CERCLL

CercLL d'Entraide et Réseau Coopératif Autour des Logiciels Libres

Ubuntu 18.04 bénéficiera d’un support complet de non plus cinq ans, mais dix ans. Une rallonge pour séduire les entreprises.

Posted by CercLL sur 17 novembre 2018

La distribution Ubuntu 18.04 – alias Bionic Beaver – est sortie en avril dernier. C’est une mouture étiquetée LTS (Long Term Support) pour signifier un support à long terme, soit une durée de cinq ans, aussi bien pour la version de bureau que serveur.

Lors de l’OpenStack Summit à Berlin cette semaine, Mark Shuttleworth, le fondateur et patron de Canonical, a annoncé que le support d’Ubuntu 18.04 LTS couvrira finalement une période deux fois plus importante, et donc dix ans.

ubuntu-18-04-support-10-ans

Pour justifier cette rallonge conséquente, Mark Shuttleworth a évoqué  » l’horizon à très long terme  » de certaines industries concernées, allant des services financiers aux télécommunications, ainsi que pour l’Internet des Objets en particulier.

 » Des lignes de fabrication sont déployées et seront en production pendant au moins une décennie.  » Évidemment, il n’est ici pas fait référence aux besoins de l’utilisateur grand public d’Ubuntu en version Desktop. Canonical pense à répondre aux besoins des entreprises en matière de cloud computing et leur exploitation d’une infrastructure sur Ubuntu. Preuve en tout cas que la demande est au rendez-vous.

Faisant par ailleurs mention du gros rachat de Red Hat par IBM, Mark Shuttleworth a déclaré que ce n’était pas tant une surprise pour lui (même si la somme mise en jeu est d’ampleur), et il y voit la confirmation de l’énorme opportunité que le cloud ouvert représente avec des solutions Linux.

Source generation-nt.com

Publicités

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Leave a Comment »

Firefox va vous prévenir si le site que vous visitez a récemment été piraté

Posted by CercLL sur 17 novembre 2018

Mozilla déploie une nouvelle fonctionnalité sur son navigateur phare. Il sera désormais capable de détecter si un site a récemment fait l’objet d’une fuite de données et, surtout, de vous alerter si vous le visitez. Et vous pourrez même vérifier si votre compte a été touché.

Les affaires de sites web piratés sont devenues si fréquentes qu’il est difficile de s’y retrouver. Parmi les plateformes que vous consultez régulièrement, savez-vous quelles sont celles qui ont subi récemment une attaque ? Firefox Quantum va dorénavant vous aider à y voir plus clair.

Alerte aux fuites de données

Par une simple notification, le navigateur vous indiquera lorsque vous vous apprêtez à surfer sur un site qui a récemment été la cible d’une fuite de données (« récemment » signifiant lors des douze derniers mois). Pour éviter de vous harceler à chaque visite, l’alerte n’apparaîtra que la première fois que vous vous y rendrez. Et vous avez également la possibilité de désactiver cette fonctionnalité, via la liste déroulante présente sur la notification.

Par ailleurs, l’alerte vous donnera des informations supplémentaires quant à la nature de l’attaque et à son ampleur. Et vous offrira la possibilité de savoir si vous avez quelque chose à craindre.

Firefox Monitor à la rescousse

En effet, vous pourrez bénéficier du « Firefox Monitor », pour vérifier si votre compte a été touché par le piratage des données. Il vous suffira simplement d’entrer votre adresse mail et de croiser les doigts.

Firefox Monitor est un service lancé depuis juin 2018, par Mozilla. Il a depuis connu un tel succès que l’entreprise a décidé de le traduire en 26 langues. L’outil consiste à vérifier si un compte associé à une adresse mail a été compromis, en faisant appel à la base de données HIBP (Have I Been Pwned).

La nouvelle fonctionnalité de Firefox Quantum sera déployée dans les prochaines semaines. Vous pourrez alors vérifier par vous-même que le site de Clubic ne comporte aucun risque pour vos données !

Source clubic.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Leave a Comment »

C’est l’heure de la mise à jour de Debian 9.6

Posted by CercLL sur 16 novembre 2018

Le projet Debian vient d’annoncer la sixième mise à jour de sa distribution stable Debian 9 (nommée Stretch). Debian 10 arrivera au printemps.

Tout en réglant quelques problèmes importants, cette mise à jour corrige principalement des problèmes de sécurité de la version stable. Vous l’aurez compris, cette mise à jour ne constitue pas une nouvelle version de Debian 9, mais une mise à niveau.

Ceux qui installent fréquemment les mises à jour à partir de security.debian.org n’auront pas beaucoup de paquets à mettre à jour et la plupart des mises à jour de security.debian.org sont comprises.

De nouvelles images d’installation sont disponibles.

Et ensuite ? Buster est le nom de code de développement de Debian 10. C’est l’actuelle version testing. Elle devrait être « gelée », donc stabilisée, en mars 2019.

Source toolinux.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Leave a Comment »

Stockage open source : la Fondation Linux annonce la création de la Fondation Ceph

Posted by CercLL sur 15 novembre 2018

La Fondation Linux a annoncé la création de la Fondation Ceph, Ceph étant une plateforme open source largement adoptée de stockage distribué.

Envoyé spécial, Berlin – La Fondation Linux se fend d’une nouvelle Fondation qui chapeautera la plateforme open source Ceph. Baptisée Fondation Ceph, elle doit faire progresser le stockage open source.

Une des clés de voûte des conteneurs et d’OpenStack

Si la technologie n’est pas très connue du grand public, elle fournit la plateforme sous-jacente indispensable aux déploiements dee conteneurs et à OpenStack. Les deux tiers des utilisateurs de la suite logicielle OpenStack feraient ainsi confiance à Ceph.

On peut légitimement dire que l’envol de Ceph s’est fait avec l’utilisation accrue de conteneurs, d’OpenStack de l’IA et du Machine Learning.

Ceph permet aux fournisseurs de cloud et aux entreprises de réduire le coût de stockage des données dans les clouds privés, tout en les aidant à mieux organiser et à accéder à leurs informations.

Ceph présente l’avantage de fournir aux applications une haute disponibilité avec un accès en modes bloc ou fichier, ou encore en stockage d’objets distribué au moyen de RADOS (Reliable Autonomic Distributed Object Store).

30 membres dès sa création

La Fondation Linux annonce que plus de 30 leaders mondiaux de la sphère IT ont rejoint la Fondation Ceph.

Parmi les membres fondateurs, on trouve SUSE, Amihan, Canonical, China Mobile, DigitalOcean, Intel, OVH, ProphetStor, Red Hat, SoftIron, Western Digital, XSKY Data Technology et ZTE.

«Ceph a une longue expérience du succès dans le domaine de la gestion efficace de la demande en stockage de données à forte croissance», estime Jim Zemlin, directeur exécutif de la Linux Foundation. «Dans le cadre de la Linux Foundation, la Ceph Foundation pourra mobiliser les investissements d’un groupe beaucoup plus large pour aider à soutenir l’infrastructure nécessaire au maintien du succès et de la stabilité de l’écosystème Ceph

De son côté, SUSE, par la voix de Lars Marowsky-Brée, ingénieur distingué, estime « qu’en tant que leader technologique permettant des technologies de pointe avec une infrastructure de données, nous comprenons les normes ouvertes, les logiciels ouverts et les écosystèmes ouverts, et croyons en eux. La création de la Fondation Ceph constitue une étape importante que nous sommes fiers de soutenir.

Source silicon.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Firefox Test Pilot : Mozilla veut faciliter les achats en ligne avec “Email Tabs”

Posted by CercLL sur 14 novembre 2018

Mozilla présente aujourd’hui deux nouvelles fonctionnalités expérimentales pour Firefox dans le cadre de son programme de test pilote (Test Pilot).

Le programme Test Pilot de Firefox a vu naître des fonctionnalité innovantes pour le navigateur de la Fondation Mozilla.

Toujours dans cette optique, l’équipe en charge de ces essais expérimentaux a développé deux nouvelles fonctionnalités pour Firefox.

Faciliter les achats en ligne

« Email Tabs » a pour vocation de faciliter les achats en ligne sur PC, en donnant aux utilisateurs plus de choix et de transparence.

Comment ? En facilitant l’envoi de liens à des internautes par courrier électronique. Email Tabs permet ainsi de sélectionner et d’envoyer des liens d’un ou plusieurs onglets ouverts via Gmail en quelques étapes seulement.

Pour utiliser cette fonctionnalité, il est avant tout nécessaire de cliquer sur l’icône Email Tabs en haut du navigateur. On peut ensuite sélectionner les onglets souhaités et choisir la quantité de contenu que l’on désire transmettre.

Si Gmail est, pour l’heure, le seul client de messagerie supporté, les onglets de messagerie permettent également de copier les liens dans le Presse-papiers en vue de les partager via un autre service de messagerie électronique. Mozilla prévoit également d’ajouter un support de davantage de services de messagerie dans un avenir proche.

Par ailleurs, Mozilla souligne, dans un billet de blog, « qu’avec la navigation privée Firefox et les options de blocage de contenus, il est possible de faire ses achats en ligne avec une protection supplémentaire contre le pistage pendant la période des fêtes ».

Acheter au meilleur prix

Autre fonctionnalité expérimentale, Price Wise, cantonnée pour l’heure outre-Atlantique permet, elle, d’ajouter manuellement des produits individuels à une liste de suivi, de voir en un clin d’œil si les prix ont baissé ou augmenté, et de cliquer pour acheter dans le premier cas.

En effet, lorsqu’un prix est en baisse, une notification est automatiquement envoyée au navigateur de l’internaute, ce qui lui permet de cliquer sur la page Web sur laquelle il se trouve.

Mozilla évoque également d’autres fonctionnalités issues de Test Pilot, dont Send, qui offre la possibilité de télécharger et de chiffrer des fichiers « lourds » (jusqu’à 1 Go) afin de les partager en ligne.

D’autre part, Mozilla indique que Firefox Color et Side View seront validées en tant qu’extensions autonomes.

Vidéo promotionnelle de Firefox Test Pilot signée Mozilla :

Source silicon.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Les extensions plus faciles à gérer dans Firefox 64

Posted by CercLL sur 14 novembre 2018

La nouvelle version de Firefox, prévue dans environ un mois, offrira une gestion plus facile des extensions installées sur le navigateur. Une nouvelle option permettra notamment de les désinstaller plus rapidement.

La section « about:addons » est au cœur des changements de Firefox 64. Le navigateur de Mozilla revoit ainsi sa façon de gérer les modules complémentaires.

Une désinstallation plus facile d’accès

Jusqu’à présent, pour désinstaller une extension de Firefox, vous deviez passer par le gestionnaire de modules complémentaires. Soit en cliquant sur « Modules complémentaires » dans le menu, soit sur « Gérer l’extension », après avoir fait un clic droit sur l’icône de l’add-on.

Dans la prochaine version de Firefox, une nouvelle option apparaîtra sous la dernière citée : « Supprimer l’extension ». Une fonctionnalité qui vous fera donc gagner un clic, un gain pas si marginal quand on doit gérer une grande quantité de modules complémentaires. Même si, en fin de compte, vous devrez également confirmer votre choix dans le message d’alerte qui suivra.

Par ailleurs, vous pourrez toujours vous rendre dans le gestionnaire de modules complémentaires pour désinstaller vos extensions de la même manière que dans la version actuelle.

Une refonte du gestionnaire de modules complémentaires

Mais cette console d’administration a également été refondue dans Firefox 64. Le design affichera désormais les extensions sous forme de cartes, sur lesquelles vous pourrez cliquer pour obtenir plus d’information.

De plus, cette nouvelle version du navigateur implique également un léger changement à l’installation d’un add-on. La notification consécutive à cette action vous demandera désormais de cliquer sur « OK » pour disparaître, au lieu de s’éclipser automatiquement au changement d’onglet, comme c’est le cas à l’heure actuelle.

Firefox 64 est prévu pour le 11 décembre 2018. Si vous êtes trop impatient(e), vous pouvez bénéficier de ces changements dès à présent, en utilisant Firefox Nightly, version du navigateur présentant les dernières fonctionnalités en avant-première, pour obtenir des retours d’expérience.

Source : gHacks

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Il n’est plus possible d’installer Linux sur un Mac et voici pourquoi

Posted by CercLL sur 7 novembre 2018

En avril 2012, Linus Torvalds déclarait sa flamme pour son Macbook Air… équippé de Linux. Pas sûr que cette recommandation reste valable avec la nouvelle politique d’Apple : il n’est plus possible à l’heure actuelle d’installer Linux (ou n’importe quel autre OS hors Bootcamp).

En cause ? Secure Boot et la puce de sécurité T2, qui gère des éléments comme les contrôleurs SSD et TouchID (reconnaissance biométrique). Cette puce est intégrée aux nouveaux Macbook Air Retina, Mac Mini et aux Macbook Pro de 2018.

Dans les éléments de documentation les plus récents (octobre 2018), Apple explique qu’il est certes possible de désactiver le Secure Boot (c’est déjà le cas avec Windows et l’UEFI), mais cette opération ne coupe pas pour autant la puce T2. Pour Windows 10, Bootcamp est là. Pour Linux, c’est non. En tout cas dans l’état actuel de la politique sécuritaire d’Apple.

Solution ? Il faudra contourner l’interdiction et certains hackers semble déjà sur la balle, car il est peu probable qu’en dehors d’une décision de justice, Apple change d’avis à court terme. Reste à voir ce qu’en pense Linus Torvalds, six ans après cette déclaration.

Source : Forbes

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Leave a Comment »

Ubuntu 19.04 sera Disco Dingo

Posted by CercLL sur 1 novembre 2018

Mark Shuttleworth ne l’a pas encore officialisé via son blog, mais cette entrée du dépôt de la distribution de Canonical semble claire.

Attendue pour le 18 avril prochain, elle ne bénéficiera pas d’un support à long terme (LTS), la prochaine mouture de ce genre étant la 20.04.

Reste maintenant à découvrir ses grandes tendances et autres évolutions. Une première phase va se dérouler jusqu’à fin novembre, la liste des nouvelles fonctionnalités devant être figée fin février.

Source nextinpact.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Ubuntu 19.04 sera Disco Dingo

Nouvelle faille de sécurité sur des distributions Linux et BSD

Posted by CercLL sur 26 octobre 2018

La vulnérabilité permet à un attaquant ayant un accès limité à un système, via un terminal ou une session SSH, d’augmenter ses privilèges et d’obtenir un accès root.

Les versions et distributions Linux et BSD qui utilisent le paquet X.Org Server – presque toutes le font – sont vulnérables à une nouvelle faille dévoilée jeudi. La vulnérabilité permet à un attaquant ayant un accès limité à un système, via un terminal ou une session SSH, d’augmenter ses privilèges et d’obtenir un accès root.

Si la vulnérabilité n’est pas catégorisée dans la catégorie critique, la faille de sécurité ne peut être ignorée par les communautés Linux et infosec. Surtout depuis sa publication hier jeudi.

La raison en est l’endroit où elle a été trouvé dans – à savoir le pack serveur X.Org – soit une technologie graphique et de fenêtrage basique qui est le ciment des célèbres suites d’interface de bureau KDE et GNOME. Elle se trouve donc dans toutes les principales distributions Linux et BSD qui proposent une interface graphique basée sur un système de fenêtrage.

Mauvaise manipulation de deux options de ligne de commande

Un document rédigé par le chercheur en sécurité Narendra Shinde indique que le paquet X.Org Server contient depuis mai 2016 une vulnérabilité qui permet aux pirates d’augmenter les privilèges et/ou d’écraser tout fichier sur le système local, même les données critiques au fonctionnement du système d’exploitation

Le problème, suivi désormais sous l’appellation CVE-2018-14665, est causé par une mauvaise manipulation de deux options de ligne de commande, à savoir -logfile et -modulepath, qui permet à un attaquant d’insérer et d’exécuter ses propres opérations malveillantes. La faille n’est exploitable que lorsque X.Org Server est configuré pour s’exécuter avec les privilèges root. Problème : c’est une configuration courante pour de nombreuses distributions.

Les développeurs de la Fondation X.Org ont publié X.Org Server 1.20.3 pour corriger ce problème. Le correctif désactive le support de ces deux arguments de ligne de commande si le paquet X.Org Server fonctionne avec les privilèges root.

Des distributions comme Red Hat Enterprise Linux, Fedora, CentOS, Debian, Ubuntu, et OpenBSD sont touchées par la faille. D’autres distributions également à n’en pas douter. Les mises à jour de sécurité qui contiennent le paquet X.Org Server corrigé devraient être déployées dans les heures et les jours qui viennent.

Matthew Hickey, cofondateur et directeur de Hacker House, une société de cybersécurité basée au Royaume-Uni, a également publié aujourd’hui un code de preuve de concept. « Un attaquant peut littéralement prendre le contrôle d’un système impacté avec 3 commandes ou moins, » dit Hickey sur Twitter. « Beaucoup d’autres façons d’exploiter existent, par exemple crontab. C’est hilarant comme c’est trivial. »

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Nouvelle faille de sécurité sur des distributions Linux et BSD

Firefox 63 : anti-tracking et abonnements VPN payants proposés

Posted by CercLL sur 25 octobre 2018

Mozilla déploie Firefox 63 qui inclut un nouvel outil répondant au nom de « enhanced tracking protection » (protection améliorée contre le suivi), consistant à empêcher les sites Webs de suivre l’activité en ligne des internautes. Un service de VPN va aussi être proposé aux utilisateurs du butineur.

Avec Firefox 63 en cours de déploiement, Mozilla peaufine son approche pour empêcher les sites Web et les annonceurs de suivre l’activité en ligne des internautes.

Haro sur les cookies de suivi

A cet effet, la Fondation se fend de l’outil « enhanced tracking protection », même si celui est désactivé par défaut.

Mozilla était déjà à l’ouvrage avec Tracking Protection, ciblant le blocage des outils de suivi des annonces publicitaires. Avec Firefox 57, la fonctionnalité a ensuite été améliorée.

Mais, avec Firefox 63, il est question de la bonifier un peu plus.

La fonction bloque maintenant tous les « suiveurs » (ou cookies de suivi) qui se trouvent dans la liste de Disconnect.me. Dans son communiqué de presse, Mozilla précise « qu’avec cette nouvelle version de Firefox, les utilisateurs auront la possibilité de bloquer les cookies et l’accès au stockage des traqueurs tiers, qui sont la forme la plus courante de pistage inter-sites ».

Avec cette nouvelle approche, qui ne consiste plus bloquer tous les cookies tiers, cela ne devrait plus empêcher d’accéder à certains sites.

Des abonnements VPN proposés dans Firefox

Mozilla annonce également une autre fonctionnalité liée à la confidentialité, qui devrai être un peu plus controversée.

Dans le cadre d’un test, des utilisateurs de Firefox choisis de manière aléatoire vont en effet se voir proposer un abonnement à ProtonVPN. Le VPN (réseau privé virtuel) assure la protection et la confidentialité du réseau, en créant un lien direct entre des machines distantes. Cela permet notamment de masquer son adresse IP aux sites web consultés.

Service payant, ProtonVPN proposera un abonnement à 10 dollars par mois à ces utilisateurs de Firefox. Une partie de ces frais d’abonnement reviendra à Mozilla, en quête d’émancipation de Google, dont la Fondation tire ses revenus.

Si d’aucuns estimeront que cette accord de nature commercial est antinomique avec les principes de Mozilla, on peut considérer que proposer un VPN de qualité aux internautes va dans le sens de la protection de la vie privée. Cette dernière est d’ailleurs, on l’a vu, au coeur de Firefox 63 avec la fonctionnalité « enhanced tracking protection ».

Source silicon.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox 63 : anti-tracking et abonnements VPN payants proposés

Linus Torvalds est de nouveau aux commandes de Linux

Posted by CercLL sur 25 octobre 2018

Après quelques semaines passées à l’écart afin de prendre du recul sur son rôle au sein de la communauté, Linus Torvalds est de retour.

À l’occasion de l’Open Source Summit qui se tient en Écosse, Linus Torvalds devait rencontrer les 40 contributeurs les plus importants du noyau Linux lors du sommet des mainteneurs. Cette rencontre constitue la première étape de son retour aux commandes du projet Linux.

Il y a près d’un mois, Linus Torvalds a pris ses distances à l’égard de son rôle dans la gouvernance du projet Linux. Dans un message publié sur la Linux Kernel Mailing List (LKML), Torvalds a ainsi déclaré : « J’ai besoin de changer mon comportement et je tiens à m’excuser tout particulièrement envers ceux que mes réflexions ont pu blesser et que mon attitude a découragés. Je vais prendre un peu de repos et un peu d’aide afin de mieux comprendre les émotions des gens, afin d’y répondre d’une manière plus appropriée. »

Mais cette pause est maintenant terminée et Linus est de retour. Reste à savoir si son attitude sera plus bienveillante à l’avenir.

Lors de l’annonce de la version 4.19 du kernel, Greg Kroah Hartman, qui assurait le rôle de dirigeant temporaire et de mainteneur de la branche stable du projet, a ainsi déclaré « Linus, je te rends la gestion du développement du kernel et je te laisse la joie de prendre en main le prochain cycle de développement. »

Faire de la communauté des développeurs Linux un espace plus accueillant et plus convivial

Torvalds n’a prévu aucune apparition publique à l’occasion de l’Open Source Summit et n’a pour l’instant fait aucun commentaire sur LKML.

Durant cette période, une nouvelle version du code de conduite de Linux a été approuvée. La nouvelle version du code de conduite concernant les engagements des mainteneurs précise ainsi « qu’il est raisonnable de s’attendre à ce que les mainteneurs dirigent de manière exemplaire. »

Torvalds devra donc montrer l’exemple et faire de la communauté des développeurs Linux un espace plus accueillant et plus convivial. À ce sujet, le contributeur et éditeur de LWN Jon Corbet estime que la communauté devrait évoluer « vers une communauté de développeur plus professionnelle et non un Far West où chacun réglait ses conflits en privé. »

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Linus Torvalds est de nouveau aux commandes de Linux

Firefox 63 publié avec la protection de suivi ‘always-on’

Posted by CercLL sur 24 octobre 2018

À partir de Firefox 63, la fonction de protection de suivi de Mozilla est activée pour tous les utilisateurs. Les fichiers de cookie sont la prochaine étape de blocage envisagée.

Mozilla a commencé aujourd’hui à déployer Firefox 63 vers sa base utilisateur. Cette version est livrée avec de nombreuses nouvelles fonctionnalités, mais la plus importante est la fonction Tracking Protection que Mozilla avait ajouté une première fois à Firefox il y a quelques années.

Initialement, la protection de suivi fonctionnait en bloquant les trackers publicitaires pendant les sessions de navigation privée uniquement. Cette fonctionnalité a été étendue au cours des années suivantes pour bloquer également les scripts associés aux boutons de réseaux sociaux, aux services d’analyse, aux tentatives de prise d’empreintes numériques et, pendant une courte période, à certains services d’extraction de monnaies cryptographiques dans le navigateur.

La fonctionnalité a reçu un coup de pouce significatif avec la sortie de Firefox 57 lorsque Mozilla a également donné aux utilisateurs la possibilité d’activer la protection de suivi tout le temps, pas seulement les sessions de navigation privée.

Avec la sortie de Firefox 63, Mozilla a tenu une promesse qu’il avait faite plus tôt cette année en mai, lorsqu’il s’était engagé à revoir la fonctionnalité et à l’activer par défaut pour tous les utilisateurs. Rebaptisée Enhanced Tracking Protection ou Content Blocking, cette fonctionnalité bloque tous les « trackers », comme défini par la liste de blocage de Disconnect.me, que Mozilla utilise depuis les premiers jours.

Dans un billet de blog publié aujourd’hui, Mozilla a également déclaré qu’il prévoyait de porter la fonction de protection de suivi à un niveau supérieur avec la possibilité de bloquer non seulement le code JavaScript, mais aussi les fichiers de cookie. Cette option est déjà disponible dans Firefox 63, mais Mozilla prévoit de l’activer pour tout le monde à partir de Firefox 65, prévu pour janvier 2019.

Avec le déploiement de sa fonction Enhanced Tracking Protection, Firefox rejoint Opera et Chrome en tant que navigateurs livrés avec des paramètres par défaut qui bloquent les publicités et les trackers en ligne.

Le plein de nouveautés

Mais ce n’est pas la seule nouveauté de Firefox 63. La version comprend également les nouveautés suivantes :

  • L’infrastructure de compilation de Firefox sous Windows a été déplacée vers la chaîne d’outils Clang, apportant d’importants gains de performance.
  • Le thème Firefox correspond aux modes Dark et Light de Windows 10 OS.
  • Les WebExtensions s’exécutent dans leur propre processus sous Linux.
  • Firefox vous avertit que plusieurs fenêtres et onglets sont ouverts lorsque vous quittez le menu principal.
  • Firefox reconnaît les paramètres d’accessibilité du système d’exploitation pour réduire l’animation.
  • Firefox 63 est livré avec des raccourcis de recherche pour les meilleurs sites. Amazon et Google apparaissent en tant que tuiles Top Sites sur la page d’accueil Firefox (nouvel onglet). Une fois sélectionnées, ces tuiles changeront le focus sur la barre d’adresse pour lancer une recherche. Actuellement aux États-Unis seulement.
  • Firefox pour Android prend en charge le mode Picture-in-Picture.

En plus de ces nouveaux ajouts, il est également important de noter qu’à partir de cette version, Mozilla a également supprimé l’option « Never check for updates » du panneau de configuration de Firefox. Désormais, les utilisateurs ne pourront sélectionner que les paramètres de mise à jour « Installer automatiquement les mises à jour » et « Vérifier les mises à jour mais vous laisser choisir de les installer ».

Cela ne signifie pas que Firefox empêche les utilisateurs de bloquer les mises à jour. Les utilisateurs peuvent sélectionner la deuxième option et choisir de ne pas installer les mises à jour tant qu’ils ne sont pas prêts.

Le journal des modifications complet de Firefox 63 pour Desktop est disponible ici, tandis que le journal des modifications de Firefox 63 pour Android est disponible ici. Le journal des modifications des nouvelles technologies de l’API Web ajoutées à Firefox 63 est disponible ici. Une revue des nouveaux outils de développement ajoutés à Firefox 63 est disponible dans un billet de blog séparé ici. Firefox 63 inclut également des correctifs pour 14 bogues de sécurité.

Source zdnet.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , , | Commentaires fermés sur Firefox 63 publié avec la protection de suivi ‘always-on’

Linus Torvalds reprend du service après la publication du noyau Linux 4.19

Posted by CercLL sur 24 octobre 2018

Linus Torvalds, ingénieur logiciel et créateur du noyau Linux, va reprendre la direction du projet open source alors que la version 4.19 du noyau Linux a été publiée.

Greg Kroah-Hartman, responsable de manière temporaire du noyau Linux, a publié la version 4.19 du noyau Linux.

Un Linus Torvalds apaisé de retour

Mais, c’est Linus Torvalds qui va finalement reprendre les rênes du projet pour le développement de Linux dans ses moutures 4.20 puis 5.0.

La publication du noyau 4.19 avait été retardée d’une semaine, de sorte que les contributeurs apportent des corrections relatives à des bogue.

Après l’arrêt volontaire de son activité le mois dernier, Linus Torvalds rencontrera les quelques 40 principaux développeurs de Linux au Sommet des responsables de la maintenance.

Suite à un comportement controversé pour lequel Linus Torvalds a présenté ses excuses, il avait en effet préféré prendre du recul.

Code de conduite révisé

De manière concomitante, le code de conduite Linux révisé a été approuvé par la Fondation Linux. La nouvelle interprétation du code de conduite auquel les contributeurs du noyau Linux doivent se soumettre précise qu’il “est raisonnable de s’attendre à ce que les responsables maintiennent l’esprit en exemple”. Un message plutôt nébuleux qui laisse toutefois entendre que plus de convivialité est attendu afin de rendre la communauté de développement Linux plus accueillante.

Linus Torvalds a en particulier la réputation d’être impoli, voire agressif, envers les autres membres de la communauté.

Le nouveau code de conduite demande aux contributeurs de formuler des critiques de manière constructive et que les membres de la communauté respectent les «points de vue et expériences divergents».

Sont formellement prohibés les «propos ou images sexualisés», ainsi que les commentaires désobligeants, les attaques personnelles ou politiques et le «harcèlement public ou privé».

Source silicon.fr

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Linus Torvalds reprend du service après la publication du noyau Linux 4.19

Mozilla veut utiliser Firefox pour revendre des services VPN

Posted by CercLL sur 24 octobre 2018

Mozilla veut utiliser Firefox pour revendre des services VPN

Dans le cadre d’un premier test, la fondation va commercialiser les services de ProtonVPN. Les revenus générés seront partagés entre les deux partenaires.

Source 01net.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Mozilla veut utiliser Firefox pour revendre des services VPN

Linux, la configuration de référence des utilisateurs d’Ubuntu 18.04 LTS

Posted by CercLL sur 23 octobre 2018

Ubuntu est probablement la distribution Linux la plus populaire. Lors de son installation, elle propose l’activation de certains outils permettant d’avoir une remontée de différentes informations. Ces statistiques sont disponible en ligne. Elles dressent un portrait assez précis de la configuration PC la plus utilisée.

Nous apprenons que 66% des utilisateurs d’Ubuntu 18.04 LTS acceptent de partager ses informations.  Dans 80% des cas, nous avons affaire à une installation dite « propre ». En clair la distribution Linux est installée à partir de zéro et non issue d’une mise à jour. Ubuntu 18.04 LTS 64-bit est le choix numéro 1 (98% des installations).

Source ginjfo.com

Posted in Uncategorized | Tagué: , , | Commentaires fermés sur Linux, la configuration de référence des utilisateurs d’Ubuntu 18.04 LTS

 
%d blogueurs aiment cette page :