CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

  • Visioconférence

  • Languages Disponibles

  • Richard Stallman

  • Le Logiciel Libre

  • Priorité au Logiciel Libre!

  • L’ Agenda du Libre région PACA

  • Articles récents

  • Le Manchot

  • Écoutez

  • EricBlog

  • Toolinux

  • Mastodon CercLL

  • Méta

  • Galerie Photo, Diaporama

  • AIOLibre

  • créer un sondage

  • Un éditeur de texte collaboratif en ligne libre

  • Communication collaborative

  • Framatalk Visioconférence

  • Herbergement d’images

  • Suivez nous sur Diaspora

  • Ordinateur recyclé sous Debian

  • Nombres de visites sur ce site

    • 76 000 Visites
  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 206 autres abonnés

  • RSS CERCLL

  • Archives

Posts Tagged ‘Ordinateur’

30 ordinateurs Lenovo désormais proposés avec Ubuntu Linux

Posted by CercLL sur 3 octobre 2020

Plusieurs dizaines d’ordinateurs de bureau et portables Lenovo sont désormais disponibles à l’achat en ligne avec un système Linux Ubuntu préinstallé et certifié.

Nous apprenions, en juin dernier, que la plupart des ordinateurs Lenovo seraient certifiés pour les distributions Fedora et Ubuntu à l’avenir. Le constructeur chinois vient de confirmer la nouvelle avec l’annonce d’une série d’ordinateurs préinstallés avec la distribution Ubuntu Linux.

Contrairement aux premières annonces, Linux ne sera plus une option réservée aux entreprises. Une trentaine de machines pourront directement être commandées avec Ubuntu (20.04 LTS ou 18.04) depuis le site web de Lenovo, notamment les modèles ThinkStation et ThinkPad P, T, X, X1 et L.

Les modèles disponibles avec Ubuntu

Depuis le 23 septembre, une importante gamme d’ordinateurs Lenovo ThinkPad et ThinkStation sont disponibles avec un système Ubuntu Linux. Cela comprend :

ThinkPad T14 (Intel et AMD)
ThinkPad T14s (Intel et AMD)
ThinkPad T15p
ThinkPad T15
ThinkPad X13 (Intel et AMD)
ThinkPad X13 Yoga
ThinkPad X1 Extreme Gen 3
ThinkPad X1 Carbon Gen 8
ThinkPad X1 Yoga Gen 5
ThinkPad L14
ThinkPad L15
ThinkPad P15s
ThinkPad P15v
ThinkPad P15
ThinkPad P17
ThinkPad P14s
ThinkPad P1 Gen 3
ThinkStation P340
ThinkStation P340 Tiny
ThinkStation P520c
ThinkStation P520
ThinkStation P720
ThinkStation P920
ThinkStation P620

Le site américain de Lenovo est déjà à jour, via cette page (en anglais). Un forum de discussion et de support est également accessible.

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , , , | Commentaires fermés sur 30 ordinateurs Lenovo désormais proposés avec Ubuntu Linux

Quelle est la part de marché de Linux sur le bureau ? Et sur mobile ?

Posted by CercLL sur 30 juillet 2020

Linux occupe aujourd’hui 2,18% du marché des systèmes d’exploitation de bureau, selon les chiffres de juin 2020. Android continue de dominer le mobile.

Les analyses sont tombées pour juin 2020. Nous savons, grâce à Net Marketshare, quels sont les systèmes d’exploitation les plus répandus, à la fois sur les ordinateurs, les mobiles et les tablettes.

Sur ordinateur

Windows continue de dominer le marché mondial avec 87,2% des ordinateurs de bureau ou portables. C’est un léger recul annuel : en 2019, le système d’exploitation de Microsoft était crédité de 88,45%.

Son plus proche concurrent s’appelle macOS et 9,42% de parts de marché. C’est mieux que les 8,98% de juin 2019.

Linux occupe la 3e place avec 2,18 %, légère progression par rapport à 2019 de 0,08%.

ChromeOS occupe aujourd’hui 0,42% du gâteau et BSD continue d’être utilisé par 0,01 % de la population (en usage « desktop »).

Quelles versions des OS ?

Windows 10 est le système d’exploitation le plus utilisé (54,76%) devant Windows 7 (27,41%). macOS 10.14 culmine à 3,58, soit 0,06% de plus que Windows 8. Le terme générique Linux (qui n’est pourtant pas une « version ») apparaît avec 1,2%, mais Ubuntu peut compter sur 0,9% de parts de marché.

Sur le mobile

Android est le premier système d’exploitation mobile sur mobile : il est crédité de 70,61% des terminaux en circulation, devant iOS à 28,79%. On trouve Linux à 0,04%, score identique à celui des Series 40 de Nokia.

Quant aux versions d’Android, elles avancent toujours en ordre très dispersé (et fragmenté). Android 9 domine : l’OS équipe 20,40% des terminaux, devant Android 8.1 à 10,75%. iOS 13.3 est juste derrière (9,42%).

Android 10, qui sera remplacé par Android 11 à l’automne, n’occupe à l’heure actuelle que… 7,04% des mobiles, c’est à peine 0,65% de plus qu’Android 8. Pour les iPhone plus anciens (ou non mis à jour), iOS 12.4 conserve 4,93 % du marché.

Sur tablette

Pour les tablettes, Android conserve la première place, mais avec un score moins élevé que sur smartphone : 53,33%. iOS et iPadOS cumulés ne sont pas bien loin (46,66%), preuve de la bonne santé de l’iPad sur le marché des tablettes. iPadOS est le nom donné à iOS pour l’iPad depuis le 24 septembre 2019.

En matière de fragmentation, les tablettes Android sont elles aussi clairement équipées de versions anciennes du système de Google (voire complètement dépassées) : ainsi, Android 4.4 occupe encore la première place avec 15,48%. Quant à Android 10, la version est créditée de 0,28% seulement, Android 9 réunissant 2,48% des tablettes Android actives dans le monde en juin 2020.

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , , | Commentaires fermés sur Quelle est la part de marché de Linux sur le bureau ? Et sur mobile ?

La plupart des ordinateurs Lenovo seront certifiés Linux à l’avenir

Posted by CercLL sur 12 juin 2020

Lenovo va certifier une grande partie de ses ordinateurs de bureau et portables Thinkpad pour Red Hat Linux et Ubuntu. L’idée : encourager au déploiement de Linux dans l’entreprise.

La plupart des ordinateurs Lenovo seront certifiés Linux à l’avenir

Nous vous parlions, début mai, de l’arrivée de Fedora Linux sur des ordinateurs portables Thinkpad. Le constructeur chinois poursuit dans cette voie avec la certification de nouveaux ordinateurs de bureau ThinkPad et ThinkStation Workstation. Il sera désormais possible d’y installer Red Hat Linux ou Ubuntu LTS.

250 millions d’ordinateurs personnels sont vendus chaque année et environ 7,2 millions le sont avec Linux selon NetMarketShare. Une niche dans laquelle Lenovo compte bien se positionner en certifiant ses propres machines pour une utilisation optimale des principales distributions Linux.

L’idée de Lenovo est de certifier l’ensemble des ordinateurs de bureau et portables ThinkStation et ThinkPad série P pour qu’ils tournent sous Ubuntu Linux ou Red Hat Linux Entreprise (ainsi que Fedora). Le constructeur explique que les modèles offriront désormais un support complet allant « des correctifs aux pilotes en passant par des optimisations au niveau du bios« .

Le support de Linux sur les ordinateurs Lenovo sera assuré sur le web et via des forums Linux. Pour l’heure, cette section n’est disponible qu’en anglais.

Lire également

Des portables Lenovo Thinkpad avec la distribution Linux Fedora 32

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , , | Commentaires fermés sur La plupart des ordinateurs Lenovo seront certifiés Linux à l’avenir

PureOS: Un Linux pour les PC et les smartphones

Posted by CercLL sur 9 mars 2019

Un système d’exploitation pour deux plates-formes? C’est une vieille idée, qui n’a jamais fonctionné, mais le constructeur d’ordinateurs portables et smartphones Purism tente un nouvel essai.

Il y a beaucoup de gens qui veulent le même Linux sur leur smartphone et leur PC. Le plus connu d’entre eux est peut-être Mark Shuttleworth de Canonical. Pendant des années, il a essayé de lancer un marché pour Ubuntu Linux fonctionnant sur des tablettes, des smartphones et des PC. Ça n’a pas fonctionné. Après des années d’efforts, Canonical a abandonné son système d’exploitation unique pour toutes les plateformes.

Mais les rêves ne meurent pas. À présent, Purism, le fournisseur d’ordinateurs portables et de smartphones open source, redonne vie à l’idée grâce aux futures versions de sa distribution PureOS Linux.

Jeremiah Foster, directeur de PureOS, a annoncé: « Le système PureOS de Purism est convergent et a jeté les bases de toutes les futures applications qui fonctionneront à la fois sur les téléphones Librem 5 et Librem, à partir de la même version de PureOS. »

Convergent? Foster a expliqué que cela signifie que le système d’exploitation et ses applications auront une « apparence cohérente, ainsi que les mêmes fonctionnalités pour les applications exécutées sur votre téléphone et sur votre ordinateur ».

Plus facile à dire qu’à faire

« Il s’avère que c’est vraiment difficile à faire si vous n’avez pas le contrôle complet du code source du logiciel et l’accès au matériel lui-même. Même dans ce cas, il y a un problème; vous devez compiler le logiciel à la fois pour le processeur du téléphone et celui du portable. » Il s’agit d’un processus complexe qui révèle souvent les hypothèses avancées dans le développement logiciel, mais cela montre également que pour construire un périphérique véritablement convergent, vous devez concevoir la convergence dès le début « , a déclaré Foster.

Étant donné que Purism construit à la fois son propre matériel et ses logiciels, il est bien placé pour résoudre ces problèmes. Purism a débuté en 2015 en tant que fabricant d’ordinateurs portables basé sur du logiciel libre. Son matériel est conçu pour être aussi libre que possible de tout microprogramme propriétaire ou code binaire, communément appelé « blobs ». PureOS est un système d’exploitation basé sur Linux. PureOS prend en charge les interfaces GNOME et KDE Plasma Mobile.

En additionnant tout cela, Purism a plus de contrôle sur la pile matérielle complète, depuis les puces jusqu’à l’interface, que tous ses concurrents, à l’exception d’Apple. Cependant, même Apple, qui possède macOS pour ses ordinateurs et iOS pour ses tablettes et ses iPhone, n’essaie pas de faire fonctionner un seul système d’exploitation sur ses deux plateformes.

Purism affirme que grâce à l’utilisation de Debian comme base de travail, PureOS peut fonctionner sur les processeurs gourmands en énergie et rapides des ordinateurs portables, ainsi que sur les processeurs plus économes et des smartphones. Selon Foster, cela signifie également qu' »il existe un grand ensemble de logiciels packagés qui » fonctionne simplement « sur de nombreux types de CPU. »

Bien entendu, le fait qu’une seule application puisse s’exécuter sur différentes architectures sans nécessiter d’être recompilée ne vous mènera pas bien loin. Par exemple, une application qui a fière allure sur l’écran 15 pouces d’un ordinateur portable ne sera pas aussi jolie sur l’écran 5 pouces d’un smartphone avec son rapport de format très différent.

Purism le sait. Pour résoudre le problème, Purism utilise un « design adaptatif ». Foster explique: « Purism travaille dur pour créer des applications GNOME adaptatives – et la communauté s’associe également à cet effort – des applications qui ont fière allure et qui fonctionnent très bien, à la fois sur un téléphone et sur un ordinateur portable. Combiner le travail de l’écosystème du logiciel libre avec les contributions de Purism signifie que nous pouvons cibler la convergence pour toute notre gamme de matériel Librem: les ordinateurs portables de 13 et 15 pouces et le téléphone de 5 pouces.  »

Les développeurs seront également en mesure de personnaliser leurs applications pour PureOS en utilisant le libhandy, une bibliothèque logicielle open source. Il s’agit d’une bibliothèque de présentation mobile et adaptative GTK +GNOME. Celle-ci est embarquée dans PureOS et Debian. Les programmeurs peuvent également l’utiliser au sein des flatpaks, simplement en l’incluant dans votre manifeste Builder Flatpak.

Est-ce que cela fonctionnera? Cela semble prometteur. Mais j’ai déjà cru aux promesses d’un même système d’exploitation pour de nombreuses plateformes. Ce n’est pas un tour facile. Cela dit, il existe depuis longtemps une demande pour un système d’exploitation mobile basé sur Linux qui ne soit pas Android, il y a donc des clients potentiels. Purism a triomphé de tous les obstacles auparavant. Difficile de prédire ce qu’ils parviendront à en tirer.

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , , , | Commentaires fermés sur PureOS: Un Linux pour les PC et les smartphones

Mais combien sont les utilisateurs de Linux ?

Posted by CercLL sur 10 avril 2018

Cela dépend de la méthode de calcul. Si vous incluez les smartphones et tablettes Android, Linux compte alors plus d’utilisateurs que tout autre système d’exploitation. Sur le seul poste de travail, ils ne sont au maximum que quelques pourcents, soit tout de même des millions d’utilisateurs de Linux.

Je parlais à un ami l’autre jour quand il m’a dit qu’il n’y avait pas plus de 0,0001% d’utilisateurs de Linux. C’est totalement faux.

C’est un fait, le bureau Linux n’a jamais décollé. Mais, même ainsi, Linux compte des millions d’utilisateurs sur le poste de travail. Vous ne me croyez pas ? Regardons les chiffres.

Plus de 250 millions de PC sont vendus chaque année. De tous les PC connectés à Internet, NetMarketShare rapporte que 1,84% tournent sous Linux. Chrome OS, une variante de Linux, est à 0,29%. En fin d’année dernière, NetMarketShare a admis avoir surestimé le nombre de postes de travail Linux, mais a depuis corrigé son analyse.

Des millions de PC sous Linux

Voyez-vous, NetMarketShare ne se contente pas de compter les PC qui se connectent à son réseau de plus de 40.000 sites Web utilisant HitsLink Analytics et SharePost. Sa méthodologie consiste à collecter des données auprès des navigateurs des visiteurs du site et à pondérer ensuite les données par pays.

« Nous comparons notre trafic au tableau CIA Internet Traffic by Country et pondérons nos données en conséquence. Par exemple, si nos données globales montrent que le Brésil représente 2% de notre trafic, et que la table CIA montre que le Brésil représente 4% du trafic Internet mondial, nous comptabiliserons deux fois chaque visiteur unique du Brésil. »

Une autre société d’analyse, fréquemment citée pour ses chiffres sur les systèmes d’exploitation, est StatCounter. Elle comptabilise 1,47% de postes de travail sous Linux – Chrome OS est à 1,03%. StatCounter établit ses données grâce aux vues des navigateurs sur plus de 2 millions de sites.

Les chiffres les plus impartiaux proviennent peut-être du Programme d’analyse numérique (DAP) du gouvernement fédéral américain. Les chiffres du DAP sont établis sur la base du milliard de visites effectuées au cours des 90 derniers jours sur plus de 400 domaines du gouvernement américain. Cela représente au total près de 5.000 sites. Ces visiteurs semblent être en grande partie des citoyens américains. Les sites Web les plus populaires sont l’US Postal Service, l’IRS et Medline Plus.

Selon le chiffre du DAP, Linux concerne 0,6% des visites. Chrome OS, toujours selon DAP, compte plus d’utilisateurs : 1,3%.

Ainsi, même si Linux demeure un système d’exploitation PC minoritaire, il n’en compte pas moins des millions d’utilisateurs. Et c’est donc bien plus qu’une simple fraction de pourcentage.

Et, en ce qui concerne le système d’exploitation de l’utilisateur final global, Android basé sur Linux totalise 70,96% du marché du mobile selon NetMarketShare. Pour le DAP, Android est à 19,9% des systèmes utilisateur. StatCounter estime la part d’Android à 39,49%, ce qui en fait un OS plus populaire que Windows (36,62%).

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Mais combien sont les utilisateurs de Linux ?

Présentation de l’Open Computer : un ordinateur portable Modulaire sous GNU/Linux

Posted by CercLL sur 3 avril 2018

Bonjour,

Lors de mon article de présentation de Serge sur LinuxFr, je vous avais fait part d’un autre projet. Eh bien le voici c’est l’Open Computer.

Open Computer est un projet d’ordinateur portable modulaire, dont on peut changer facilement les composants, sous forme de block. Les pièces internes (processeurs, cartes graphiques, barrette de ram) sont interchangeables d’une simple pression et sans vis. Le clavier et l’écran sont également détachables. Pour accroître la personnalisation du PC, nous avons développé des modules USB appelés Mods qui permettront d’ajouter des fonctionnalités ou des connectiques. Les systèmes d’exploitation proposés seront basés sur GNU/Linux.
Nous avons développé l’ordinateur portable modulaire, afin qu’il ne soit plus jetable, mais réparable, évolutif et écologique.
L’idée c’est de rendre accessible à tous, le matériel de son ordinateur portable.

Origine du concept

C’est à l’occasion d’un stage en Chine, à CGNPRI (Shenzhen), dans la section « software development » que j’ai eu l’idée du concept d’ordinateur portable modulaire. À cause d’une panne d’ordinateur. En effet, la veille de la présentation des résultats finaux de mes recherches, mon ordinateur portable est tombé en panne et je n’avais aucun moyen de le réparer. La mise en place de la présentation fut assez complexe.
C’est donc à mon retour de Chine, que j’ai invité Aurélien Lefaucheux et Alexandre Combe à développer le projet avec moi. En 2017, en raison de la nécessité d’un expert en électronique, Jonathan Ruffenach a rejoint l’équipe.

L’Open Computer

Nous travaillons sérieusement sur ce projet depuis 2016, et on s’est dit qu’il était peut-être temps de communiquer un peu dessus.
Comme je vous l’avais dit dans l’article sur Serge, nous avons une jeune entreprise : Cairn Devices, basée à Strasbourg.

La modularité de notre PC repose sur 3 niveaux :

  • Les Blocks : Les composants principaux de l’ordinateur (RAM, SSD, carte graphique, etc.) sont présents sous forme de Blocks. Ils ont été conçus pour être le plus accessibles possible, aucune vis n’est utilisée, et ils sont interchangeables d’une simple pression
  • Les Mods : Module complémentaire s’appuyant sur les ports USB C. Exemple : La webcam, le port DisplayPort sont des Mods. Ils seraient ainsi facilement remplaçables. Ils seront Open Hardware
  • Écran détachable et interface remplaçable (clavier, touchpad)

Nous avons aussi fait une petite vidéo explicative ici, vous pourrez ainsi voir à quel point je suis à l’aise en vidéo.
https://www.youtube.com/watch?v=B9j5_xmm3UM

Le nom, Open Computer, n’est pas anodin, car nous sommes sensibles à l’Open Source et à la protection de la vie privée. Nos PC seront donc sous GNU/Linux en proposant : Mint, Fedora, Debian, Ubuntu et d’autres.

Bien entendu, notre ordinateur ne sera pas 100% Libre, mais nous faisons notre possible pour le rendre le plus Libre possible. Néanmoins, tout ce que nous concevons nous-mêmes est Open Hardware. Ainsi, notre entreprise en grandissant aura la capacité à chaque nouvelle version de l’Open Computer de le rendre un peu plus Libre.

Nous sommes également sensibles à l’Open Source, car il permet de répondre à des problématiques Européennes. Nous considérons que l’indépendance numérique Européenne peut être acquise en s’extirpant justement du modèle privateur de Microsoft. Notre souhait est donc de voir enfin émerger un écosystème numérique Européen basé sur l’Open Source.

Nous avons besoin de vous

  • Pour ce projet Open Computer, j’aurai besoin de votre aide, si vous l’acceptez, sur 2 points :
    Participer à une petite étude pour les prix de nos PC (maximum 30 secondes) : https://www.dragnsurvey.com/survey/r/3039c29
  • Si vous souhaitez propulser un fabricant de PC européen axé Open Source, aidez-nous à financer notre prototypage, en nous soutenant par votre vote ! https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-907
    (oui, je sais l’inscription est pénible, mais elle prend 2 minutes et c’est très important pour nous, car vous pouvez nous apporter jusqu’à 10 votes chacun).

Source linuxfr.org

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Présentation de l’Open Computer : un ordinateur portable Modulaire sous GNU/Linux

Linux pour l’entraide au collège

Posted by CercLL sur 8 mars 2017

Au collège de Montmorency, des étudiants bénéficient gratuitement d’ordinateurs reconditionnés sous Linux.

 

Voilà un beau projet qui mêle écologie et social. Au collège de Montmorency, des étudiants ayant peu de ressources peuvent dorénavant bénéficier d’un ordinateur gratuitement. Le projet Dons d’ordinateurs, deuxième vie est simple. Les ordinateurs trop anciens du collège sont reconditionnés par les étudiants du département de technologie du génie électrique, ensuite, ces ordinateurs se voient installer un système Linux ainsi que des logiciels libres, afin d’être pleinement fonctionnels sans avoir à se soucier des problèmes de licences. Pour finir, une courte formation est assurée pour que les élèves soient à même de prendre en main leur nouvel équipement.

C’est un bel exemple de coopération au sein des différentes équipes du collège, incluant les étudiants, qui aide à la réussite de tous. Le projet DO2 permet de limiter les déchets électroniques tout en permettant une aide sociale aux étudiants qui en ont besoin.

Source lechodelaval.ca

Posted in CercLL | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Linux pour l’entraide au collège

 
%d blogueurs aiment cette page :