CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

Posts Tagged ‘Ubuntu’

Ubuntu 16.04 LTS, une importante mise à jour du noyau corrige 39 vulnérabilités

Posted by CercLL sur 16 avril 2018

Les utilisateurs de la distribution Linux Ubuntu 16.04 LTS sont invités à mettre à jour leur système. Canonical propose une importante mise à jour du noyau. Elle corrige 39 failles de sécurité.

Après avoir publié de nouveaux « Kernel » pour sa distribution Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark), Canonical assure la maintenance d’Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus). Elle passe par l’arrivée d’un nouveau noyau qui corrige pas moins de 39 vulnérabilités.  Il permet également de mettre à jour les dérivées de la distribution comme Kubuntu, Lubuntu, Xubuntu, Ubuntu MATE, Ubuntu Kylin et Ubuntu Studio.

L’une des failles les plus sérieuses concerne un souci dans l’implémentation de l’USP sur IP. Une faille permet à un pirate de provoquer à distance un plantage de la machine, de provoquer une consommation excessive de mémoire par déni de service (attaques DoS).

Ubuntu 16.04 LTS, plusieurs versions du noyaux sont disponibles

Canonical recommande à l’ensemble de sa communauté de procéder à une mise à jour de leur distribution.  Pour ce faire les paquets de noyau Linux 32 et 64-bit pour Ubuntu 16.04 LTS utilisant le noyau Linux 4.4 sont disponibles. Il est aussi publié le nécessaire pour les systèmes Raspberry Pi 2, Amazon Web Services (AWS), les environnements « cloud » et les systèmes sous processeurs Snapdragon. Vous trouverez tous les détails ici.

Canonical recommande pour Ubuntu 16.04 LTS 64-bit et 32-​​bit sous le noyau Linux 4.4 d’opter pour le noyau linux-image-4.4.0-119.143. Voici les détails pour les autres cas de vigures

  • Amazon Web Services (AWS) > linux-image-4.4.0-1054-aws-4.4.0-1054.63
  • Raspberry Pi 2 >linux-image-4.4.0-1086-raspi2 – 4.4. 0-1086.94,
  • cloud > linux-image-4.4.0-1020-kvm – 4.4.0-1020.25,
  • Snapdragon > linux-image-4.4.0-1088-snapdragon – 4.4.0-1088.93.

Enfin un update est aussi proposé pour Ubuntu 14.04 LTS (Trusty Tahr). Il corrige un total de huit failles de sécurité. Les utilisateurs sont invités à mettre à jour leur système sous le noyau Linux 3.13. Il est nécessaire de se diriger vers linux-image-3.13.0-144.193 (32 ou 64-bit et PowerPC).

Source ginjfo.com

Publicités

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Leave a Comment »

Ubuntu 17.10 et Ubuntu 16.04 LTS, comment installer le noyau Linux 4.16 ?

Posted by CercLL sur 7 avril 2018

Il est possible d’exploiter l’une des dernières évolutions d’un noyau Linux sous Ubuntu. L’installation n’est pas compliquée mais de la prudence est tout de même nécessaire.

Si vous êtes un utilisateur de la distribution Ubuntu ou Linux Mint, il est possible d’installer dès à présent le noyau Linux 4.16. Son installation permet par exemple de profiter de nombreux mises à jours de pilotes et d’améliorations des performances. Les joueurs peuvent également être intéressés car ce noyau propose des optimisations pour les pilotes Intel et AMD autour des API Vulkan et OpenGL.

Une telle opération n’est cependant pas anodine puisque nous touchons au cœur de la mécanique d’un OS. Il est possible qu’après l’installation certaines choses ne fonctionnent plus correctement comme certains modules installés (VirtualBox, Nvidia, Broadcom, etc.).

Ubuntu, comment installer le noyau Linux 4.16 ?

 

La démarche ci-dessous devrait normalement fonctionner si vous êtes sous Ubuntu 17. 10 (Artful Aardvark) ou 16.04 LTS (Xenial Xerus) ou encore des variantes. Ceci concerne par exemple Kubuntu, Xubuntu, Lubuntu, Ubuntu MATE et même Linux Mint,

La première chose à faire est de récupérer l’archive nécessaire à l’installation du noyau. Elle doit correspondre à votre architecture. Elle se compose du noyau générique et des en-têtes, par exemple pour Ubuntu 64-bit

linux-image-4.16.0-041600-generic_4.16.0-041600.201804012230_amd64.deb
linux -headers-4.16.0-041600_4.16.0-041600.201804012230_all.deb

Ces deux fichiers sont à enregistrer dans un répertoire sur le bureau.

Ensuite à cet emplacement, exécuter le terminal afin de saisir la commande si dessous puis l’exécuter.

sudo dpkg -i *.deb

La nouvelle version du noyau devrait normalement s’installer. Le processus peut demander un peu de temps. Cela dépend de la puissance de votre PC. Une fois l’opération terminée, il est nécessaire de redémarrer la machine afin que les changements prennent effet.  Si vous rencontrez des erreurs, essayez avec la commande suivante

sudo apt install -f

Normalement l’opération est terminée.

Comme vous pouvez le voir, ce n’est pas très compliqué. Au prochain redémarrage vous devriez profiter du noyau Linux 4.16 avec votre distribution Ubuntu.

Source ginjfo.com

 

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Leave a Comment »

Ubuntu 16.04.4 LTS (Xenial Xerus) est disponible, quoi de neuf ?

Posted by CercLL sur 2 mars 2018

Canonical déploie sa quatrième « maintenance » pour sa distribution Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus). Malgré un retard dans sa publication en raison des failles Meltdow et Spectre, elle est enfin disponible pour les utilisateurs de la branche 16.04.3 LTS  et les versions antérieures.

Comme prévu, des nouveautés au niveau du noyau et de la gestion graphique sont de la partie. Elles se basent sur celles introduites par le système d’exploitation Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark). L’ensemble inclut le noyau Linux 4.13 et la « pile » graphique Mesa 17.2.2 pour les GPU Intel et AMD. A cela s’ajoute la mise à jour de plusieurs composants via les dépôts officiels.

Ubuntu 16.04.4 LTS (Xenial Xerus), adoption du noyau 4.13

 

De manière générale, Canonical annonce que cette version inclut de nouveautés à utiliser avec le matériel le plus récent. Cette maintenance est proposée pour toutes les architectures à l’exception de « powerpc 32-bit ». Elle compose désormais les images bureau de la distribution disponibles en téléchargement.

Si vous utilisez Ubuntu 16.04.3 LTS, vous pouvez mettre à jour votre distribution dès maintenant. Lors du processus vous aurez la possibilité de conserver la version par défaut proposée par Ubuntu 16.04 LTS. Dans les deux cas, les noyaux s’accompagnent des corrections nécessaires face aux vulnérabilités de sécurité Meltdown et Spectre.

La procédure d’update de la distribution passe simplement par l’utilisateur de mises à jour logicielles. Il suffit de déclencher l’installation de toutes les mises à jour disponibles. Vous pouvez également passer par le terminal.

Enfin cette disponibilité permet aux différentes déclinaisons officielles d’Ubuntu d’évoluer. Ainsi les distributions Kubuntu 16.04.4 LTS, Xubuntu 16.04.4 LTS, Lubuntu 16.04.4 LTS, Ubuntu MATE 16.04.4 LTS, Ubuntu GNOME 16.04.4 LTS, Mythbuntu 16.04.4 LTS, Ubuntu Kylin 16.04.4 LTS, et Ubuntu Studio 16.04.4 LTS sont également disponibles.

Source ginjfo.com

 

 

Posted in Uncategorized | Tagué: , | Commentaires fermés sur Ubuntu 16.04.4 LTS (Xenial Xerus) est disponible, quoi de neuf ?

Ubuntu 18.04 LTS, Canonical ajoute la fonction « installation minimale »

Posted by CercLL sur 1 mars 2018

 

La prochaine version de la distribution Linux Ubuntu 18.04 LTS (Bionic Beaver) va s’accompagner d’une nouvelle fonctionnalité, l’installation minimale. Petit « soufflet » à Microsoft, Canonical propose à ses utilisateurs d’aller à l’essentiel avec une procédure évitant la présence d’applications secondaires.

Cette nouveauté porte bien son nom « installation minimale ». Elle sera proposée lors du processus d’installation dans la partie « Préparation » après avoir sélectionné la disposition du clavier. Par défaut, elle ne sera pas active. Sa description parle d’une installation minimaliste d’Ubuntu avec un environnement de bureau accompagné de l’essentiel comme un navigateur Web et les utilitaires standards.

Ubuntu 18.04 LTS, c’est quoi l’installation minimale ?

Les premiers essais menés avec l’actuelle version en développement d’Ubuntu 18.04 LTS dévoilent une session plus épurée avec la présence du navigateur Mozilla Firefox et quelques applications GNOME comme le Terminal, le Moniteur système, la Calculatrice, Gedit, Evince et Vidéos (Totem). Canonical ajoute également des applications indispensables. Nous pouvons citer les services « Software Updater », « Software & Updates », « Startup Applications », « Power Statistics », « Input Method », « Archive Manager », « Characters », « Font Viewer », « Screenshot », « Logs » en encore « Passwords & Keys ». Une grande partie de tout ce petit monde est regroupé dans « Utilitaires » pour un accès rapide et facile.

Au final cette option permet à Ubuntu de devenir plus léger et moins gourmand en espace de stockage. Il se vide en partie d’applications spécifiques jugées par certains comme des « bloatware ». Ce choix permet de proposer un système à personnaliser avec ses propres applications.

Ubuntu 18.04 LTS (Bionic Beaver) est actuellement en développement. Comme l’indique sa numération, la version finale est attendue pour le mois d’avril prochain. La date exacte est fixée le 26 avril 2018.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | 1 Comment »

Goobuntu : Google abandonne sa distribution Linux basée sur Ubuntu pour Debian En tant qu’OS de bureau pour ses machines en interne

Posted by CercLL sur 20 janvier 2018

Depuis des années, Google a utilisé Goobuntu, une distribution Linux personnalisée basée sur les versions LTS (Long Term Support) d’Ubuntu. Google n’a toutefois pas été un contributeur du projet Ubuntu, mais a simplement utilisé la distribution en tant que client dans le cadre du programme Ubuntu Advantage.

À propos, il faut noter qu’Ubuntu est certes disponible gratuitement en téléchargement et les utilisateurs peuvent également bénéficier d’un support gratuit de la communauté. Mais pour les entreprises ayant des charges de travail de production, Canonical propose une suite d’outils et de services à travers son programme Ubuntu Advantage, pour les aider à tirer le meilleur parti de leurs déploiements Ubuntu.

En août dernier, lors de l’évènement DebConf 17, le géant de Mountain View a toutefois annoncé des plans pour abandonner Ubuntu. Pour ses machines en interne, Google va migrer de Goobuntu vers gLinux, une distribution basée sur Debian Testing. Précisons que la distribution testing de Debian contient les paquets qui n’ont pas encore été acceptés dans la distribution stable, mais qui sont en attente de l’être. Le principal avantage d’utiliser cette distribution est qu’elle contient des versions plus récentes des logiciels.

Le processus de migration de Goobuntu vers gLinux a maintenant commencé. On ne sait pas encore les raisons exactes de l’abandon d’Ubuntu, mais cela permettra à Google d’effectuer des tests en temps opportun sur les paquets et de corriger les problèmes. La migration de Google vers gLinux est également une bonne nouvelle pour le projet Debian, étant donné que Google va contribuer en amont au projet. Mais pour Canonical, c’est certainement une grosse perte. Bien qu’Ubuntu ait un grand nombre de clients dans le domaine des serveurs et du cloud, et reste l’une des distributions Linux les plus populaires sur le marché des PC, Google est tout de même un gros payeur.

Source : It’s FOSS

 

Posted in Uncategorized | Tagué: , | Commentaires fermés sur Goobuntu : Google abandonne sa distribution Linux basée sur Ubuntu pour Debian En tant qu’OS de bureau pour ses machines en interne

Ubuntu 17.04 (Zesty Zapus) est abandonné, il est temps d’adopter Ubuntu 17.10

Posted by CercLL sur 16 janvier 2018

Si vous êtes un utilisateur du système d’exploitation Ubuntu 17.04  (Zesty Zapus), il est nécessaire d’envisager une mise à jour vers une version plus récente de la distribution Linux.

Canonical annonce qu’Ubuntu 17.04 a désormais atteint sa date de fin de vie. En clair l’OS ne profitera plus de mises à jours de sécurité et de logiciels. Lancé le 13 avril 2017, Zesty Zapus a été la dernière version Ubuntu a proposé par défaut l’environnement de bureau Unity 7. Son cœur exploite le noyau Linux 4.10 accompagné du module graphique Mesa 17 et du serveur d’affichage X.Org Server 1.19.

Lors de sa sortie, l’OS s’est accompagné d’une maintenance de neuf mois seulement et la date fatidique a été dépassée. Depuis le 13 janvier dernier, le système d’exploitation est abandonné par Canoncial. Il n’est plus prévu de patchs de sécurité et de mises à jour logicielles.

Canonical recommande à ses utilisateurs de « migrer » leur configuration vers une version plus récente de la distribution, Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark) par exemple.

Ubuntu 17.10, comment mettre à niveau Ubuntu 17.04 ?

Ubuntu 17.10 est disponible en téléchargement depuis quelques heures maintenant. Canonical propose avec cette itération d’importants changements. Les actuels utilisateurs de la distribution peuvent naturellement procéder à une mise à niveau de leur version. L’opération n’est pas compliquée mais demande un peu de prudence. Explications.

Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark) a été publié avec un environnement de bureau différent par défaut. La distribution profite d’un support jusqu’en juillet 2018 ce qui est intéressant pour les utilisateurs d’Ubuntu 17.04 (Zesty Zapus). L’arrêt de sa maintenance est prévu le 13 avril 2018.

Avant de procéder à une mise à niveau, il est important de noter que cette version propose GNOME 3 comme environnement de bureau. Ceci signifie qu’il faut s’attendre à des changements même si Unity n’est pas supprimé pendant le processus de mise à jour. L’environnement reste accessible en option via l’écran de connexion.

Selon l’un des développeurs d’Ubuntu, Didier Roche aucun paquet que vous avez installé ne sera supprimé pendant le processus de mise à niveau. Par contre certaines fonctionnalités d’Unity ont été modifiées pour s’adapter à l’adoption de GNOME.

Ubuntu 17.10, mise à jour, sauvegarde et mise à niveau

Avant de procéder à une mise à niveau de votre distribution, il est conseillé de créer une sauvegarde de vos fichiers les plus importants (documents, musique, jeux, vidéos, etc.). La prudence n’est jamais inutile.

Ensuite procéder à une vérification de l’état de mise à jour d’Ubuntu 17.04 avec l’installation des derniers updates disponibles. Une fois tout ceci accompli pour lancer la mise à niveau vers Ubuntu 17.10, il faut se rendre dans le terminal afin d’exécuter la ligne de commande suivante

update-manager –c

Elle devrait permettre l’apparition de l’outil de mise à jour logicielle informant qu’Ubuntu 17 .10 est disponible. Il suffit alors de sélectionner « Mettre à jour » et suivre les différentes instructions à l’écran. À la fin du processus de mise à niveau, un redémarrage du PC sera nécessaire. Il va permettre la mise en place de tous les changements.

Ubuntu 17.04 n’est par armé contre Meltdown et Spectre

Il est important de noter que cette version n’est pas armé contre les récentes failles Meltdown et Spectre. A l’approche de la date EOL Canonical n’a pas jugé utile de proposer des correctifs. Il est ainsi expliqué

« Le développement d’une réponse complète aux vulnérabilités Meltdown et Spectre hautement médiatisées est en cours. En raison du timing concernant cette fin de vie, nous ne fournirons pas de paquets du noyau Linux mis à jour pour Ubuntu 17.04 »

Avant d’effectuer la mise à niveau, pensez à sauvegarder vos fichiers et vos paramètres.  Le passage à Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark) apporte des changements en particulier du côté de l’interface de bureau, désormais confiée à GNOME 3.26, Enfin Ubuntu 17.10 est proposé uniquement en version 64-bit. Canonical ne propose plus d’image ISO 32-bit.  Si vous êtes dans ce cas, il sera nécessaire de réinstaller le système d’exploitation.

Source ginjfo.com

 

 

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu 17.04 (Zesty Zapus) est abandonné, il est temps d’adopter Ubuntu 17.10

Linux AIO Ubuntu16.04 LTS est disponible, l’ISO des grandes déclinaisons

Posted by CercLL sur 6 décembre 2017

 

 

La distribution Linux Ubuntu 16.04 LTS est disponible depuis quelques semaines. Il est possible d’avoir sur un seul support l’ensemble des grandes « déclinaisons ». Linux Ubuntu AIO 16.04 LTS est accessible en téléchargement.

 

Ubuntu 16.04 LTS est à la base de la création de pas mal de versions dérivées. Avec Linux AIO Ubuntu 16.04 LTS vous pouvez retrouver l’essentiel sur un seul support, ce qui permet de gagner du temps et de tester rapidement plusieurs distributions.

Linux AIO Ubuntu 16.04 LTS, que propose-t-il ?

L’essentiel d’Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus) dans une seule image ISO propose Ubuntu 16.04 LTS, Ubuntu 16.04 LTS MATE, Kubuntu 16.04 LTS, Xubuntu 16.04 LTS, Lubuntu 16.04 LTS et Ubuntu GNOME 16.04 LTS.

Le support s’accompagne de deux applications pour tester sa mémoire et détecter son matériel. Cet ISO peut prendre place sur une simple clé USB d’installation, un moyen simple de l’emmener partout.

Linux Ubuntu AIO 16.04 LTS est disponible en téléchargement soit directement à partir du site ou via des liens torrents. Il y a trois ISOs correspondants aux versions 32-bit, 64-bit et un mélange des deux.

Linux AIO Ubuntu 16.04 LTS, clé USB ou DVD d’installation

A noter que les restrictions imposées par le site SourceForge ne permet pas de proposer un seul fichier,  Linux AIO Ubuntu 16.04 LTS est donc accessible au travers de deux archives 7z.

La procédure est simple. Il est nécessaire de télécharger ces deux fichiers, de les extraire pour reconstituer l’ISO. Une fois l’opération terminée, l’ISO pour être installé sur un DVD double couche ou une clé USB. Elle doit proposer une capacité de 8 Go.

Pour le téléchargement c’est ici : Linux AIO Ubuntu LTS releases  

Voici comment créer à partir d’un ISO, un clé  USB d’installation pour Ubuntu : Ubuntu 16.04 LTS, comment créer une clé USB d’installation ?

Source ginjfo.com

 

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Linux AIO Ubuntu16.04 LTS est disponible, l’ISO des grandes déclinaisons

Ubuntu 16.04 LTS et Unity 7, Canonical annonce de nombreux correctifs

Posted by CercLL sur 2 décembre 2017

Canonical n’a pas laissé sur le bord de la route sous environnement de bureau Unity 7. La distribution Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus) va profiter d’un ensemble de correctifs.

L’information a été dévoilée par Marco Trevisan, ingénieur logiciel chez Canonical concernant la branche Unity. Dans son intervention, il informe la communauté Ubuntu que la version 16.04 LTS va bientôt profiter de plusieurs correctifs. Au total 27 problèmes sont résolus.

La démarche est rassurante car la récente annonce de Mark Shuttleworth concernant l’arrêt du développement d’Unity a été une source de rumeurs. Certains ont émis l’idée que l’adoption par Ubuntu 17.1 de l’environnement GNOME 3 allait mettre un terme à la maintenance d’Unity 7.

Ubuntu 16.04 LTS, une longue liste de correctifs.

Ceci n’est heureusement pas la vérité. Canonical a rapidement pris une position claire en soulignant qu’Unity Stack allait continuer à profiter de patchs et de correctifs. Les choses deviennent désormais concrètes avec l’intervention de Marco Trevisan. Ubuntu 16.04 LTS va profiter de plusieurs correctifs. A ce sujet il est annoncé

« Dans le cadre de notre travail de maintenance régulier autour d’Unity, nous proposons de nouvelles versions de plusieurs « packages » de Compiz, Nux, Unity et Ubuntu Themes et diverses corrections ».

L’objectif de tout ce petit monde est de rendre l’environnement Unity d’Ubuntu 16.04 LTS plus fiable et stable. Canonical a cependant besoin d’une aide.  Il est demandé, si vous le pouvez, de mettre à jour sa distribution afin d’aider à valider ces patchs. Vous pouvez laisser vos commentaires ici.

Voici la liste complète des correctifs annoncés.

  • Bug 961679: gtkrc is producing light menus from dark elements3
  • Bug 1311316: After locking screen there is no input field to type password for unlock2
  • Bug 1316862: Panel mouse events don’t make the fade-to-blank stop
  • Bug 1321075: It’s impossible to exit from screensaver if a menu or an application grabs the screen
  • Bug 1504870: compiz crashed with SIGSEGV in unity::menu::Manager::Indicators() when trying to switch to full screen game crusader kings II
  • Bug 1530277: gtk-window-decorator incorrectly draws the title bar if GDK_SCALE is set3
  • Bug 1532508: Screen shown briefly after opening closed laptop lid, before even unlocking
  • Bug 1575452: Copy/move dialog cannot be switched to in Xenial
  • Bug 1600389: Keep the screen locked if autologin or nopasswdlogin is enabled
  • Bug 1606369: Compiz ‘Thumbnail Window Previews’ artefacts (further fix +)1
  • Bug 1609845: sudo ubuntu-sdk … open project … click to file right key mouse “Show Containing Folder” . a folder shortcut in unity sidebar is not active
  • Bug 1614597: LIM Menu keyboard navigation is broken when mouse enters in new menu1
  • Bug 1618405: Adjacent menu opens when moving from an indicator icon to its dropdown menu in LIMs and Lockscreen
  • Bug 1622995: /usr/bin/compiz:11:sigc::internal::slot_rep::slot_rep:sigc::internal::typed_slot_rep:sigc::slot1:sigc::slot:unity::launcher::Options::Options
  • Bug 1637991: Force quit dialog is misplaced on hidpi monitors
  • Bug 1645507: Unity crashed on oif::frame::Property::GetProperty1
  • Bug 1649736: unity picks poor hidpi scale factor defaults
  • Bug 1659847: /usr/bin/compiz PluginClassHandler:PluginClassHandler:unity::UnityScreen::OnTerminateSpread sigc::internal::signal_emit0:sigc::signal0
  • Bug 1664205: Copy-paste and text selection doesn’t work when caps-lock is on1
  • Bug 1666359: Lock screen doesn’t cover entire desktop on HiDPI display with draw-user-backgrounds unchecked
  • Bug 1668950: Unity doesn’t provide an easy way to enable/disable the low graphics mode3
  • Bug 1671432: Global application menu does not follow mouse move for displaying submenus in multi-monitor setups
  • Bug 1673950: Tooltips in the Unity launcher have a wrong padding and position1
  • Bug 1680927: Neko mode in Unity is not working anymore since 14.043
  • Bug 1700859: Some effects are still present when low-gfx mode is enabled
  • Bug 1702297: Compiz ignores _MOTIF_WM_HINTS set from xprop1
  • Bug 1702701: If the background file does not exists, the lockscreen draws a transparent background.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu 16.04 LTS et Unity 7, Canonical annonce de nombreux correctifs

Ubuntu, Dell dévoile ses PC Precision sous Linux

Posted by CercLL sur 16 novembre 2017

Une partie de la gamme de PC Precision de Dell propose comme système d’exploitation la distribution Ubuntu. Ce choix permet de faire des économies avec une alternative à Windows.

Il fut un temps où Windows était l’absolue référence au point qu’il était quasiment impossible d’acquérir du matériel sans ce système d’exploitation préinstallé. Les choses ont évolué et Dell poursuit son initiative de proposer certains de ses ordinateurs avec Linux. C’est le cas de sa Precision 5 et 3. Windows 10 est naturellement proposé en priorité mais en passant par le menu « personnalisation » il est possible de choisir la distribution Linux Ubuntu 16.04 LTS.

Ubuntu au cœur des Precision 5720, 3520, 7520 et 7720

Nous avons par exemple le PC tout en un (All In On) Precision 5720 dont le prix commence à la tarification débute à 1699 $ avec un écran de 27 pouces. Il est possible de choisir entre plusieurs processeurs Intel Core et Xeon et solutions AMD Radeon Pro.

Sur le segment des ordinateurs portables, Dell annonce «le plus petit, le plus léger et le plus petit poste de travail mobile de 15 pouces» avec son Precision 5520. Là encore il est possible de personnaliser la configuration tandis qu’une Edition Anniversary est disponible. Elle propose un Core i7, 8 Go de mémoire vive et un SSD M.2 PCIe de 256GB.

Dans un domaine plus professionnel en particulier celui des développeurs le portable Precision 3520 débute aux alentours de 900 $ mais peut accueillir une configuration assez musclée avec du Xeon E3, 32 Go de mémoire et 1 To de stockage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dell propose également le Precision 7520 et le Precision 7720. Ce dernier dans sa version haut de gamme (plus de 4800 dollars) propose un Intel Xeon E3-1505M v6, 64 Go de DDR4-2400, 1 To de stockage SSD M.2 et une solution graphique Nvidia Quadra P40000 w/8GB GDDR5.

Canonical Souligne que ces derniers portables sont  «développés par et pour les développeurs», et leurs prix indiquent clairement leur positionnement. A noter que le fait de choisir Ubuntu abaisse la facture d’un peu plus de 100 dollars.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu, Dell dévoile ses PC Precision sous Linux

Ubuntu 17.10, comment mettre à niveau Ubuntu 17.04 ?

Posted by CercLL sur 24 octobre 2017

Ubuntu 17.10 est disponible en téléchargement depuis quelques heures maintenant. Canonical propose avec cette itération d’importants changements. Les actuels utilisateurs de la distribution peuvent naturellement procéder à une mise à niveau de leur version. L’opération n’est pas compliquée mais demande un peu de prudence. Explications.

Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark) a été publié avec un environnement de bureau différent par défaut. La distribution profite d’un support jusqu’en juillet 2018 ce qui est intéressant pour les utilisateurs d’Ubuntu 17.04 (Zesty Zapus). L’arrêt de sa maintenance est prévu le 13 avril 2018.

Avant de procéder à une mise à niveau, il est important de noter que cette version propose GNOME 3 comme environnement de bureau. Ceci signifie qu’il faut s’attendre à des changements même si Unity n’est pas supprimé pendant le processus de mise à jour. L’environnement reste accessible en option via l’écran de connexion.

Selon l’un des développeurs d’Ubuntu, Didier Roche aucun paquet que vous avez installé ne sera supprimé pendant le processus de mise à niveau. Par contre certaines fonctionnalités d’Unity ont été modifiées pour s’adapter à l’adoption de GNOME.

Ubuntu 17.10, mise à jour, sauvegarde et mise à niveau

Avant de procéder à une mise à niveau de votre distribution, il est conseillé de créer une sauvegarde de vos fichiers les plus importants (documents, musique, jeux, vidéos, etc.). La prudence n’est jamais inutile.

Ensuite procéder à une vérification de l’état de mise à jour d’Ubuntu 17.04 avec l’installation des derniers updates disponibles. Une fois tout ceci accompli pour lancer la mise à niveau vers Ubuntu 17.10, il faut se rendre dans le terminal afin d’exécuter la ligne de commande suivante

update-manager –c

Elle devrait permettre l’apparition de l’outil de mise à jour logicielle informant qu’Ubuntu 17 .10 est disponible. Il suffit alors de sélectionner « Mettre à jour » et suivre les différentes instructions à l’écran. À la fin du processus de mise à niveau, un redémarrage du PC sera nécessaire. Il va permettre la mise en place de tous les changements.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu 17.10, comment mettre à niveau Ubuntu 17.04 ?

Ubuntu 17.10 est disponible, bilan sur les nouveautés et liens

Posted by CercLL sur 24 octobre 2017

Canonical vient d’annoncer officiellement, la disponibilité de sa distribution Ubuntu 17.10. Baptisée Artful Aardvark, elle apporte des modifications majeures à son environnement de bureau.  Bilan.

Nous vous en parlions hier et Canonicial vient de l’officialiser. Ubuntu 17.10 est désormais disponible en téléchargement. Ce système d’exploitation Linux propose en environnement de bureau capable de répondre à tous les besoins classiques de l’utilisation d’un PC. Il s’accompagne d’un ensemble d’application répondant à différents usages.

Cette itération marque une évolution majeure. Fruit de six mois de développement, elle adopte un environnement de bureau GNOME 3, délaissant ainsi 7 ans d’exploitation d’Unity.

Ubuntu 17.10,, bienvenue à GNOME 3

Par défaut GNOME 3.26.1 est proposé tandis que le serveur d’affichage est désormais Wayland si cela est possible. X.Org devient une sorte de rustine de secours si des problèmes ou des incompatibilités sont rencontrées. Ceci concerne principalement les soucis de non prise en charge de certaines solutions graphiques. Dans ce cas, il suffit seulement de choisir une session « Ubuntu on Xorg » depuis l’écran de connexion. Ce dernier profite du  GDM (GNOME Display Manager) de GNOME avec VT1 au lieu de VT7.

Les habitués de la distribution vont rapidement se rendre compte d’un retour en arrière avec des boutons de contrôles des fenêtres désormais à droite. Bien que ce détail peut paraitre anecdotique, il s’agit d’un changement qui demande un petit temps d’adaptation surtout si vous utilisez Ubuntu 17.04 (Zesty Zapus) ou Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus).

buntu 17.10 apporte également des modifications. Caribou de GNOME est par exemple proposé en lieu et place d’Onboard comme clavier virtuel par défaut. A cela s’ajoute une mise à jour de toutes les applications par défaut vers leurs dernières versions, y compris le gestionnaire de fichiers Nautilus. LibreOffice 5.4 est proposée comme la suite bureautique par défaut, et le lecteur de musique Rhythmbox exploite une autre interface utilisateur.

EN parallèle le journal système s’appuie sur les journaux de GNOME et le support d’impression sans pilote augmente sa compatibilité. Il prend en charge les périphériques Wi-Fi Direct et Mopria en plus des imprimantes IPP Everywhere et Apple AirPrint.

Noyau Linux 4.13 et pas d’ISO 32-bit

Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark) fonctionne grâce au noyau Linux 4.13.  Nous retrouvons Python 3.6 tandis que GCC 7 est compilateur par défaut. Les joueurs profitent de la librairie graphique Mesa 17.2.

Enfin, Ubuntu 17.10 est la première version de la distribution à ne plus proposer d’images d’installation 32-bit.  Les utilisateurs d’Ubuntu 16.04 LTS ou Ubuntu 17.04 peuvent désormais mettre à niveau leur distribution. Ubuntu 17.10 n’est pas une version LTS. Son support officiel ne dure que neuf mois soit jusqu’en juillet 2018.

Source ginjfo.com

 

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu 17.10 est disponible, bilan sur les nouveautés et liens

Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark), le nouveau centre de contrôle se dévoile

Posted by CercLL sur 12 septembre 2017

 

La distribution Linux Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark) sera disponible le 19 octobre prochain. Canonical apporte actuellement les dernières touches afin que ce système d’exploitation soit opérationnel le jour J.  Ubuntu 17.10 va introduire un grand changement pour ses fans. L’environnement de bureau GNOME sera proposé par défaut.

Vous le savez probablement Ubuntu 17.10 sera la première version de ce système d’exploitation développé par Canonical à embarquer par défaut  l’environnement de bureau GNOME. Ce choix n’est pas une mince affaire car l’un des grands objectifs des équipes de développement est de proposer des changements en douceur.

Il est impératif que les habitués d’Unity 7 ne soient pas totalement perdus. A cette fin  l’environnement GNOME proposé va adopter une apparence proche de l’interface Unity utilisée par défaut depuis Ubuntu 11.04 (Natty Narwhal). Elle était basée sur le GNOME Stack.

Si les changements apportés par Canonical ne vous intéressent pas, Ubuntu 17.10 proposera également une session « GNOME vanilla ». Elle permet une expérience classique de l’environnement GNOME sans modification particulière ou customisation.

Ubuntu 17.10, le nouveau centre de contrôle.

Nous avons déjà découvert le nouveau Ubuntu Dock mais les changements touchent au d’autres partie de l’interface comme le nouveau centre de contrôle.

Les aventuriers qui testent actuellement Ubuntu 17.10 profitent depuis peu de ce nouveau centre de contrôle. Il s’agit d’une version légèrement remaniée du Centre de contrôle GNOME de GNOME 3.26 qui sera disponible le 13 septembre. Nous avons un nouveau système de navigation.

Il s’appuie sur des sections répertoriées sur le côté gauche de la fenêtre. La plupart des sections offrent une page unique d’accès aux paramètres mais il est possible parfois d’avoir l’affichage d’une liste.

A noter que les paramètres du nouveau Ubuntu Dock sont disponibles ici avec une fonctionnalité de recherche intégrée.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark), le nouveau centre de contrôle se dévoile

Vous pouvez tester le nouveau dock d’Ubuntu Linux

Posted by CercLL sur 23 août 2017

On savait que Canonical mijotait une révision de son dock pour la sortie de la distribution 17.10. Désormais, on sait à quoi il va ressembler et on peut même l’installer.

Les premiers détails sont arrivés. Et ils sont officiels. On le sait, Canonical va proposer l’environnement de bureau GNOME par défaut, mais ce changement s’accompagnera d’une frivolité supplémentaire, à savoir un dock maison, l’Ubuntu Dock.

Il s’agit d’une couche supplémentaire à GNOME. Cette version personnalisée de Dash to Dock proposera certains paramètres par défaut. Tout sera personnalisable : taille, couleurs et même la position. Son installation sera par contre optionnelle : vous pourrez installer le dock qui vous convient le mieux si celui de l’éditeur ne vous parle pas.

Vous avez envie d’essayer ? C’est possible. Depuis quelques jours, vous avez la possibilité de tester « Ubuntu Dock for GNOME Shell », à l’heure où nous écrivons ces lignes en version 0.3. Tous les détails se trouvent ici.

Enfin, que les utilisateurs actuels se rassurent. Il sera possible de mirer les réglages d’Unity Laucher vers l’Ubuntu Dock.

Source toolinux.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | 2 Comments »

L’Ubuntu Dock d’Ubuntu 17.10, un aperçu préliminaire est disponible

Posted by CercLL sur 22 août 2017

La prochaine version de la distribution Linux Ubuntu, Ubuntu 17.10 va proposer un changement de son interface de bureau. La solution GNOME sera disponible par défaut à la place de l’environnement Unity.

Cette évolution va naturellement s’accompagner de quelques adaptations. Canonical a prévu de proposer une surcouche autour du Dock de GNOME nommée Ubuntu Dock. Comme nous vous l’avons signalé, il va s’agir d’une modification de l’extension Dash to Dock du shell Gnome. L’objectif est de proposer ses propres paramètres et d’assurer une migration en douceur. L’utilisateur fan de la distribution ne doit pas se retrouver dans un environnement totalement nouveau. Les pertes de repères sont guères appréciées.

Canonical a cependant précisé qu’il n’est pas prévu d’importantes modifications à l’extension. Il sera donc possible de l’adapter à ses besoins. Les paramètres permettront d’intervenir sur la position, la taille, le comportement ou encore la couleur.

Ubuntu Dock, un aperçu est possible

Pour le moment l’Ubuntu Dock n’est pas activé par défaut dans les dernières constructions d’Ubuntu 17.10. Cela devrait cependant se produire dans les semaines à venir. En attendant il est possible dès à présent de faire une idée. Comment ? Depuis le 16 aout dernier le dépôt de la distribution propose un paquet nommé gnome-shell extension-ubuntu-dock. Il a été téléchargé par Didier Roche de Canonical.

Ce paquet permet l’installation du Dock de Canonical sur l’environnement du bureau GNOME. Son activation demande de se rendre dans la section  « Extensions » de l’utilitaire Tweaks de GNOME.

Les questions ne manquent pas autour de cette nouveauté. Nous ne savons pas encore comment elle sera positionnée (sur le côté de l’écran, en bas à l’image de Windows ?).

 

 

 

 

 

 

 

Canonical a-til prévu des évolutions futures ? Une chose est certaine si l’Ubuntu Dock ne vous plait pas il sera possible de la désactiver afin d’utiliser le Dash Dock ou toutes autres solutions.

Source ginjfo.com

 

Posted in Uncategorized | Tagué: , | 1 Comment »

Ubuntu 17.10, Canonical dévoile l’interface et le « Ubuntu Dock »

Posted by CercLL sur 20 août 2017

La prochaine version d’Ubuntu, Ubuntu 17.10 va proposer l’environnement de bureau GNOME. Son adoption va s’accompagner de plusieurs adaptations. Dans ce domaine, Canonical travaille sur l’Ubuntu Dock.  Il est question d’une modification de l’extension Dash to Dock de l’environnement GNOME.

Les présentations ont été faites par le développeur Didier Roche. Elles permettent de répondre à plusieurs interrogations. Par exemple, nous savons que ce dock sera proposé par défaut sur le côté gauche de l’écran. Le Dock est la barre rassemblant les différentes icônes des principales fonctionnalités et applications de la distribution Linux.

 

Canonical souhaite conserver l’ergonomie et l’organisation du bureau Ubuntu. Les utilisateurs des anciennes versions seront ainsi toujours dans un environnement connu et maitrisé.

Ubuntu Dock, une surcouche personnalisable

L’Ubuntu Dock est une surcouche sur le Dash to Dock de GNOME.  Ceci est apportant puisque même si Canonical apporte des changements, il sera toujours possible de le personnaliser selon ses souhaits.

Ceci touchera à tous les domaines allant de la couleur au comportement en passant pas la taille, la transparence ou encore sa position. Il sera possible par exemple de le positionner sur le bas à l’image de l’organisation proposée par Windows .

Sur son blog, Didier Roche explique que l’Ubuntu Dock est une version personnalisée de Dash to Dock qui comporte différents paramètres par défaut. Il sera toujours visible mais sans avoir d’exclusivité dans le système. En clair une option de désactivation est prévue tout comme l’installation d’un Dock concurrent si vous le souhaitez.

Plusieurs options de paramétrage seront accessibles dans le GNOME Control Center afin de contrôler certains aspects de l’Ubuntu Dock. Il est expliqué

« Vous pouvez changer ici la taille de l’icône dans le lanceur, le mode Masquer ou encore afficher le dock dans tous les moniteurs ou votre préféré […] Cela affectera également le Dash to Dock si vous l’avez installé. Bien sûr, cette modification n’est visible que dans la session Ubuntu, et non GNOME vanilla one. »

Enfin soulignons qu’il s’agit pour Canonical d’un changement important dans sa distribution Linux. Il est prévu une fonction pour « migrer » les paramètres de l’ancien « Unity Laucher » vers l’Ubuntu Dock. Ceci concernera les utilisations d’Ubuntu 16.04 LTS ou Ubuntu 17.04 qui adopteront Ubuntu 17.10 cet automne. La version finale sera disponible en téléchargement le 19 octobre prochain.

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , | Commentaires fermés sur Ubuntu 17.10, Canonical dévoile l’interface et le « Ubuntu Dock »

 
%d blogueurs aiment cette page :