CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

  • Languages Disponibles

  • Richard Stallman

  • Le Logiciel Libre

  • Priorité au Logiciel Libre

  • L’ Agenda du Libre région PACA

  • Articles récents

  • Le Manchot

  • Écoutez

  • EricBlog

  • Toolinux

  • Mastodon CercLL

  • Méta

  • Galerie Photo, Diaporama

  • Priorité au Logiciel Libre!

  • AIOLibre

  • créer un sondage

  • Un éditeur de texte collaboratif en ligne libre

  • Communication collaborative

  • Environnement de listes de diffusion

  • Framatalk Visioconférence

  • Herbergement d’images

  • Suivez nous sur Diaspora

  • Ordinateur recyclé sous Debian

  • Nombres de visites sur ce site

    • 71 927 Visites
  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 187 autres abonnés

  • RSS CERCLL

  • Archives

Posts Tagged ‘Ubuntu’

Ubuntu 20.04 Focal Fossa : date de sortie, nouveautés

Posted by CercLL sur 6 avril 2020

La date de sortie de la prochaine Ubuntu LTS approche. Ce sera le 23 avril. La version bêta débarque et le compte à rebours a été lancé.

 

Quoi de neuf dans Ubuntu 20.04 ?

La distribution Ubuntu 20.04 Focal Fossa sera articulée autour du noyau Linux 5.4, avec GNOME 3.36 et Mesa 20. Cette édition LTS ne comporte pas de rupture majeure, mais une série d’améliorations bienvenues à tous les échelons du système.

Parmi les nouveautés :

 Plus de choix dans le thème YARU sombre (commandes, en-têtes)
Support améliorée de ZFS
Améliorations globales liées au jeu vidéo
Noyau 5.4 avec prise en charge exFAT et verrouillage
Suppression du lanceur web Amazon
GNOME Calculator, Characters et Logs passent au format APT
Image ISO plus compacte
Support multi-moniteurs dans GDMM

Quand sort Ubuntu 20..04 ?

La date de sortie est maintenu le 23 avril 2020. La version bêta est disponible depuis le 3 avril. Le kernel freeze (gel) aura lieu le 9 avril et la première version candidate est prévue le 16 avril.

Tous les détails pratiques se trouvent déjà sur le site web officiel.

Posted in CercLL | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Permissions des fichiers sous Linux : comment ça marche ?

Posted by CercLL sur 28 février 2020

Sous Linux, il est effet possible de gérer les permissions des fichiers grâce à la commande chmod. Pour commencer, il faut préciser qui sont les utilisateurs et quels sont les droits dont on parle.

Permissions des fichiers sous Linux : comment ça marche ?

Les utilisateurs

Un fichier sous linux appartient à un utilisateur et à un groupe. Il existe trois types d’utilisateurs différents pour lesquels on va pouvoir gérer les droits :

 u (pour user) : l’utilisateur auquel appartient le fichier/dossier
g (pour group) : le groupe auquel appartient le fichier/dossier
o (pour other) : les autres utilisateurs

Les droits

Plusieurs permissions peuvent être appliquées sur les fichiers/dossiers :

 r (pour read) : droit de lire le fichier/dossier
w (pour write) : droit de modifier le fichier/dossier
x (pour execute) : droit d’exécuter le fichier
– (pour rien) : aucun droit sur le fichier/dossier

L’attribution des permissions

Pour assigner des permissions sur les fichiers/dossiers, il convient de combiner utilisateurs et droits. Voici quelques exemples. Pour donner les droits à l’utilisateur en lecture écriture sur un fichier texte.txt, il convient d’entrer la commande suivante :

chmod u+rw texte.txt

Pour enlever le droit en écriture au groupe et aux autres utilisateurs, il convient de faire :

chmod go-w texte.txt

Je veux lire la suite de cet article.

(Avec JusteGeek).

Source toolinux.com

 

Posted in CercLL | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Permissions des fichiers sous Linux : comment ça marche ?

L’environnement de bureau MATE en version 1.24 : ce qu’il faut savoir

Posted by CercLL sur 17 février 2020

L’environnement de bureau MATE en version 1.2.4 : ce qu’il faut savoir

Qu’est-ce que l’environnement MATE ?

MATE est un fork de GNOME 2. Il fournit un environnement de bureau intuitif en se basant sur les métaphores traditionnelles pour GNU/Linux et d’autres systèmes d’exploitation similaires à Unix.

Nouveautés de MATE version 1.24

L’environnement MATE 1.24 est disponible depuis le 10 février 2020. Ses nouveautés principales sont la prise en charge de Wayland par le panneau MATE et le visionneur EOM (Eye of MATE). On ajoute également la compatibilité avec le format WebP.

Une meilleure prise en charge des affichages HiDPI est intégrée. Quant aux greffons Pluma (plugins), ils ont été portés sous Python 3. La liste complète des améliorations se trouve sur le site web officiel.

Quelles distributions Linux supportent MATE ?

MATE est disponible via les dépôts officiels pour les systèmes GNU/Linux suivants :

 Alpine Linux
AOSC
Arch Linux
Debian
Fedora
Gentoo
GNU Guix et GNU GuixSD
Linux Mint
Mageia
Manjaro
openSUSE
Parrot Security OS
PCLinuxOS
PLD Linux
Sabayon
Salix
Solus
Trisquel GNU/Linux
Ubuntu
Ubuntu MATE
Uruk GNU/Linux
Vector Linux
Void Linux

Les instructions d’installation de MATE sont disponibles sur cette page.

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , , , | Commentaires fermés sur L’environnement de bureau MATE en version 1.24 : ce qu’il faut savoir

Ubuntu 18.04.4 LTS : le support du Wi-Fi 6 est intégré

Posted by CercLL sur 14 février 2020

Canonical vient d’annoncer la 4e grande révision de la distribution Ubuntu Linux 18.04 LTS. Outre les corrections sécuritaires, de nombreuses améliorations concernent le matériel.

4e révision pour Ubuntu 18.04 : support du Wi-Fi 6

Quoi de neuf dans Ubuntu 18.04.4 ?

Ubuntu 18.04.4 LTS peaufine le support de nombreuses configurations matérielles (notamment les puces graphiques AMD et les composants IBM).

Citons, en bref :

 Arrivée du noyau Linux 5.3
Support du Wi-Fi 6 (802.11 ax)
Support du passage au système de fichiers BTRFS
OpenSSL 1.1.1 (LTS)
OpenJDK 11 par défaut

Au niveau de la sécurité du système Linux, des failles ont été corrigées dans de très nombreux éléments du système par des mises à niveau : sudo, systemd, MariaDB, Yubico PIV et le noyau Linux.

Comment mettre à jour

Pour effectuer la mise à jour vers Ubuntu 18.04.4, suivez le guide.

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu 18.04.4 LTS : le support du Wi-Fi 6 est intégré

La mort de Windows 7 va-t-elle profiter à Linux ?

Posted by CercLL sur 17 janvier 2020

La fin de vie de Windows 7 est un moment important de cette année. Microsoft laisse sur le « bord de la route » des centaines de millions d’ordinateurs à travers le monde. Désormais livrés à eux même, ils doivent prendre une décision pour assurer leur sécurité.

L’arrêt de la maintenance de Windows 7 n’est pas anodine. Selon les derniers chiffres publiés par NetMarketShare, la part de marché de cet OS dépasse toujours les 25%. En clair environ un ordinateur sur quatre qui utilise cet environnement tous les jours. Malgré tous les efforts de Microsoft pour minimiser son importance, il reste à ce jour le deuxième système d’exploitation le plus utilisé sur PC de bureau. On estime qu’il y a encore plus de 440 millions de personnes sous Windows 7 dans le monde entier.

Sans mises à jour de sécurité tous ces systèmes informatiques doivent trouver une réponse à la question : Faut-il rester sous Windows 7, adopter Windows 10 ou migrer vers macOS ou Linux ?

Il n’y a malheureusement pas de réponse universelle. Elle va dépendre de nombreux paramètres, contraintes et impératifs. Depuis le 14 janvier 2020, jour de la mise à la retraite officielle de Windows 7, beaucoup espèrent que l’environnement Linux va profiter de cette situation. Certains s’attendent à ce que le monde de l’Open Source accueille une nouvelle grande communauté.

Ubuntu, Linux Lite, Linux Mint et quelques autres distributions profitent d’amélioration et d’optimisations pour répondre aux besoins du grand public. Leurs développeurs voient la mort de Windows 7 comme une vraie opportunité pour conquérir de nouvelles parts de marché. L’affaire n’est cependant pas si simple car il existe plusieurs « types » d’utilisateurs de Windows 7.

Windows 7, qui est susceptible d’adopter Linux ?

Aux yeux de certains Windows 10 n’est pas perçu comme une avancée avec son approche en tant que « Service ». Windows 7 répond parfaitement aux attentes aussi bien en termes de fonctionnalité que de performance tout en conservant « l’expérience Windows traditionnelle ». Ces utilisateurs ne souhaitent tout simplement pas de changement. Ils ne veulent pas perdre leur temps avec un « nouveau » Windows leur demandant de réapprendre à utiliser leur PC.  Nous avons là une communauté qui est peu susceptible d’être intéressée par le monde Linux.

Nous retrouvons aussi des utilisateurs un peu plus aventureux et à l’écoutent de certains arguments. La sécurité fait partie du discours de tous les développeurs de distributions Linux. Canonical affirme que sa distribution Ubuntu permet de bénéficier d’une sécurité renforcée sans avoir besoin d’acquérir de nouveaux matériels.

Source ginjfo.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur La mort de Windows 7 va-t-elle profiter à Linux ?

Canonical veut en savoir plus sur votre appréciation d’Ubuntu

Posted by CercLL sur 13 décembre 2019

L’éditeur prépare actuellement la version 20.04 de sa distribution Linux, attendue de pied ferme puisqu’elle sera la nouvelle LTS, avec un support de cinq ans. Elle servira de socle à d’autres distributions, notamment Linux Mint.

Il veut en savoir plus sur les habitudes des utilisateurs, par crainte d’un effet « bulle » : « Y a-t-il des développements dans l’open source ou des tendances à un niveau que nous ne voyons pas ? Et si oui, quels sont-ils ? »

Pour les utilisateurs, Canonical aimerait donc comprendre « comment et pourquoi » ils aiment Ubuntu, ce qui leur manque dans leur travail, les suggestions à faire et ainsi de suite. Pour ceux qui n’utilisent pas ou très peu Ubuntu, l’entreprise aimerait savoir pourquoi.

L’enquête prend entre 5 et 10 min, via un questionnaire créé dans Google Forms.

Accéder au questionnaire (en anglais)

Source nextinpact.com

Posted in CercLL | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Canonical veut en savoir plus sur votre appréciation d’Ubuntu

Ubuntu fêtait hier ses 15 ans

Posted by CercLL sur 21 octobre 2019

 

La première version de la distribution est sortie en octobre 2004 et portait le numéro de version 4.10. Une nomenclature année/mois qui ne s’est jamais démentie depuis.

Le nom-même « Ubuntu » résume une philosophie venant d’Afrique et signifiant « Je suis ce que je suis à cause de ce que nous sommes tous ». Dans un esprit d’interconnexions et de partage, l’icône de la distribution représente trois personnes en cercle se tenant par les mains.

Warty Warthog, comme s’appelait la première mouture, faisait partie de ces rares distributions à l’époque à pouvoir s’installer depuis un unique CD. L’orientation du système était déjà plantée : basée sur Debian, elle proposait une utilisation simplifiée, avec notamment un accent mis sur la détection du matériel.

Ubuntu 4.10 était livrée avec le bureau GNOME 2.8, Firefox 0.9, la suite bureautique OpenOffice.org 1.1.2 ou encore le client email Evolution 2.0. Le gestionnaire de paquets était alors Synaptic et la distribution comportait certains vieux noms comme GAIM, GIMP, gFTP ou encore Xchat.

15 ans plus tard, on ne peut nier le chemin parcouru et l’impact majeur du système sur l’informatique en général, par sa volonté de simplifier de nombreuses étapes pour l’utilisateur.

Ubuntu a également essaimé dans toutes les directions. On lui connait ainsi plusieurs variantes majeures et officielles, basées sur d’autres environnements de bureau ou thématiques, comme Kubuntu, Ubuntu Budgie, Ubuntu MATE ou Edubuntu. De nombreuses distributions sont également basées sur le système (environ 75), comme Linux Mint, elementary OS ou encore Pop!_OS (dont la version 19.10 vient justement de sortir).

Rappelons qu’Ubuntu 19.10 est sortie en fin de semaine dernière. Une amélioration en douceur, avant l’importante version 20.04 LTS, attendue pour avril prochain et qui sera supportée cinq ans (contre neuf mois pour les versions classiques).

Source nextinpact.com

Posted in CercLL | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu fêtait hier ses 15 ans

Unix/Linux : importante faille dans Sudo, le correctif disponible

Posted by CercLL sur 16 octobre 2019

Unix/Linux : importante faille dans Sudo, le correctif disponible

Sudo est probablement l’un des utilitaires les plus utilisés et connus du monde Unix/Linux. Il sert à donner temporairement des droits plus élevés à un processus, sans avoir à basculer l’ensemble du compte utilisateur sur des droits équivalents.

La vulnérabilité, estampillée CVE-2019-14287, permet à un programme malveillant ou un utilisateur de contourner les règles de sécurité de Sudo pour exécuter un code arbitraire. Les privilèges peuvent même être obtenus quand la configuration de l’outil interdit explicitement l’accès root.

Cette faille particulière prend appui sur la conception de Sudo, qui permet en théorie à n’importe quel utilisateur avec des droits suffisants d’exécuter une commande en tant qu’un autre compte. Cette transversalité peut ainsi remonter jusqu’aux privilèges root.

Pour l’exploiter, un programme ou un utilisateur malveillant doit utiliser l’ID « -1 » ou « 4294967295 ». Pourquoi ces identifiants ? Parce que la fonction chargée de convertir l’ID en nom d’utilisateur traite ces deux valeurs comme « 0 », qui correspond à root.

Il y a tout de même une condition : au moins un utilisateur doit avoir été déclaré dans le fichier de configuration situé dans /etc/sudoers. Les développeurs de Sudo donnent l’exemple suivant :

myhost bob = (ALL, !root) /usr/bin/vi

Cette ligne déclare que « bob » peut exécuter vi en tant que n’importe quel autre utilisateur, excepté root. À cause de la faille toutefois, bob pourra exécuter vi en tant que root s’il exécute d’abord la commande sudo -u#-1 vi.

La brèche a été colmatée dans la version 1.8.28 de Sudo publiée hier soir. La mise à jour est déployée progressivement sur l’ensemble des système concernés (et ils sont nombreux). La faille n’est pas critique, mais est considérée comme importante. Il est donc recommandé d’installer la nouvelle version dès que possible.

Source nextinpact.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , | Commentaires fermés sur Unix/Linux : importante faille dans Sudo, le correctif disponible

Comment installer le terminal Ubuntu sur Windows 10

Posted by CercLL sur 23 juillet 2019

Canonical vient de publier un tutoriel d’assistance à destination de ceux qui souhaitent bénéficier du fabuleux terminal Ubuntu, disponible gratuitement pour Windows 10. Mode d’emploi.

Comme tout utilisateur de Linux qui se respecte, vous savez que le terminal est l’endroit par excellence où la magie opère. Qu’on parle de gestion de fichiers, de développement d’administration à distance, des milliers de tâches sont disponibles depuis le terminal Ubuntu.

Ces fonctions, on les retrouve désormais dans le terminal Ubuntu de Windows 10. Quelques exemples :

gestion de paquetages (packages), de mises à jour et de la sécurité ;
Bash, Z-Shell, Korn et d’autres environnements shell sans machine virtuelle ou dual boot ;
exécution d’outils natifs comme SSH, git, apt, dpkg depuis un ordinateur Windows.

Installer Ubuntu Terminal sur Windows 10

Vous devez disposer de Windows 10 avec la mise à jour « Windows 10 Fall Creator update » (octobre 2017), car elle inclut le fameux Windows Subsystem for Linux nécessaire pour faire tourner le terminal Ubuntu. Depuis le Microsoft Store, cherchez le terme Ubuntu et, dès que vous avez trouvé l’application, cliquez sur Installer.

Voilà. Ubuntu peut être lancé comme n’importe quelle autre application Windows 10 depuis le menu d’applications. La première exécution est la plus longue, à cause de la phase d’initialisation et d’installation. Vous devrez simplement définir un nom d’utilisateur et un mot de passe propres à Ubuntu.

Consultez le tutoriel depuis le site officiel de Canonical.

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Comment installer le terminal Ubuntu sur Windows 10

Ubuntu revient en partie sur son passage forcé au tout 64 bits

Posted by CercLL sur 25 juin 2019

image dediée

La récente décision de Canonical de se passer de moutures 32 bits pour Ubuntu 19.10 et les versions ultérieures crée plus de remous que prévu. Valve prévoit de couper le support de la distribution pour Steam alors que Wine est bien embêté.

La semaine dernière, Canonical annonçait l’inévitable : dès la prochaine version d’Ubuntu, attendue comme d’habitude pour octobre, le système ne sera plus disponible qu’en 64 bits. Cette décision rejaillit tant sur les variantes officielles (Kubuntu, Xubuntu, etc.) que les distributions dérivées, dont Mint. Elle entraine donc de nombreux systèmes dans son sillage.

Elle était cependant prévisible, car le matériel purement 32 bits est devenu très rare et des plateformes importantes ont déjà fait le grand saut ou s’y préparent activement (macOS par exemple). Les avantages sont nombreux en termes de sécurité, de performances et surtout de maintenance, puisque de nombreux paquets ne nécessitent alors plus d’entretien.

Pourtant, ce sont bien ces paquets dont dépendent certaines applications, et pas des moindres.

Source nextinpact.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Ubuntu revient en partie sur son passage forcé au tout 64 bits

Snap Store de Canonical : ce qu’il faut savoir et comment l’installer

Posted by CercLL sur 4 juin 2019

Peu importe votre distribution, vous pouvez désormais accéder à la boutique d’applications Snap Store depuis votre bureau Linux, grâce à ce nouveau logiciel lancé par Canonical.

Techniquement, l’application Snap Store développée par Canonical est un « fork » de GNOME Software, optimisé pour le format Snap. Nous avons été surpris de constater qu’Ubuntu n’est pas un passage obligé : vous pouvez l’installer sur n’importe quelle distribution GNU/Linux (et tant mieux).

L’installation est assez simple avec la commande « sudo snap install snap-store », une fois « snapd » rapatrié. Ensuite, l’interface est très proche des canons du genre. Exemple avec l’application Spotify pour Linux.

Nous l’avons testée pour vous : cette première est plus complète qu’on l’imaginait a priori. Elle peut non seulement consulter les applications disponibles, mais également les télécharger, les installer et les mettre à jour. Il est d’ailleurs également possible d’installer des applications classiques (AppImage ou Flatpak, par exemple).


 


Où et comment télécharger Snap Store

Snap Store est disponible gratuitement en téléchargement. L’application est publiée sous licence GPL-2.0+. Trois éditions sont proposées : version stable, version candidate et « edge » (développement

Posted in CercLL | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Snap Store de Canonical : ce qu’il faut savoir et comment l’installer

Vulnérabilités MDS, Canonical publie des correctifs pour Ubuntu

Posted by CercLL sur 16 mai 2019

Canonical vient de publier de nouvelles mises à jour de sécurité pour son systèmes d’exploitation Linux Ubuntu. Elles colmatent de récentes vulnérabilités découvertes dans les processeurs Intel.

Au nombre de quatre, elles sont connues depuis un petit moment.  Intel a déjà publié un nouveau microcode afin de les atténuer. Dans le cas d’un système d’exploitation basé sur Linux, le colmatage est un peu plus compliqué.  Ces failles ne peuvent pas être corrigées uniquement en mettant à jour le microcode. Il est nécessaire de corriger le noyau et d’installer les derniers correctifs QEMU.

Ces vulnérabilités (CVE-2018-12126, CVE-2018-12127, CVE-2018-12130 et CVE-2019-11091) affectent certains processeurs Intel. Leur exploitation est susceptible de permettre à un pirate de récupérer des informations considérées comme sensibles. Toutes les versions de la distribution Ubuntu prises en charge sont concernées. Nous avons Ubuntu 19.04 (Disco Dingo), Ubuntu 18.10 (Cosmic Cuttlefish), Ubuntu 18.04 LTS (Bionic Beaver), Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus) et Ubuntu 14.04 ESM (Trusty Tahr). .

Alex Murray, responsable technique de la sécurité Ubuntu chez Canonical explique

« Étant donné que ces vulnérabilités affectent un si grand nombre de processeurs Intel (ordinateurs portables, ordinateurs de bureau et serveurs), un grand pourcentage d’utilisateurs Ubuntu devraient être touchés. Les utilisateurs sont invités à installer ces packages mis à jour dès qu’ils sont disponible. »

Canonical recommande d’installer le nouveau noyau Linux, le dernier microcode d’Intel et les dernières versions « QEMU » publiées aujourd’hui au travers de ses canaux officiels. A cela s’ajoute également un conseil. Il est recommandé de désactiver le Symmetric Multi-Threading (SMT) alias l’hyper-Threading chez Intel.

Vulnérabilités MDS, Canonical conseille de désactiver l’Hyper-threading

Ce dernier point fait parler de lui car d’autres géants comme Microsoft, Apple, Redhat ou encore Google ont la même position. Il faut savoir que l’impact sur les performances peut être catastrophique. Apple parle d’une chute pouvant atteindre les 40% dans certaines situations.

Pour Intel, nous ne sommes pas en situation critique. Le géant parle de risque modéré en raison de la difficulté à exploiter ses failles MDS. En effet, si elles permettent des accès à différents buffers du processeur stockant des fragments de données il faut une certaine chance pour tomber sur des données exploitables.

Du coté de chez Canonical plusieurs correctifs logiciels du noyau voient le jour. Ils visent Ubuntu 18.04 LTS, Ubuntu 16.04 LTS et Ubuntu 14.04 ESM. Leur contenu apporte des atténuations contre ces vulnérabilités MDS (Microarchitect Data Sampling).

La nouvelle version du microcode Intel que vous devez installé est la 3.20190514.0.  Les nouvelles versions du noyau sont

  • linux-image 5.0.0.15.16 pour Ubuntu 19.04,
  • linux-image 4.18.0.20.21 pour Ubuntu 18.10,
  • linux-image 4.15.0-50.54 pour Ubuntu 18.04 LTS
  • et linux-image 4.4. 0-148.174 pour Ubuntu 16.04 LTS et 14.04 ESM.

Source ginjfo.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Vulnérabilités MDS, Canonical publie des correctifs pour Ubuntu

Applications Linux : les Chromebooks seront tous compatibles dès aujourd’hui

Posted by CercLL sur 10 mai 2019

L’annonce n’est pas passée inaperçue à Google I/O. Tous les appareils Chromebooks vendus dès aujourd’hui seront prêts à recevoir des applications Linux.

Tous les Chromebooks seront compatibles Linux

C’est à Mountain View à l’occasion de sa conférence annuelle des développeurs que Google a confirmé cette semaine que tous les appareils ChromeOS lancés cette année seront capables de faire tourner des systèmes et applications Linux directement. Peu importe leur architecture, ARM ou Intel.

Ce n’est pas une surprise, mais une confirmation. ChromeOS est, après tout, un OS construit sur Ubuntu Linux au départ (même s’il a ensuite migré vers Gentoo, puis vers le propre noyau Linux de Google).

Ce qui va changer

Avant, il fallait utiliser une solution d’émulation (comme le programme open source Crouton) pour faire tourner un système Linux comme Ubuntu ou Debian.

Désormais, l’opération est bien plus simple : il suffit d’utiliser le terminal fourni pour lancer un conteneur Debian 9.0 Stretch. Quelques commandes suffisent également pour faire tourner un autre système d’exploitation comme Fedora, Ubuntu ou pourquoi pas… Gentoo. Tout a été simplifié à partir de la barre de recherche du système.

En attendant que tout cela soit opérationnel, on apprenait le mois dernier que Chrome OS 75 dispose enfin du support USB dans les applications Linux.

Liens

Blog officiel

FAQ francophone (pas encore à jour)

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , , , | Commentaires fermés sur Applications Linux : les Chromebooks seront tous compatibles dès aujourd’hui

Une entrée en bourse est toujours prévue pour Canonical (Ubuntu)

Posted by CercLL sur 4 mai 2019

Si le chiffre d’affaires de Canonical est dopé par l’IoT et le cloud, la distribution Ubuntu Linux de bureau génère des revenus de plus en plus importants. D’ailleurs, l’IPO est toujours sur la table pour Shuttleworth.

Mark Shuttleworth, fondateur d’Ubuntu et PDG de Canonical, s’est laissé aller à quelques confidences dans le cadre de l’Open Infrastructure Summit qui s’est tenu à Denver en début de semaine.

Selon des propos rapportés par ZDNet : « Nous voyons un grand nombre d’entreprises souscrire à des offres de support de Linux pour le bureau, notamment auprès des ingénieurs en intelligence artificielle. (…) D’ailleurs, nous voyons émerger une forte demande en support commercial de l’édition desktop d’Ubuntu. »

Qu’est-ce qui a fondamentalement changé ? Pour Shuttleworth, l’intérêt pour le support desktop « existait déjà, mais de manière plus officieuse, auprès des développeurs » : « On était davantage dans des déploiements de type ’don’t ask don’t tell’ (sous le manteau), mais aujourd’hui, ce sont les équipes IA qui réclament ce support et le sujet est pris plus au sérieux. »

Cloud et IoT tiennent les cordons de la bourse

Par rapport au cloud et à l’IoT, le desktop Linux ne rapporte pas des sommes importantes, mais cela ne signifie pas non plus que ces revenus sont négligeables. D’ailleurs, la bourse est toujours sur la feuille de route du patron, même s’il n’y a pas encore de date fixée.

Les objectifs sont pourtant clairement dessinés… et de plus en plus plausibles : « Plus de 200 millions de revenus (Ndlr : en dollars US), une croissance franche et l’alignement des planètes autour du cloud et de l’IoT. » Le cloud répond déjà franchement à ces critères : « 2 tiers des clouds publiques utilisent Ubuntu Linux. Bien sûr, ce peut être sur Azure, chez Google, chez Amazon, mais peu importe, c’est Ubuntu qui est à la manœuvre dans tous les cas. »

Source toolinux.com

Posted in CercLL | Tagué: , , , , | Commentaires fermés sur Une entrée en bourse est toujours prévue pour Canonical (Ubuntu)

Ubuntu 19.04 cache l’essentiel de ses nouveautés sous le capot

Posted by CercLL sur 18 avril 2019

La bêta publique d’Ubuntu 19.04 est disponible depuis quelques jours maintenant. Elle n’offre pas un grand nombre de nouvelles fonctions, mais se distingue par une série d’optimisations visibles, particulièrement en cas de ressources limitées. Le système ne gardera toutefois pas longtemps ces améliorations pour lui seul.

Comme toujours en avril, une nouvelle version d’Ubuntu se prépare. Nommée Disco Dingo, la 19.04 proposera une évolution très en douceur de la distribution GNU/Linux, dans la lignée de la précédente.

Comme nous allons le voir en effet, l’essentiel du travail des développeurs a consisté à intégrer des nouveautés provenant de composants tiers mais majeurs, en particulier le noyau Linux 5.0 et GNOME 3.32 (avec son Shell). Ce qui fait également d’Ubuntu 19.04 une version intéressante sur un plan technique, l’équipe ayant travaillé les performances du système.

Avec de vrais résultats à la clé.

Source nextinpact.com

Posted in CercLL | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu 19.04 cache l’essentiel de ses nouveautés sous le capot

 
%d blogueurs aiment cette page :