi discret sur smartphone, occulté par Safari et Chrome, Mozilla ne néglige pas cependant la déclinaison Android de son navigateur. Avec Firefox 59, l’éditeur open source fait de Firefox un assistant, qui pourra se substituer à Google Assistant. Les utilisateurs peuvent ainsi lancer une recherche (et pas seulement sur Google) en appuyant longuement sur le bouton d’accueil. Enfin, le support de la lecture HTTP Live Streaming est aussi au menu pour une meilleure compatibilité avec les sites vidéo.

Firefox Quantum for entreprise

Firefox n’ambitionne pas seulement de revenir sur Chrome auprès des internautes et de se faire une place sur les terminaux mobiles. L’entreprise est un autre des grands objectifs que s’est fixé Mozilla. Et cela se traduit à partir d’aujourd’hui par une version dédiée : Firefox Quantum for Entreprise.

Celle-ci est encore à ce jour au stade de la beta. Dans son communiqué, l’éditeur précise cependant qu’il « s’agit de la dernière étape avant de proposer une version finale de Firefox Quantum pensée spécialement pour les entreprises. »
Proposer un outil compatible avec l’entreprise passe pour Firefox par l’implémentation d’un moteur de règles. Grâce à ces règles, les administrateurs peuvent configurer différents contrôles et encadrer l’usage.

Sur son blog, Mozilla France souligne ainsi que ce moteur de règles facilite le déploiement d’une installation « préconfigurée du nouveau Firefox sur les ordinateurs des employés sous Windows, Mac et Linux. »
Autre application, les équipes informatiques ont par exemple la possibilité de « configurer un proxy par défaut, désactiver certaines fonctionnalités ou associer Firefox Quantum à une collection de modules complémentaires ou de marque-pages. »

Pour Firefox, l’entreprise est une opportunité à plusieurs millions d’utilisateurs. A condition bien sûr de convaincre ce profil d’utilisateurs de lui faire confiance et de lui fournir les outils nécessaires au déploiement et à l’administration. Et le navigateur aura bien besoin de ces millions d’utilisateurs potentiels s’il veut réussir un retour au premier plan.

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Avec Firefox 59, adieu maudites notifications et bonjour l’entreprise

Firefox 59 empêchera les sites Web de vous espionner en navigation privée

Posted by CercLL sur 3 février 2018

Quand vous passez d’un site Web à un autre, le second sait d’où vous venez. Parfois, en plus de l’URL d’origine, il reçoit tout un ensemble de données complémentaires qui peuvent en dire plus sur vous que vous ne le souhaitiez. Ce travers sera bientôt corrigé.

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox 59 empêchera les sites Web de vous espionner en navigation privée

Firefox 58.0.1 débarque, Mozilla corrige un bug de chargement de page sous Windows

Posted by CercLL sur 31 janvier 2018

Avec Firefox 58.0.1, Mozilla publie une mise à jour de son navigateur qui inclut une correction de bug sous Windows. De nombreux utilisateurs ont été victimes d’un souci de chargement de page suite à l’installation de Firefox 58.

Officiellement publié il y a quelques jours, Firefox 58 a introduit des améliorations et des correctifs contre les failles Meltdown et Spectre. Son déploiement ne s’est cependant pas déroulé parfaitement. De nombreux utilisateurs Windows ont eu la désagréable surprise de constater un mauvais chargement des pages sans raison apparente.

Les rapports ont confirmé le problème qui peut même concerner des pages en local. Le navigateur se contente alors d’afficher une simple page vierge. Firefox 58.0.1 propose donc un correctif pour résoudre le problème. Mozilla explique

« Lors de l’utilisation de certaines stratégies de sécurité autres que celles par défaut sous Windows (par exemple avec les produits de sécurité Windows Defender Exploit Protection ou Webroot), Firefox 58.0 ne peut pas charger les pages. »

Firefox 58.0.1, deux problèmes connus et non corrigés.

Tout n’est cependant pas parfait car deux autres bugs connus sous Windows sont encore non corrigés.  L’un d’eux concerne les utilisateurs qui exécutent le navigateur via une connexion « Bureau à distance ». Mozilla dit que dans ce cas, il est possible que la lecture audio soit désactivée en raison des restrictions de sécurité.

Enfin les versions Linux et Mac profitent de leur coté de corrections et d’améliorations de performances.

Vous pouvez télécharger Firefox 58.0.1 pour Windows, Linux et Mac directement ou utiliser la fonction de mise à jour du navigateur.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox 58.0.1 débarque, Mozilla corrige un bug de chargement de page sous Windows

Firefox Quantum 58, Mozilla sécurise et booste les performances

Posted by CercLL sur 25 janvier 2018

A l’approche de la Journée Mondiale de la Protection des Données (28 janvier), Mozilla présente la dernière version de Firefox Quantum, dont l’une des principales fonctionnalités est la protection contre le pistage à la demande.

Alors que de nombreux sites web tracent les internautes sans qu’ils ne sachent quand ou comment ces informations sont utilisées et dégradent l’expérience utilisateur en ralentissant la navigation. Firefox Quantum pose les bases d’une nouvelle et meilleure expérience utilisateur. En plus de la confidentialité, la vitesse est l’un des plus grands bénéfices de la protection contre le pistage.

Cette option est également disponible sur les appareils mobiles. Afin d’en savoir plus sur la protection contre le pistage, rendez-vous sur : Firefox pour iOS et Android.

Firefox Quantum, un moteur graphique optimisé

Il peut arriver qu’une page web ne se charge pas en totalité. Le chargement ralentit, voir s’arrête parfois en cours de route. Afin de diminuer ces problèmes de chargement, Firefox Quantum lance un moteur amélioré qui peint l’écran avec davantage d’efficacité grâce à un fil CPU dédié.

Pour le mesurer, les ingénieurs Mozilla ont créé un test, consultable ici, simulant l’exécution d’un Javascript lourd. Ce test indique que le nombre d’images par seconde affiché par Firefox a augmenté de 30% (de 31 à 40 images par seconde).

 

Mozilla se concentre actuellement sur l’intégration dans Firefox Quantum de WebRender, un rendu de page web nouvelle-génération initialement développé dans le cadre du projet de recherche Servo.

Nouvelles fonctionnalités pour Firefox Android

Marque-pages améliorés – le système de marque-pages a été revu pour remplacer la boîte de dialogue par une page pleine. Il sera ainsi plus facile de ranger ses marque-pages dans des dossiers, organiser et visualiser ses dossiers ou encore en créer de nouveaux.

Prise en charge des applications web progressives (PWA) –  Firefox pour Android prend mieux en charge les applications web progressives. Il s’agit d’un certain type de sites web qui peut apparaître en tant qu’application mobile sur les téléphones. Lorsque l’utilisateur parcourt Firefox sur Android et qu’il arrive sur un site PWA, il verra un bouton en forme de maison dans la barre d’adresse. Pour ajouter ce site web comme une application, il suffira de cliquer sur la maison et l’icône apparaitra sur l’écran d’accueil de l’utilisateur. Désormais, ce site pourra être simplement visité en cliquant sur l’icône, en pleine page, en dehors de l’UI, sans barre d’adresse.

Source ginjfo.com

 

 

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox Quantum 58, Mozilla sécurise et booste les performances

Firefox 58 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

Posted by CercLL sur 23 janvier 2018

Mozilla déploie actuel sur les différents miroirs officiels (FTP), une nouvelle version de son navigateur vedette, Firefox 58. L’application est proposée pour différents environnements allant de Windows à Linux en passant par macOS.

Le terrain se prépare à l’arrivée de Firefox 58. Cette nouvelle version de Firefox Quantum sera disponible cette semaine au travers des canaux classiques de distribution. En attendant il est possible de le récupérer dès maintenant depuis les serveurs FTP de la fondation.

Firefox 58, nouveautés et performance

En développement depuis maintenant deux mois, le navigateur s’enrichit de plusieurs fonctions comme le « streaming compilation » et un nouveau compilateur pour améliorer les performances (WebAssembly). A cela s’ajoute l’activation du WebVR par défaut pour les utilisateurs de Mac OS X et une la possibilité de remplir automatique les informations concernant une carte de crédit dans un formulaire.

Mozilla poursuit l’amélioration de performances avec des optimisations pour le chargement des pages (mise en cache autour de JavaScript) et l’accélération de la vitesse de rendu pour les utilisateurs de Windows à l’aide de la fonction « Off-Main-Thread Painting« .

La partie sécurité bénéficie de correctifs pour les failles processeurs Meltdown et Spectre. Sur ce point l’actuel Firefox 57 a été « patchée » lors de la publication de la version 57.0.4. Firefox 58 est de son côté la première version disposant en natif de correctifs pour Meltdown et Spectre. Mozilla précise cependant que des soucis sont présents

«Sous Windows et Linux, Firefox se bloque occasionnellement sur les processeurs Intel Broadwell-U avec un ancien microcode, les utilisateurs Windows doivent s’assurer que Windows Update est configuré pour installer les mises à jour. »

Cette version rencontre également des problèmes lors d’un retour en arrière concernant le profil. Mozilla recommande aux utilisateurs d’utiliser dans ce cas un nouveau profil.

Firefox Quantum 58.0 sera officiellement disponible le mardi 23 janvier 2018. Vous pouvez soit attendre soit procéder à son téléchargement manuel des maintenant.  Il faut se rendre sur les  serveurs de Mozilla.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox 58 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

Firefox prépare sa prochaine version support étendu

Posted by CercLL sur 16 janvier 2018

Firefox commence à détailler les fonctionnalités prévues pour la prochaine édition longue durée de son navigateur, dont la sortie est prévue pour le mois de mai 2018 avec la version 60 de Firefox. De nouvelles fonctionnalités seront proposées à cette occasion, notamment un outil de gestion des installations pour l’entreprise.

Firefox veut profiter de sa version 60 pour introduire de nouveaux outils au sein de son navigateur. Cette version 60, prévue pour le mois de mai 2018, représente une étape importante pour le navigateur. C’est sur cette version que sera basée la version ESR du navigateur, pour Extended Support Release. Ces versions du navigateur doivent bénéficier de mises à jour de sécurité sur une période plus longue que les autres versions du navigateur. Les versions ESR sont donc les candidates idéales pour les déploiements en entreprise sur de nombreux postes.

Le calendrier des mise à jour de Firefox, avec les éditions ESR

À cette occasion, les équipes de développement de Firefox commencent à communiquer sur les fonctionnalités qui seront proposées avec cette version 60. La principale nouveauté sera l’arrivée d’un « policy engine » : un outil permettant de configurer les installations de Firefox afin de faciliter le déploiement du navigateur sur de nombreuses machines. La fonctionnalité arrivera avec la version 60 et Firefox promet que « l’outil fonctionnera avec l’ensemble des outils généralement utilisés pour mettre en place ce type de politique » en citant notamment Windows Group Policies, mais aussi Autoconfig, CCK2 et Frontmotion. Comme le rapporte The Register, la documentation laisse entendre que la configuration passerait par un fichier JSON utilisé lors de l’installation du navigateur afin de configurer une installation selon les critères retenus. Les administrateurs pourront ainsi choisir d’activer ou de désactiver certaines fonctionnalités, mettre en place un système de liste blanche, ajouter des favoris au sein du navigateur et d’autres options.

Outre cette fonctionnalité, Firefox évoque une nouveauté également prévue pour la version 60 visant à améliorer les performances du navigateur. Baptisée « tab warming », cette fonctionnalité aura pour tache de détecter lorsqu’un utilisateur commence à interagir avec un autre onglet afin de lancer les processus de rendering de façon préventive. Cette technique procède donc en détectant les mouvements de souris qui indiquent qu’un utilisateur s’apprête à cliquer sur un onglet, afin de commencer à lancer les processus de rendering de la page avant que le curseur ne vienne réellement cliquer sur l’onglet. Une technique qui permet de gagner quelques millisecondes sur la plupart des pages, un gain de performance négligeable, mais qui devient nettement plus sensible sur d’autres pages web demandant un certain effort de la part du navigateur en termes de rendu. Cette mise à jour devrait ainsi éviter à l’utilisateur de se retrouver face à une page blanche le temps que le navigateur ait fini de calculer le rendu d’un site web.

La version 60 de Firefox est prévue pour le mois de mai. Elle sera la première version ESR de Firefox à incorporer les changements d’architectures apportés avec Electrolysis et Quantum, arrivés dans le courant des dernières versions. La précédente version ESR était la version 52 sortie au mois de mars 2017.

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox prépare sa prochaine version support étendu

Véloce, Firefox Quantum attire de nombreux internautes

Posted by CercLL sur 13 décembre 2017

C’est un bon démarrage, se félicite Mozilla. La dernière version du navigateur, conçue pour être celle de la reconquête, attire de nombreux utilisateurs. Une année 2018 chargée attend cependant Mozilla s’il veut confirmer ce départ et convertir téléchargements en utilisation durable.

Avec Firefox Quantum, Mozilla a apporté des changements en profondeur à son navigateur. Et ceux-ci s’imposaient sur un marché dominé par Google Chrome et où Firefox reste invisible sur mobile. Environ un mois après son lancement, l’éditeur estime d’ores et déjà récolter les fruits de ses efforts.

Les téléchargements de Firefox par les utilisateurs de Google Chrome, la référence des navigateurs Web à l’heure actuelle, ont augmenté de 44% par rapport à l’année précédente, fait savoir Mozilla. Au total, 170 millions de personnes ont installé Firefox Quantum, et des millions d’autres les rejoignent chaque jour.

Un effet de halo sur mobile

En outre, ce qui est peut-être aussi important pour l’organisation à but non lucratif, l’utilisation de Firefox sur les terminaux mobiles a augmenté. Sur les appareils Android et iOS, les installations de Firefox ont bondi de 24%, selon Mozilla. Pour les installations de son navigateur Focus centré sur la confidentialité, la hausse est de 48%.

Il est encore trop tôt pour parler de plébiscite, notamment parce que nombre des changements introduits dans Quantum n’ont simplement pas encore été portés sur les téléphones Android – et ne verront jamais le jour sur iPhone en raison des restrictions imposées par Apple.

« Je suis très excité par l’effet de halo sur mobile » se réjouit le vice-président de Firefox, Mark Mayo. Mozilla est utilisé quotidiennement par plus de 100 millions de personnes. Cependant, cet usage porte principalement sur le poste de travail. Or, c’est sur smartphone que se situe le potentiel de croissance.

Mozilla ne peut pour le moment revendiquer une victoire. Convertir une hausse de téléchargements en une augmentation durable des utilisateurs actifs nécessitera bien d’autres investissements. « Nous devrons absolument y parvenir toute l’année 2018 pour observer de véritables changements » reconnaît Mayo.

Coup d’accélérateur et souci de compatibilité

Firefox Quantum, la version 57 du navigateur open-source, se montrerait près de deux fois plus rapide que la version 52 lancée en mars. Et Mozilla ne prévoit pas de s’arrêter là et d’accélérer encore le tempo grâce notamment à la technologie WebRender.

« Nous avons déjà plus d’utilisateurs sur le nouveau système, avec plus d’heures d’utilisation que ce que nous avons eu durant quelques années » souligne le dirigeant de l’éditeur. Firefox Quantum totalise environ un demi-milliard d’heures d’utilisation chaque jour.

Mozilla a connu quelques accrocs, néanmoins prévisibles. Des changements ont en effet été apportés au système d’extensions. Ces logiciels complémentaires ont fait le succès de Firefox dans sa lutte contre Internet Explorer.

Avec Quantum, Mozilla a abandonné sa solution historique d’extensions au profit de Web Extensions, modelée sur la technologie de Chrome.

« La casse des add-ons a été … moindre que ce que nous craignions » commente Mark Mayo. Environ un tiers d’entre nous disposent d’extensions Firefox, mais Mozilla veut porter ce chiffre à deux tiers. « La renaissance d’un écosystème d’extensions dynamique est probablement la chose la plus importante que nous voulions voir se produire avec Quantum. »

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Véloce, Firefox Quantum attire de nombreux internautes

Mozilla Common Voice : La fondation publie son premier échantillon de voix

Posted by CercLL sur 1 décembre 2017

Le projet vise à mettre à disposition du plus grand nombre une base de données d’enregistrements de voix afin de faciliter le développement de la reconnaissance vocale.

Au mois de juillet, Mozilla avait donné le coup d’envoi de son projet Common Voice. Celui-ci visait à collecter des échantillons de voix lus par les internautes dans une base de données. L’objectif final de Mozilla était de pouvoir proposer un échantillon de données vocales accompagnées de leurs transcriptions afin d’entraîner les algorithmes de machine learning qui travaillent sur des outils de reconnaissance vocale.

Six mois plus tard, Mozilla présente les premiers résultats de son initiative et annonce la disponibilité d’un premier échantillon de voix. Mozilla explique que plus de 20.000 internautes ont accepté de participer au projet, en enregistrant des phrases sur la plateforme dédiée à Common Voice. La base de données est pour l’instant entièrement composée d’extraits en anglais et compte au total 400.000 extraits de voix, accompagnés de leurs retranscriptions, pour un total de 500 heures d’enregistrement.

Le projet devient donc la deuxième plus grande base de données d’enregistrements audio de discours librement accessibles sur le réseau, la première place étant détenue par le projet LibriSpeech.

Outre la base de données en elle-même, Mozilla publie également le code source de DeepSpeech, un projet parallèle qui vise à implémenter un moteur de retranscription d’enregistrements vocaux. Celui-ci est disponible sur Github pour les développeurs qui souhaiteraient contribuer au code. Mozilla précise que ce projet est l’implémentation d’un concept développé par la société chinoise Baidu dans un livre blanc, également disponible et que le programme s’appuie pour fonctionner sur Tensorflow, une bibliothèque logicielle dédiée au machine learning.

Selon Mozilla, son outil parvient à un taux d’erreur de 6,5% sur la base de données LibriSPeech. Une performance honorable : Google avait ainsi annoncé être à 4,9% de taux d’erreur sur ses outils de reconnaissance vocale. Mais la base de données utilisée pour ces tests n’est pas la même, il est donc difficile de comparer vraiment les deux taux.

Pour le projet Common Voice, le prochain objectif est de s’ouvrir à d’autres langues que l’anglais : Mozilla promet être en train de travailler pour que le projet soit en mesure de collecter des échantillons vocaux de différents langages. Mozilla espère que cette évolution sera déployée dans le courant de l’année 2018.

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Mozilla Common Voice : La fondation publie son premier échantillon de voix

 
%d blogueurs aiment cette page :